Dossier manga - La révolution des jeux Pokémon de 2019 à 2022 - Partie 1 : Pokémon Épée et Bouclier

Introduction


Le moins que l'on puisse dire est que la licence Pokémon, l'une des séries de jeux vidéo les plus populaires au monde, a connu certaines évolutions majeures ces dernières années, au fil d'une poignée d'opus pouvant contenir autant de bonnes choses que d'éléments plus criticables, ce genre de saga hyper populaire ne pouvant de toute façon que diviser à chaque nouveau jeu selon les attentes de chacun. Avec l'arrivée en novembre dernier de la toute nouvelle génération qui a marqué un vrai tournant via l'arrivée d'un monde ouvert, il nous semblait intéressant de revenir, à travers une série de dossiers, sur les jeux pokémon sortis ces dernières années, sur leurs qualités et sur leurs limites, chacun ayant apporté quelque chose à ce tournant majeur. En commençant, évidemment, par la précédente génération canonique: la 8e, composée des jeux Pokémon Epée et Pokémon Bouclier.


  


Avec un lancement en novembre 2019 qui, comme souvent avec la saga de Game Freak, a été vite amplement remarqué puisqu'en seulement quelques jours les jeux sont devenus le plus gros lancement/démarrage de la Switch à l'époque, cette génération fut teasée dès 2018 puis dévoilée en février 2019. Elle a ensuite su entretenir l'attente par le biais de nombreuses bandes-annonces montrant à chaque fois un peu plus de contenu, mais tout n'a pas été parfait pour autant pendant ces mois de promotion: certaines nouveautés vues dans les trailers ont pu être un peu moquées (comme le concept de dynamax, une des nouveautés majeures de cette génération), l'annonce de l'absence du Pokédex national a jeté un froid, et les dernières semaines juste avant la sortie des jeux l'histoire autour du #GameFreakLied a pu amener un petit parfum de scandale auprès d'une tranche de fans.


© Copyright Pokémon™
Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation