20th Century Boys - Actualité manga
Dossier manga - 20th Century Boys

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 12 June 2008


Autour de 20th Century Boys


Goodies

On trouve moins de produits dérivés pour un seinen à succès que pour un shonen, mais ceux sur 20th Century Boys ont le mérite d'exister et d'être assez originaux pour certains. Outre les classiques cartes téléphoniques et calendriers, on a droit à différents T-Shirts reproduisant ceux du Parti de l'Amitié, de la brigade de défense de la Terre ou encore de l'exposition universelle de... 2015!


Une carte téléphonique

  

Également les masques présents dans la série :


Jouez à Ami chez vous!


Mais la palme revient sans doute aux éditions spéciales japonaises de certains tomes. Les japonais ont en effet bénéficié de plus de cadeaux que les lecteurs français :



- le tome 11 contenait la « cassette » de la chanson de Kenji, « Bob Lennon ».
Il s'agissait en fait d'une pochette contenant un CD nommé « Kenji Lost Tape » ainsi qu'une feuille reprenant les paroles de la chansons de manière manuscrite. Encore une volonté de réalisme (vidéo Youtube ICI). La chanson est interprétée par Naoki Urasawa lui-même, rockeur à ses heures perdues. Il reprendra d'ailleurs la chanson en conclusion de son album Hanseiki no Otoko (Half Century Man), sorti à l'automne 2008. Cette nouvelle version comprend d'ailleurs les fameux "gutara, sudara"... (vidéo YouTube ICI)

- le tome 19 contenait également un CD, celui de la chanson de T-Rex qui donne son nom à la série et dont l'écoute s'avère un plus non négligeable à la fin de ce même tome (vidéo YouTube ICI).

   

    

  

Un Ami au cinéma

  



  

En décembre 2006 est annoncé une série de films «live» au Japon : 20th Century Boys fut adapté en une trilogie dont le tournage débuta en janvier 2008 pour durer un an et demi. Le projet s'annonce très sérieux et bénéficie du plus gros budget alloué par le cinéma japonais jusqu'ici avec 6 millards de yens (soit 45 millions d'euros) !  Yukihiko Tsutsumi se charge de la réalisation. Il a notamment travaillé sur l'adaptation en séries télévisées live de Blackjack ou des Enquêtes de Kindaichi. Takashi Nagasaki, célèbre second d'Urasawa et co-scénariste du manga, a supervisé l'ensemble du scénario, pour parvenir à condenser les rebondissements essentiels de la saga... et même en créer de nouveaux pour l'occasion !

 

  

Le casting est ambitieux puisqu'on retrouvera dans les rôles principaux des acteurs très célèbres au Japon : Toshiaki Karasawa, que l'on a pu apercevoir dans Casshern, joue le rôle de Kenji, Etsushi Toyokawa est Maruo et Takako Tokiwa joue Yukiji. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'un effort tout particulier a été fourni pour que le physique des acteurs soit très proche du dessin d'Urasawa. Et la qualité du casting est loin de s'arrêter là !


  

L'adaptation tant attendue sortit enfin de l'ombre avec son premier opus, L'avènement, qui bénéficia d'une avant-première exceptionnelle le 19 aout 2008... à Paris ! Toshiaki Karasawa et Takako Tokiwa firent le déplacement jusqu'à la capitale pour l'occasion, participant également à une conférence de presse organisée au Musée du Louvre. (Vous pouvez retrouver notre compte-rendu de l'évènement ICI.)  Le film sortit par la suite dans les salles obscures nipponnes le 30 aout 2008, mais aussi, et c'est assez exceptionnel, dans les salles françaises, à partir du 14 janvier 2009 ! Hélas, l'accueil des cinémas français devant cette production japonaise fut très frileux, et seuls neuf salles suivirent cette sortie en première semaine... Reprenant les cinq premiers volumes de la version papier, ce premier film étonne déjà par sa fidélité au récit original, tant dans les attitudes des personnages que dans la narration, respectant celle d'Urasawa à la case près !

 

La saga continue avec Le Dernier Espoir, second volet retraçant la période "2014-2015" du manga (soit du tome 6 au 15), en prenant beaucoup plus de libertés que le premier film, qui, en comparaison, ne synthétisait que moitié moins de volumes. Néanmoins, les arrangements scénaristiques et la précipitation générale diviseront d'avantage les fans de l'oeuvre originale. Diffusé au Japon dès le 31 janvier 2009, il faudra attendre le 20 aout pour une avant-première française puis le 26 pour une sortie officielle dans nos cinémas même si, là encore, les diffuseurs ne répondent pas au rendez-vous...

 

Cet absence d'enthousiasme amènera d'ailleurs l'éditeur Kazé a abandonner la diffusion cinéma pour le troisième et dernier volet de la trilogie, Reprenons notre symbole, sorti directement en DVD le 7 juillet 2010, soit près d'un an après son apparition dans les salles japonaises le 31 aout 2009. Après les déviations du second film, la trilogie souhaite offrir une vision différente de l'histoire avec une conclusion inédite et un suspens sera entretenu par la production pour tenir secrètes les dix dernières minutes du long métrage... En dévoilant même une version alternative disponible sur la version DVD ! Sans en dévoiler d'avantage, ceux qui ont pu être déçu des dernières péripéties du manga pourraient être ici agréablement surpris par la tenue de l'intrigue et par les nombreuses révélations apportées !

  

 

Si vous avez raté les sorties cinéma des deux premiers films, l'ensemble de la trilogie est évidemment disponible en DVD, et dispose même d'une intégrale simple et d'une intégrale collector avec botiier en métal, deux dvd de bonus inédits et, comble du collector, le drapeau de la bande à Kenji !

 

  

    

  

Bienvenue dans le 21e siècle !

Malgré une fin hachée par les problèmes de santé de l'auteur et contestée par de nombreux lecteurs, 20th Century Boys reste une oeuvre culte clôturant le 20ème siècle et ouvrant avec brio le suivant. Avec cette série, Urasawa reste le maître incontesté du suspense et de l'histoire à tiroirs. la série s'impose comme un classique indispensable à toute mangathèque digne de ce nom. Un thriller incontournable, mais pas seulement : la peinture nostalgique des années 60, l'ancrage dans la réalité et la dérive anticipatoire vers un futur illusoire des héros de shonen des sixties offrent à la saga une richesse inégalée dans la palette de thèmes abordées, et tout lecteur devrait pouvoir y trouver son compte ! A ce jour, 20th Century Boys est sans doute l'oeuvre la plus riche et la plus personnelle de Naoki Urasawa, après le solide Monster et avant l'hommage à son maître dans Pluto. Mais Billy Bat pourrait nous faire mentir... et on n'en demande pas moins !



Les liens de l'amitié :

- la Base Secrète :  http://www.labasesecrete.fr/  (Merci à Drucci pour ses photos de goodies)
- la Bande à Kenji : http://labandeakenji.free.fr/
- Le site officiel de la trilogie cinématographique : http://www.20th-century-boys.fr/

       
   
Dossier réalisé par Blacksheep. 
Mise en ligne le 12/06/2008.
Mise à jour le 23/12/2011.
  
 
Fiche de la série:
20th Century Boys
Fiche de la série VO: 20th Century Boys vo
Fiche de l'auteur: Naoki Urasawa

© 2000-2007 Naoki Urasawa / Shogakukan Inc. All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News