20th Century Boys - Actualité manga
Dossier manga - 20th Century Boys

Note des lecteurs 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 12 Juin 2008


Un Ami qui vous veut du bien...?

    
  


Fort du succès de son thriller, Monster, Urasawa entame un peu avant la fin de celui-ci une nouvelle  série des plus passionnantes.

 
Imaginez que le meurtre d'un de vos amis d'enfance vous conduise à devoir vous souvenir de toutes les bêtises de votre jeunesse. Qui étaient vos amis quand vous aviez dix ans? Que sont-ils devenus? Pourquoi aviez-vous une «base secrète»? Où se trouvait-elle? Vous rappelez vous de vos jeux imitant les bandes dessinées de votre enfance? Quel est ce symbole? Pourquoi aviez-vous écrit un «cahier de prédictions»? Que contenait-il? Dépêchez-vous de vous souvenir, car l'avenir du monde est en jeu!!

  

20th Century Boys (20世紀少年, Nijuu Seiki Shōnen) compte 22 tomes dont la prépublication a commencée fin 1999 dans le Weekly big Comic Spirits, magazine seinen de l'éditeur japonais Shogakukan et s'est achevée en avril 2006. Cette conclusion "surprise" laisse un goût d'inachevé aux lecteurs, criant à la fin bâclée. En réalité, Naoki Urasawa dut interrompre la publication après s'être démis l'épaule à cause de son rythme de travail effréné. L'auteur dut alors interrompre tout travail pendant six mois, mais pourtant, une suite aux aventures de Kenji était déjà annoncée ! Annoncé pour le printemps 2007, c'est finalement le 25 décembre 2006 que réapparaît la série, mais sous un nouveau nom : 21st Century Boys. Cette courte série sert de véritable conclusion à l'aventure et opte pour la peine pour une numérotation particulière de ses deux volumes, "ue" et "shita" (haut et bas). Au final l'histoire s'achève définitivement en juillet 2007.

Le titre est disponible en France aux éditions Panini, depuis le premier volume paru en mars 2002 jusqu'au vingt-deuxième en juillet 2007. L'éditeur passe très logiquement aux 21st Century Boys, avec le premier tome en juin 2008 et le second à peine un mois plus tard ! L'édition française est néanmoins gâchée par des couvertures peu avenantes et de nombreuses coquilles et fautes d'orthographe pouvant gêner la lecture...

Une édition deluxe (grand format, volume double et corrigé) est publiée depuis juin 2014. Cette édition est prévue en 12 volumes.

  
  

L'auteur

Naoki URASAWA (直樹 浦沢 ) est né le 2 janvier 1960 à Fuchû, ville de l'agglomération de Tokyo. En même temps que ses études d'économies, il se passionne pour la musique (il joue de la guitare) et pour le dessin. En juillet 1982, il reçoit le prix du meilleur jeune mangaka décerné par les éditions Shogakukan. Sa carrière professionnelle débute réellement avec le one-shot Beta en 1983 puis se poursuivra avec des séries toutes plus originales les unes que les autres, toujours des seinen, sur fond de sport ou s'inspirant de faits réels.

 



Naoki Urasawa et Joe Yabuki : Il y a comme une ressemblance...


Une interview de Naoki Urasawa diffusée sur France 5 est à voir dans la partie video du dossier.


Bibliographie


- 1983 : Beta, courte histoire de science-fiction.
- 1985 : Pineapple army (vo: Pineapple Army) histoire en huit volumes scénarisée par Kazuya KUDO, racontant les péripéties d'un instructeur militaire apprenant à qui le désire à se défendre. En France, un seul tome fut publié par Glénat et la série s'arrêta pour d'obscures raisons.
- 1987 : Yawara!, série sur le judo qui compte 29 volumes, et qui raconte l'histoire de Yawara Inokuma, petite-fille d'un ancien champion olympique, surentraînée par son grand-père et qui essaie tant bien que mal de faire cohabiter sa vie sportive et sa vie normale. C'est ce titre qui permettra à Urasawa de se faire connaître du public.



 
- 1987 : Dancing Policeman, one-shot.
- 1988 : NASA, one-shot.
- 1988 : Master Keaton, en 18 volumes, où un professeur en archéologie et enquêteur pour une compagnie d'assurance, vétéran des S.A.S. mi-anglais mi-japonais, se retrouve confronté à différentes affaires qui vont mettre en jeu toute son ingéniosité, l'homme se débrouillant avec le moindre objet qui traîne pour se sortir des situations délicates. Le scénario de cette série est signé Hokusei KATSUSHIKA. En France, la série est uniquement disponible dans sa version animée.


                                            
- 1994 : Happy! (vo: Happy!), série sportive en 23 tomes sur le tennis, où une jeune fille se lance dans le tennis professionnel afin de rembourser la dette de son frère. La série est éditée en France dans sa version deluxe chez Panini dès avril 2010.
- 1994 : Jigoro!, one-shot dédié au charismatique grand-père de Yawara.
- 1995 : Monster (vo : Monster), thriller policier se déroulant en Allemagne, série achevée en 18 volumes. Edité en France chez Kana en édition normale d'octobre 2001 à janvier 2005, puis réédité en version deluxe de novembre 2010 à juillet 2012.





 
- 1999 : 20th Century Boys, un thriller de science-fiction en 22 tomes, suivie en 2006 de 21st Century Boys en deux tomes. Publiées en France chez Panini.
- 2000 : Histoires Courtes de Naoki Urasawa (vo: Shoki no Urasawa), recueil de nouvelles datant des débuts de l'auteur (1980-1986), regroupant notamment Beta, Dancing Policeman et NASA. Paru en France chez Kana en octobre 2011.
- 2004 : Pluto (vo: Pluto), série mêlant science-fiction et thriller policier, basée sur l'épisode 8 de la série Tetsuwan Atom (Astro Boy) d'Osamu Tezuka, série hommage au maître en huit tomes. Editée en France par Kana de février 2010 à juillet 2011 (lire le dossier sur Pluto ICI).

- 2008 : Billy Bat (vo: Billy Bat), dernier thriller en date de l'auteur où l'on suit un dessinateur de comics nippo-américain se retrouvant happé dans une succession d'évènements étranges le ramenant au personnage principal de son histoire. A noter qu'Urasawa mit un terme à son travail avec la Shogakukan pour rejoindre l'éditeur Kôdansha à l'occasion de cette nouvelle série. Toujours en cours, le manga comptera huit tomes en février 2012, et sera adapté en version francophone dès mars 2012 par Pika, avec la sortie simultanée des deux premiers volumes.



                                         

Récompenses

Niveau récompenses, le monsieur peut être fier d'avoir un beau palmarès. Admirez :
 
- 1982 : Prix du meilleur jeune mangaka.
- 1986 : Prix Shogakukan du meilleur manga pour Yawara!
- 1997 : Prix Shogakukan du meilleur manga pour Monster.
- 1999 : Grand prix culturel Osamu Tezuka pour Monster.
- 2001 : Prix Kodansha du meilleur manga pour 20th Century Boys.
- 2003 : Prix Shogakugan du meilleur manga pour 20th Century Boys.
- 2003 : Prix de la meilleure série au festival d'Angoulême pour Monster.
- 2004 : Prix de la meilleure série au festival d'Angoulême pour 20th Century Boys.
- 2005 : Grand prix culturel Osamu Tezuka pour Pluto.
- 2008 : Prix Seiun, récompensant les oeuvres de SF, pour 20th Century Boys.
- 2011 : Prix de la meilleure oeuvre asiatique publiée aux Etats-Unis aux Einser Awards pour 20th Century Boys.
- 2011 : Prix Intergénérations au festival d'Angoulême pour Pluto.
 
 

© 2000-2007 Naoki Urasawa / Shogakukan Inc. All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News