Podiums Manga-news 2014 - Partie 1- Actus manga
actualité manga - news illustration

Manga Podiums Manga-news 2014 - Partie 1


Vendredi, 26 December 2014 à 15h00

Comme à chaque fin d'année, les Podiums Manga-news reviennent !

Vous connaissez le principe : chaque rédacteur de l'équipe vous propose de découvrir sa sélection de trois titres "coup de coeur" de 2014, ayant eu une actualité dans l'année.
Les podiums de cette année marquent aussi le retour de la section "Attentes", dans laquelle les rédacteurs font part de leurs principales attentes pour 2015.

Pour cette première fournée, voici les sélections d'Einah, Raimaru, RogueAerith, Luciole, Tianjun, Koiwai, et Takato.


Einah




Daisy – Lycéennes à Fukushima :
Cette année, nous n’avons pas pu passer à côté de ce titre touchant en plein cœur une tragique d'actualité, le séisme du 11 mars 2011 qui a eu pour conséquence un tsunami dévastateur engendrant la catastrophe de la centrale Fukushima. A travers quatre lycéennes, Reiko Momochi nous livre un véritable témoignage sur la vie des habitants après cette catastrophe nucléaire mais également une dénonciation de ces lobbies et du comportement non alarmiste des politiciens. Un récit poignant par la détresse et la souffrance vécues par ces villageois. Tandis que certains s’enfoncent dans le désespoir, d’autres cherchent à leur manière de l’espoir et un avenir, notamment à travers le vécu de ces lycéennes, alors que la peur est présente quotidiennement, en particulier pour leur santé. Fuir ou rester ? Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses et à cette question l’auteur nous livre sans jugement les conséquences de ces choix. L’image qui m’a marqué lors de ma lecture, est celle de ces enfants jouant dehors de manière insouciante mais lorsque subitement la pluie se met à tomber, doivent rentrer immédiatement sous le regard apeuré de leurs parents. Leur avenir est indéniablement détruit et tous finalement se leurrent derrière un pseudo espoir. Un titre qui nous fait réfléchir.

10 Count :
Voici une de mes auteurs préférées dans le monde du yaoi et c’est donc avec beaucoup d’impatience que j’ai accueilli la nouvelle série de Rihito Takarai. On connait le style de l’auteur qui apporte beaucoup de douceur et de poésie dans ses œuvres sentimentales. Ici, elle aborde un sujet jamais encore lu pour ma part dans un manga, les personnes atteintes de mysophobie. Au départ, c’est avec énormément d’interrogations qu’on commence la lecture : Qu’est-ce que donc la mysophobie ? Et comment l’auteur réussira-t-elle à nous emmener dans une histoire sentimentale ? Nos doutes seront vite levés. L’auteur s’est bien documentée et à travers Shirotani, la personne malade, nous décrit ses troubles psychologiques. Petit à petit, elle nous emmène dans son monde construit judicieusement et développe la relation malade/soignant. Un titre prometteur, rempli de délicatesse et qui pour sûr marquera l’œuvre de Rihito Tarkarai.

Sekaiichi Hatsukoi :
Yatta !!!!! Voilà ce que je me suis dit quand j’ai appris qu’enfin Asuka s’était décidé à sortir ce titre de Shungiku Nakamura. En effet, très connu par son anime, les fans assez actives sur internet ont montré une véritable volonté pour que le titre soit édité, à force de messages et de pétitions. Et le jour est enfin arrivé. Nous avons pu découvrir Onodera et Takano en version papier. Ce fut la razzia sur les sites de vente à distance. Actuellement seul le premier tome est sorti et les premières bases sont posées : de l’humour avec des situations ambiguës, des personnages aux caractères bien trempés et de la douceur. J’espère de tout cœur que ce titre rencontrera de nouveaux fans et que le style graphique de l’auteur, un peu en-dessous à ce que l’on peut connaitre par rapport à d’autres auteurs plus connues dans le monde du yaoi, ne rebutera pas trop les nouveaux lecteurs.

Attentes pour 2015 :
L’année 2014 a eu son lot de révélations (Orange, Daisy) ou des séries qui ont confirmé leur popularité, comme l'Attaque des titans. J’ai des lectures assez variées et de ce fait, j’ai la fâcheuse tendance à m’intéresser à beaucoup de séries me baladant à travers tous les styles (hormis le hentai). En suivant les avis sur le site que ce soit des chroniqueurs ou des lecteurs, je me lance dans l’acquisition de nouvelles séries (en cours ou terminées) qui entraine une pile monstrueuse de tomes à lire. Pour cette future année 2015, j’aimerais combler les séries que j’ai en cours et dont certaines sont terminées surtout celles qui sont chez des éditeurs qui ont la tendance de ne jamais rééditer ou d'avoir rapidement des ruptures de stock. Concernant les auteurs que je suis particulièrement, j’ai déjà un de mes souhaits qui a été réalisé car Sekaiichi Hatsukoi est enfin sorti cette année ainsi que 10 Count. J’aimerais bien pour 2015 avoir des news sur des auteurs comme Ai Yazawa ou Natsuki Takaya qui ont hélas des problèmes de santé et pour l’une d’elle depuis des années. Ensuite, j’aimerais découvrir de nouveaux titres qui arriveraient à me transporter et à me secouer. Car à force de lire de nombreux titres, on arrive par moment à ne plus se sentir surpris par les scénarios.


Raimaru




Wet Moon :
Les trois volumes de cette courte série d'Atsushi Kaneko (Bambi, Soil) sont sortis tout le long de 2014. C'est une très bonne porte d'entrée à l'univers de cet auteur de mangas alternatifs, qui se remarque avant tout pour son graphisme. Inspiré des comics underground, il est d'une régularité remarquable et d'une force de caractère monumentale. Et une fois qu'on a cessé d'être ébloui par le dessin, on s'aperçoit que Wet Moon nous propose une intrigue à tiroirs d'une rare complexité, qui rappelle des films comme Il était une fois en Amérique de Sergio Leone ou Brazil de Terry Gilliam, où plusieurs relectures/revisionnages sont nécessaires pour tout saisir. À vrai dire, il y a de fortes chances de ne pas avoir compris la finalité de Wet Moon à la première lecture (c'est mon cas). Mais il est évident que chaque case, chaque dialogue est à recomposer mentalement pour saisir les tenants et aboutissants de cette histoire de fou. Un puissant effet de style, en somme, qui pousse le média BD dans ses derniers retranchements.

Prisonnier Riku :
Voilà un shônen stimulant, comme on en voit peu ces derniers temps ! À titre personnel, je suis un peu blasé par le genre depuis un long moment (les vieilles saisons de JoJo qui ressortent me semblent être les shônen les plus originaux du moment, c'est dire). Mais Prisonnier Riku est d'ores et déjà plein de promesses : avec un matériau relativement classique, l'auteur tape où il faut quand il faut. On se délecte déjà de savoir quels exploits va accomplir Riku au sein de sa prison, quels alliés il va pouvoir se faire, et comment va-t-il parvenir à vaincre des ennemis puissants et charismatiques (ses codétenus) ou totalement intouchables (les administrateurs de la prison). Passionnant, on vous dit !

Vinland Saga :
Comme Yotsuba et Real, le tome annuel de Vinland Saga est un petit évènement que je n'oublie pas. On a tous en tête la claque monumentale du tome 8 qui a remis complètement à plat l'intrigue. Le tome 14 clos le second arc de la série, et d'une manière flamboyante. Surtout dans ses toutes dernières pages, où le lecteur est partagé entre l'amertume de lire quelque chose de profondément triste et la beauté de l'émotion qui en découle. Dans tous les cas, Yukimura offre à présent à son héros Thorfinn et son nouvel ami Einar, un but grandiose et une motivation solide. Je vois en l'auteur une personne plus engagée qu'il n'y paraît, un pacifiste convaincu qui utilise le contexte viking pour montrer la bêtise de la violence et de la vengeance.

Attentes pour 2015 :
Comme je l'ai laissé sous-entendre dans mon paragraphe sur Prisonnier Riku, j'ai beaucoup de mal avec le style standardisé des mangas actuels (pas que des shônen d'ailleurs, beaucoup de pseudos "seinen" empruntent le même genre de mauvaise voie), à tel point que la série annoncée qui me fait le plus envie en 2015, c'est Devilman (une série issue des années 70 !). Mes principales attentes sont les mêmes d'années en années, tant qu'elles ne se réalisent pas : une édition française pour Yokohama Kaidashi Kikou et pour l'édition deluxe de Yawara, et une réédition d'Aria. Sinon, One Punch Man, qui semble très coté au Japon, me fait également pas mal envie, pour son aspect graphique principalement. Plus généralement, je suis susceptible d'apprécier les éditions de mangas vintage (mais pas tous, il est vrai). Pour ce qui est déjà annoncé : le manga Nude, sur la vie de l'actrice porno Mihiro, m'intrigue assez il est vrai, dans le sens où c'est l'autoportrait d'une femme qui a fait des choix de vie peu communs. Également, l'auteur Masato Hisa, que nous allons découvrir avec 2 séries simultanément (Jabberwocky chez Glénat et Zone 51 chez Casterman) est susceptible de m'intéresser : son style à la Frank Miller a l'air très plaisant (même s'il y a risque de pâle imitation). Enfin, gageons que Tonkam n'ait pas trop de soucis à conclure la réédition de JoJo en publiant en 2015 le début de la saison 4, ma préférée.


RogueAerith




Dorohedoro :
Presque 10 ans que je lis du manga. J'ai bien dû voir passer sous mes yeux plus de 1500 volumes. Au bout d'un moment, difficile d'être surpris. Et pourtant. Les commentaires dithyrambiques sur Dorohedoro attisaient depuis longtemps ma curiosité. Il a fallu attendre la réédition par Soleil, en cette année 2014, pour pouvoir juger sur pièces... Et bien Dorohedoro mérite largement le bien qu'on dit de lui, et plus encore. L'univers est travaillé, le scénario avance à chaque volume autour d'un vrai fil conducteur, les graphismes sont superbes, le fan service fait son petit effet. Mais ça, vous me direz, c'est le minimum. En quoi Dorohedoro est-il un incontournable ? Grâce à deux choses. Primo, un humour décapant, servi par la géniale traduction de Sylvain Chollet. Deuxio, une ambiance WTF avec des idées en pagaille, qui pourtant ne gâchent en rien la lisibilité.
Original, passionnant, extrêmement drôle. INDISPENSABLE.

Bride Stories :
Un seul volume, en début d'année 2014, pour la série de Kaoru Mori. Pourtant, chaque volume de cette série est un délice, une réussite à tous les niveaux. Avec le tome 6, un tournant est pris dans l'histoire. La mangaka se permet d'enrichir son manga avec des intrigues politiques entre les soviétiques et les tribus d'Orient.
Extrême finesse du trait, profondeur dans le traitement des personnages, ambiance extraordinaire. Qui aurait pu penser qu'un manga se situant en Asie centrale au XIX°s, sur les terres des actuels Ouzbékistan et Kirghizistan, passionnerait autant les lecteurs ?

All you need is kill :
2014 a un peu été l'année All you need is kill : le roman sorti au Japon en 2004, une adaptation cinématographique (« Edge of tomorrow ») avec au casting Tom Cruise et Emily Blunt, et un manga en deux tomes avec Takeshi Obata au chara-design. Chacun ira de son avis sur ses préférences. Même si j'avoue avoir été davantage séduit par le film, il faut bien avouer que le manga remplit parfaitement son office. En clair, en deux tomes, on nous prouve qu'il est possible de profiter d'une histoire soignée et très dynamique s'appropriant à merveille une idée pourtant maintes fois vue et revue. L'ambiance malsaine et les superbes dessins d'Obata, même si on a un peu l'impression de retrouver les personnages de Bakuman dans un récit de science-fiction, ont convaincu beaucoup de monde. Très joli tour de force.

Attentes pour 2015 :
C'est malheureux à dire, mais je n'attends (sans trop y croire) que des rééditions de titres géniaux interrompus il y a des années par les éditeurs (Karakuri circus, Aria, Broken blade), des réimpressions de titres aujourd'hui à prix exorbitant sur le marché de l'occasion (Lone wolf and cub), ou des éditions Perfect (croisons les doigts pour Slam Dunk et Hoshin).
Au niveau des titres inédits, rien ne m'intéresse... même si j'ai encore un espoir pour Genshiken Nidaime, et que j'attends de voir chez qui va atterrir One Punch man, plus par intérêt pour les rapports de force entre éditeurs sur le marché français que pour le manga lui-même d'ailleurs.


Luciole




Kid I Luck ! :
La grande majorité des gags de Kid I Luck tombent à plat, permettent à peine d'esquisser un sourire (ce qui est déjà une prouesse, et le travail du traducteur reste excellent, tant il doit être difficile de retranscrire tout ces jeux de mots en français). Ainsi, dans la phrase d'accroche utilisée par Ki-oon pour promouvoir le nouveau manga de Yuko Osada (phrase que voici : « Drôle, frais, émouvant, enthousiasmant : laissez vous emporter par la tornade Kid I Luck), je relativiserais le « Drôle », mais pour le reste, rien à redire. Les personnages sont humains et touchants, les passages dramatiques et légers sont dosés à la perfection, le récit ne s'essouffle jamais, et Osada est au sommet de son art graphique. En attendant le troisième et dernier volume de cette petite perle en 2015, n'hésitez pas à lire et à relire les deux premiers, ça vous requinque un homme ! (comment ça cette expression est dépassée ?)

Une collision accidentelle sur le chemin de l'école peut-elle donner lieu à un baiser ? :
En lieu et place de mon apologie de l'ero-guro habituelle, je vais me contenter de rappeler que c'est un style original, barré et sans concession, et laisser votre potentielle curiosité faire le reste.
Le dernier titre de Shintaro Kago, lui, bien que s'inscrivant clairement dans un mouvement erotico-grotesque, est avant tout un condensé de récits uniques et particulièrement funs dans leur construction comme dans leur propos. On y trouve également des pages purement graphiques tirées d'expositions et autres magazines où l'auteur laisse parler son talent pour un résultat saisissant. Cerise sur le gâteau, l'ouvrage ne va jamais dans des extrêmes de gore ou de sexe, et constitue ainsi un excellent point d'entrée vers ce genre à part, tout en demeurant un must-have pour les lecteurs déjà adeptes.

I am a Hero :
Dans son quotidien de mangaka raté, Hideo n'a pas son pareil lorsqu'il s'agit de faire preuve de lâcheté. Lorsque son monde se retrouve assiégé par une horde de morts-vivants, inutile de préciser qu'il ne brille pas non plus par ses excès de courage. Hideo est un être humain, ses réactions face aux zombies sont crédibles et humaines, et il en va de même pour tous les personnages d'I am a Hero (même lorsqu'ils sont courageux, ça se tient). Le rythme du récit est donc lent, contemplatif, et c'est avec un plaisir d'autant plus grand que l'on suit ce qu'il reste d'humanité non pas déglinguer du zombie par paquets de dix, mais tenter de survirve, tout simplement. Kengo Hanazawa renouvelle le genre avec brio, et se permet au passage de faire preuve d'une virtuosité bluffante dans la mise en scène. Chapeau bas.

Attentes pour 2015 :
Dans un premier temps, voir La fille de le Plage et Mindgame débarquer en librairie après tant de reports me remplira de joie en Janvier. Pour le restant de l'année, j'attendrai avec impatience les sorties d'Imho et du Lézard Noir, notamment en matière d'ero-guro, et plus particulièrement des œuvres de mon chouchou, Shintaro Kago. J'aimerais également que des séries comme Franken Fran (Katsuhisa Kigitsu), Innocent (Shin'ichi Sakamoto), Gakkô no Jikan (Yoshimi Osada) ou Yûkoku no Rasputin (Junji Ito) soient publiés chez nous, ainsi que les travaux non encore licenciés en France de Naoki Urasawa et Satoshi Mizukami, entre autres. Enfin, j'attends également de pied ferme toute œuvre qui saura me transporter et dont je n'ai pas encore entendu parler !


Tianjun




Kids on the Slope :
En cette année 2014, je me suis surpris à délaisser quelques peu les shonen archétypaux et la froideur de certains seinen pour m'ouvrir davantage aux lectures prétenduement destinées à un lectorat féminin. Et j'entamerai mon top personnel avec Kids on the Slope, manga que j'avais d'abord découvert par le prisme de son adaptation animée, par le génial Shinichiro Watanabe. Si la version papier ne profite évidemment pas du même apport sonore, le dessin tout en retenue et en contraste de Yuki Kodama dessert parfaitement l'ambiance jazzy de l'oeuvre. Le dernier tome, fraîchement sorti dans nos contrées, a parachevé cette merveilleuse histoire d'amour et d'amitié unissant les personnages, en étoffant discrètement leurs parcours respectifs. Une oeuvre intemporelle, à n'en pas douter !

Mon Histoire :
Au mois d'avril arrivait un titre particulièrement étonnant, dont la situation initiale avait déjà fait lever mes sourcils de curiosité avant son arrivée en librairie. Une romance dans la plus pure tradition shojo-esque, mais avec un protagoniste avec un physique de brute, aux antipodes de ceux des jeunes premiers habituels. Sur cette situation de base, on aurait pu imaginer un titre sur le mal-être adolescent et la difficulté à s'accepter, mais il n'en est rien. Kazune Kawahara est une optimiste convaincu, et nous délivre une histoire où tout se passe merveilleusement bien, assisté par le trait kawaii d'Aruko. Un titre feel-good, qui nous montre que nos petites différences sont à relativiser, et une vraie bouffée de bonheur ! Reste à voir comment cela évoluera sur le long terme, mais mon histoire avec ce titre n'est pas prête de se terminer !

No Longer Heroine :
Je reste dans le shojo qui casse les codes avec cette mise en abyme d'une héroïne qui a pour but... d'être une héroïne ! Ou comment revisiter nos rêves de contes de fées en idylles modernes. Momoko Kôda a tout compris du shojo, use ses cordes les plus classiques en les assumant volontairement, frôlant parfois la parodie, mais réussit avec brio ce trucculent numéro d'équilibriste. C'est drôle, frais, dynamique, enlevé, universel. le titre s'achèvera en mars prochain, la mangaka choisissant de s'arrêter à temps pour une conclusion que j'espère tout aussi aboutie que le reste. Seul hic, la série risque d'être trop marquée par son époque d'ici quelques années, aussi 2014 est bien l'année pour la célébrer !

Attentes pour 2015 :
Ne suivant plus l'actualité des sorties aussi assidûment que j'ai pu le faire à une époque, je me laisse aujourd'hui porter par les avis de mes confrères et me risque quelques fois à un craquage soudain en librairie, au risque de le regretter ensuite. Ainsi, il m'est difficile de me projeter sur 2015. Je continuerai sans doute à suivre certains auteurs, comme Motoro Mase avec Demokratia, Tetsuya Tsutsui avec Poison City et Yuji Iwahara avec Darker than Black. Côté vintage, je m'intéresserai au retour de Go Nagai en France pour redécouvrir Devilman, entre autres. Concernant les blockbusters, je reste intrigué par One-Punch Man. Et enfin, en souhait ultime, je rêve d'une sortie française de Yawara, à présent que l'édition deluxe existe au Japon, pour parachever la bibliographie de Naoki Urasawa !


Koiwai




Orange :
Dans une année 2014 que j'ai trouvée riche en très bonnes nouveautés, j'ai constaté chez moi deux choses.
Premièrement, la confirmation que mes goûts tendent beaucoup, depuis 2-3 ans, vers des séries prétendument féminines (à l'instar de mon collège Tianjun) regorgeant de thématiques allant plus loin que les romances lycéennes auxquelles on cantonne si souvent le genre (alors que c'est faux). Pas sectaire pour un sou, j'ai toujours aimé le shôjo et le josei (de mémoire, mon 2ème manga était même Fruits Basket), y ai toujours trouvé de l'intérêt, mais depuis plusieurs mois c'est carrément l'explosion.
Deuxièmement, c'est la percée des éditions Akata, dont j'attendais beaucoup après l'excellent Seediq Bale fin 2013, et qui ont confirmé tout le bien que j'en espérais et qui était déjà visible pendant leurs 10 ans de collaboration avec Delcourt.
Aussi, Orange est le parfait symbole de ce que j'ai préféré cette année en manga. En deux tomes, la série a déjà su imposer une intrigue d'une remarquable intelligence de par le traitement qui en est fait. Ichigo Takano nous plonge dans un récit assez axé tranche de vie et sentiments, mais où la pointe de science-fiction est brillamment utilisée pour entretenir un suspense dramatique du tonnerre et pour aborder un grand nombre de thèmes forts comme les regrets, le suicide, le deuil, les souvenirs... Avec, en prime, des personnages attachants, aux relations très joliment développées et dont les tourments sonnent très juste, Orange, c'est mon gros coup de coeur de l'année.

Gokusen :
Il y a quelques années, l'adaptation animée de Gokusen me faisait passer un excellent moment, à tel point que j'espérais vivement l'arrivée du manga en France. Mais année après année, rien, encore rien, toujours rien. Et c'est finalement quand on ne l'attend plus vraiment que Kazé Manga l'annonce, soudainement. Et là, c'est le cri de joie, et le coup de coeur dès la lecture du tome 1 ! Il faut dire que Yankumi, jeune professeur qui est en même temps chef de gang, nous régale grâce à son caractère très affirmé et à ses manières bien à elle de recadrer ses élèves et de les protéger. Mais ne sous-estimons pas tous les autres protagonistes qui animent le récit avec beaucoup de talent et en font une lecture vraiment drôle.
Sous ses graphismes très simples et un peu austères, Gokusen cache une pépite d'humour (un humour très direct et un peu old school, sans artifices, avec des gags pouvant être balancés en pleine ambiance sérieuse, un peu façon City Hunter), est porté par une héroïne qui en a, et confirme lui aussi que des titres visant d'abord un public féminin (il s'agit d'un josei, un titre visant avant tout de jeunes femmes adultes) peuvent largement toucher le plus grand nombre.

La Tour Fantôme :
La troisième place, c'est toujours la plus dure à attribuer, car elle sous-entend plein de sacrifices d'autres titres qui valent pourtant le détour. A vrai dire, si Daisy - Lycéenne à Fukushima et Mon histoire n'étaient pas apparus dans les podiums de mes collègues, ils auraient sûrement été dans le mien (et j'aurais donc aussi, comme Tianjun, eu un podium 100% féminin ^^), et j'ai aussi une petite pensée pour d'autres titres que j'ai évincés avec tristesse (Erased, Crystal Sky of Yesterday, Lady Detective, Bienvenue au club, Magical girl of the end... Sans compter les suites de séries qui ont confirmé leurs qualités).
Finalement, j'ai retenu La Tour Fantôme, car j'en entend assez peu parler alors qu'il s'agit clairement de l'un des titres qui m'a le plus stimulé en 2014. Avec son intrigue retorse, ses personnages inquiétants ou fascinants (aaaah, Tetsuo...), son ambiance ancrée dans le Japon des 50s et ses élans de génie côté mise en scène, la série s'avère pour l'instant fichtrement bien construite et totalement immersive. A la croisée des genres (polar, thriller, fantastique...), elle a tout pour plaire aux amateurs de titres à suspense, d'autant qu'elle s'est achevée cette année au Japon avec 9 tomes et ne constitue donc pas un énorme investissement. Essayez la série, vous ne devriez pas le regretter.

Attentes :
Ma première pensée va aux deux nouveautés d'Imho qui auront mis du temps à arriver et que j'attends avec une impatience folle depuis trop longtemps : Mindgame et La fille de la plage, qui seront enfin disponibles en librairie début janvier (les deux titres sont déjà commandables sur le site de l'éditeur, mais je préfère attendre encore quelques jours, histoire de faire vivre un peu plus mon libraire ^_^).
Dans les autres titres annoncés en France, deux m'ont fait très envie au fil de l'année 2014, et comme par magie, ils sortiront tous deux chez Ki-oon début 2015 : A Silent Voice et Your lie in april ! D'autres titres suscitent aussi ma curiosité, notamment La maison aux insectes parce que Kazuo Umezu, Noragami car on y retrouve Adachitoka (les dessinatrices du très bon Alive Last Evolution), et Ajin qui devrait arriver en France l'année prochaine.
Parmi les séries encore et toujours espérées, il y en a un paquet, dont certaines que je n'espère plus vraiment, à commencer par une réédition d'Aria, Sangatsu no Lion, Hôrô Musuko et Historie (béni sera l'éditeur qui osera prendre ces quatre-là !!), et de manière générale du Tsutomu Takahashi (mais pourquoi un auteur aussi excellent n'a-t-il pas de succès en France ?!). Il y en a d'autres pour lesquelles j'ai très bon espoir, en tête Rin de Harold Sakuishi, Innocent de Shin'ichi Sakamoto (auteur d'Ascension, série ancrée dans l'Histoire de France... je le vois mal ne pas arriver chez nous) ou de nouveaux titres de Junji Ito (l'auteur venant en France en janvier).
Cela dit, là aussi, je constate que les titres que j'aimerais voir en France sont principalement dans le shôjo ou le josei. Je peux notamment citer Boku to Kanojo no XXX d'Ai Morinaga, Nônai Poison Berry de Setona Mizushiro, Principal de Ryô Ikuemi, Limit de Keiko Suenobu...
Enfin, comme toujours, et même si mon budget manga va sûrement baisser un peu en 2015, j'espère pouvoir découvrir à nouveau de bonnes surprises inattendues, et pour ça je compte beaucoup sur certains éditeurs en particulier, à commencer par Akata, et par Kotoji qui devrait remettre en avant la BD chinoise (Blood and Steel m'a l'air très prometteur).


Takato




Sket Dance :
Il est rare que je me poile autant devant un manga. Sket Dance, c'est cette brochette de personnages farfelus vivant des mésaventures scolaires ponctuées d'innombrables gags absurdes. Alors oui, on rit, mais on s'attache aussi énormément à Bossun, à Himeko ou alors à Switch, éternel geek ne parlant qu'à travers une voix synthétisée depuis son ordinateur. Mais on aurait tort de penser que Sket Dance n'est que ce shônen marrant, car l'aspect tranche-de-vie dans un cadre scolaire fait mouche de par les alternances des tonalités que le mangaka manie avec brio. Certaines histoires sont très courtes et d'autres plus longues de plusieurs chapitres, beaucoup sont hilarantes mais d'autres plus touchantes. La cerise sur la gâteau, c'est lorsque Kenta Shinohara entame des arcs narratifs plus matures centrés sur les personnages principaux pour nous livrer les clefs de leur passé. Dans ces moments, l'auteur déchaîne son talent et fait preuve d'une grande maîtrise narrative tout en nous prenant régulièrement à contre-pied. Et pour toutes ces qualités, Sket Dance est un titre qui ne se répète jamais, un manga comme il fait du bien d'en lire alors que le shônen peine à se renouveler.

Red Eyes Sword :
Un énième titre de dark fantasy qui fait un tabac au Japon ? Pourquoi pas. Mon a priori de Red Eyes Sword n'était pas mauvais, mais ce n'est pas le genre de titre sur lequel j'aurais parié. Et pourtant... En seulement deux tomes, le manga aura gagné sa place dans mon podium.
Outre l'univers sombre de la série, il est surprenant de voir un héros sortant des sentiers battus, à savoir un héros qui n'hésite pas à envoyer son opposant dans l'autre monde. Cet élément parle de lui-même, Red Eyes Sword est un titre assez violent, notamment graphiquement tant l'action est dépeinte avec un grand dynamisme. Puis vient un scénario qui se dessine doucement mais surement et qui sait planter habilement les points cruciaux de son univers. Arriva enfin le second tome, au début classique mais efficace, qui se clôt par un twist assumant pleinement l'aspect dark-fantasy pressenti depuis le dernier chapitre. Une chose est sûre, l'oeuvre dessinée par Tatsuya Tashiro et scénarisée par Takahiro n'a pas fini de nous surprendre !

L'attaque des titans :
Mon podium de l'année dernière proposait déjà le titre de Hajime Isayama. Vous en déduirez que si elle se retrouve une nouvelle fois sur cette page, c'est que la série a su me séduire davantage en se surpassant. Après avoir présenté un univers sombre, un concept détonnant et une esthétique particulière, L'attaque des titans est allé plus loin à travers des volumes brillants de dynamisme, choquants par moment et ne laissaient que peu d'espoir à une poignée de protagonistes. Mais depuis quelques chapitres, c'est bien l'intrigue politique se soulevant qui a impressionné ses lecteurs, entraînant des révélations choc montrant que le mangaka sait où il va, et le chemin qu'il emprunte est incroyable. Le pire, c'est que le titre ne semble pas prêt de s'arrêter dans ce degré qualitatif, nous retenons d'ailleurs le sensationnel final du tome 10.
Notons qu'à côté du manga, les projets autour de L'attaque des titans foisonnent, et nous risquons d'entendre parler de ce hit pendant longtemps... pour notre plus grand plaisir.

Attentes :
2014 fut l'année des "sagas" avec la sortie de différents volets de quelques fresques manga chères à mon cœur. Jojo's Bizarre Adventure, Pokémon, L'attaque des titans ou encore Gundam ont vu leur univers s'enrichir, pour mon plus grand plaisir et celui de bien d'autres. Dans cette optique, j'espère que 2015 sera du même acabit avec notamment la parution de l'arc Or et Argent de Pokémon Special, et surtout la quatrième partie de Jojo. Pour ce dernier, j'ai bon espoir et jusque là, Battle Tendency (la seconde partie) viendra satisfaire mon appétit de réédition du shônen le plus couillu de tous les temps.
En dehors de ces quelques licences que je souhaite voir s'élargir, je n'ai pas vraiment d'attentes pour 2015. Il y a évidemment One Punch Man qui constitue mon plus grand espoir de l'année, je suis d'ailleurs curieux de connaître l'éditeur qui a remporté la licence. Glénat ayant annoncé que cette année à venir sera celle de Dragon Ball, j'ai hâte d'accueillir les quelques publications qui viendront grossir la collection des fans, dans l'espoir de voir venir au moins un petit art-book.
2015 va voir paraître la fin de quelques shônen, comme Code : Breaker, l'édition Perfect du chef d'oeuvre de Toriyama, Afterschool Charisma ou de nombreux petits titres qui n'ont pas su faire date dans le Shônen Jump. A côté de ça, d'autres histoires au grand potentiel risquent de faire mal, l'une d'entre-elles se situe dans mon top de l'année. Je n'oublie pourtant pas Food Wars, la suite de Pokémon, Prison School et j'en oublie... 2015 sera pour moi l'année de mes séries fétiches, mais aussi celle qui, je l'espère, me fera découvrir de nouveaux hits intéressants, un objectif crucial étant donné qu'une génération de shônen arrive à son terme, petite pensée au ninja orange.




Comments

Suivre les commentaires DONNER VOTRE AVIS

Je me retrouve dans tout les podiums avec un moins un titre, mais j'ai malgré tout quand même une préférance pour celui de Koiwai et Rogue Aerith *^* Vivement le suivant!

Theranlove2

De Theranlove2 [3944], le 05 January 2015 à 10h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Mon podium de l'année 

Erased

Area d

Vinland saga

Jozmarco

De Jozmarco [320], le 03 January 2015 à 02h01

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

10 count , red eyes sword , all u need is kill ok^^

akisa

De akisa, le 29 December 2014 à 13h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Il ya du bon et du mauvais dans chaque podium mais l'essentiel de l'annee y est

Fred

De Fred [4207], le 29 December 2014 à 10h03

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Oh Orange et La tour fantôme !!! <3  Je les aurais certainement mis dans mon podium si j'avais dû en faire un ! :D  

J'ai, par contre, été moins convaincue par mon histoire...

 

En tout cas, c'est toujours aussi sympa ce principe de podium, hâte de voire la suite ! :D

Pandora

De Pandora [2378], le 28 December 2014 à 17h21

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Le retour des podiums :) Pour l'instant je ne me retrouve dans aucuns des podiums proposés mais tous proposent 1 ou 2 titres que j'ai lu ou que j'aimerai lire donc c'est très bien comme ça au final ^^ Au niveau des attentes je partage celui de RogueAerith pour des rééditions et réimpressions de titres arrêtés ou stoppés :s (Genshiken, Aria, Gunnm, Maison Ikkoku, Perfect Ranma 1/2... bref la liste est longue) et celui de Takato pour la continuité des sagas telles que Jojo's et Pokemon et pour les sorties sur DBZ par exemple.

tsubasadow

De tsubasadow [4027], le 28 December 2014 à 16h15

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

C'est toujours sympa de pouvoir lire les podiums de l'année :) ça donne un bon aperçu des titres qui ont pu plaire ou pas pendant l'année! Mon podium perso serait sans doute In These Words, L'Attaque des Titans et La Fleur Millénaire (parce que cette série me fait toujours autant kiffer eheh). J'ai aussi beaucoup aimé Sekaiichi Hatsukoi, Asuka a fait du bon boulot pour l'édition de ce titre ; et Tokyo Ghoul, vraiment génial également

Nekketsu

De Nekketsu [1167], le 27 December 2014 à 13h30

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

d'accord avec toi @Luciole21 chacun ses goûts, j'exprime justement les miens. Je mets juste en avant des séries qui sortent des sentiers que certains nous servent à longueurs de tweet ou communiqué de presse. Mais je n'ai absolument rien après eux car dans l'avenir ils sortiront, ou ont sorti, des séries qui je suis sûr seront, ou sont, suseptible d'attirer des lecteurs de niche.

Comme j'ai dit les oubliés dans un top sont inévitables, c'est le rôle de tout top après tout. Comme toi je suis en adoration face à Shintaro Kago et ses expérimentations. Je nomme juste des séries ou auteurs non conventionnelle et les mettre en avant au détriment d'autre est nécessaire. 

shamo0012

De shamo0012 [411], le 27 December 2014 à 11h36

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Shamo0012 : 

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il y a des oubliés, c'est nécessaire, il faut faire des choix, toutes les bonnes séries ne peuvent pas être danc ce top. Pour Bonne Nuit Punpun, c'est à mes yeux la meilleurs série de l'année et de loin, mais elle n'apparaît pas dans mon podium car elle sera dans celui d'un autre chroniqueur, dans la deuxième vague, patience (Par contre Quartier Lointain c'est Taniguchi). Concernant les séries sous estimées, voilà une réponse toute faite mais non moins vrai : Chacun ses goûts.

Luciole21

De Luciole21 [2107], le 27 December 2014 à 11h10

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

d'accord sur à peu près tout même si dans tout top il y a des oubliés je pense notamment à la fin de Bonne nuit Punpun qui même si la série a des défauts, aura quand même marqué dans son genre et Inio asano, au même titre que Kengo Hanagawa, est une révélation cette année. Son style a grandement évolué depuis Le quartier lointain.

Je pense aussi a des séries expérimentales comme Parapal qui m'a mis une bonne claque ! Terra formars dans son côté WTF (qu'est ce qu'on l'entend à toutes les sauces ce terme en ce moment mais bon ceci est un autre débat n'est-ce pas... -regard vers Akata et leurs coll pseudo-WTF avec Magical girl in the end-).

En parlant de séries un peu trop surestimées, on parle pas trop de ça dans cette news mais bon parlons-en hein ^^, TOUT les  Yuko Osada et aussi le sympathique mais pas non plus transcendant Erased. 

2015 marquera la fin d'une série dont tout le monde se fiche au même titre que les Tsutomu Takahashi (je suis avec toi Koiwai ;) je parle bien sûr de ZIpang. Summum de narration maitrisée de Kaiji Kawaguchi. Qui espérons-le mais j'en doute ne sera pas sa dernière série en France.

Bref j'aurai pu aussi parlé du retour, enfin !, de Go nagai en france ou sur le retour du maitre Taiyo Matsumoto mais je me suis fait déjà assez de mécontents avec mes critiques ^^ donc je repars sur la pointe des pieds. ^^

shamo0012

De shamo0012 [411], le 27 December 2014 à 10h29

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'ai beaucoup de top titres en commun avec vous je trouve.

Gokusen, La tour Fantôme, Prisonnier Riku, Daisy, Bride Stories

Et j'attend aussi beaucoup de titres chez Ki-Oon (Silent Voice,Your lie in April, Darker than Black, Poison City sans compter les séries en cours chez eux),j'attend aussi de voir à quoi ressemblera (en Français) le dernier Motoro Mase.

Dans tous les cas je sais que je serrai pas déçu et que mon portefeuille va encore pleurer ^^'

Nintenn

De Nintenn [1364], le 27 December 2014 à 00h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Rai >> A priori il sortirait en France au format numérique.

jojo81

De jojo81 [6808], le 27 December 2014 à 00h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Ah ouais quand même je lis que deux séries de vos tops, je suis vraiment à la masse au niveau nouveautés ou MàJ des séries ... faut que j'arrête d'acheter d'occaz' ^^

Tant pis vos tops 2014 je les lirai en 2016 xD

CactusVira

De CactusVira, le 26 December 2014 à 20h52

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'ai une préférence pour la sélection de Takato avec des titres qu'on a en commun^^'

Fenris

De Fenris [2796], le 26 December 2014 à 19h46

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

@lelouchsama : où as-tu eu cette information ? Je ne la retrouve nulle part.

 

Raimaru

De Raimaru [1176], le 26 December 2014 à 19h31

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

+1 pour une réédition de Aria, il serait temps ^^ !!!

Sakura

De Sakura [1094], le 26 December 2014 à 19h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Beaucoup de très bon mangas !

Dim12

De Dim12 [4878], le 26 December 2014 à 19h08

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Onepunch-man ne sortira pas en france... l'auteur bloque les droits ..

lelouchsama

De lelouchsama [1244], le 26 December 2014 à 18h34

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Je ne suis pas très shojo mais je vais m'intéresser de plus près à Orange, qui a l'air de se démarquer un peu !

En ligne de mire également, Kids on the slope et Vinland saga que je veux commencer depuis longtemps déjà ><

Morphina

De Morphina [963], le 26 December 2014 à 18h20

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Wouah.... Aucun titre en commun avec ce que j'ai lu en 2014 @[email protected] (Je suis bien de l'espace, faut croire)

Mais je vais me pencher sérieusement sur votre sélection, surtout celle de Tianjun *-*

Cycylavachedellespace

De Cycylavachedellespace [795], le 26 December 2014 à 17h51

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Grâce à ne serait-ce qu'un manga, je me retrouve dans chacun des classements. Sinon pas sur MN cette année, mais moi aussi j'y suis allé de mon petit top 3 et j'ai été plus impatient que Koiwai et Luciole concernant les nouveautés Imho : http://nostroblogs.wordpress.com/2014/12/26/top-3-des-meilleurs-mangas-de-2014/

jojo81

De jojo81 [6808], le 26 December 2014 à 17h13

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

Sympa ;)

Je n'ai pas de podium prefere, mais quelques titres en commun (Daisy, Orange, kid on the slop) parmi cette selection =) 

Ah oui et je voudrai vraiment vraiment tester 10 count ^^

akiko

De akiko [5400], le 26 December 2014 à 17h11

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

J'aime toujours ce moment de l'année où on peut voir vos podiums :D . Pour ma pars, j'apprécie surtout le podium d'Einah (en même temps, avec deux yaoi, forcément, c'est plus facile de m'appater XD) mais vous avez vraiment choisit de bons titres. ^^ 

Il y a juste Red eyes Sword que je n'apprécie guère, je ne comprend pas l'attrait pour ce titre XD 

Si je devais faire mon top 3, cela serait ...dur. Mais je dirais : In These Words, Tokyo Ghoul et l'Attaque des titans ^^ 

Bref, au plaisir de lire la suite de vos podiums :D

Rukia05

De Rukia05 [1723], le 26 December 2014 à 15h41

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

VOTRE AVIS



Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation

La sélection vidéo du moment

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News