Rainbow - Actualité manga

Rainbow

Critique de la série manga

Publiée le Lundi, 13 August 2018

Après une première édition en 22 tomes parus entre 2010 et 2012, Kaze nous propose de (re)découvrir cette merveilleuse série qu'est Rainbow dans une édition "ultimate" qui ne comptera que 7 tomes, à savoir des pavés qui regrouperont 3 volumes (4 pour le dernier) de la série originale! 
Chacun de ces tomes nous promet donc un long moment de lecture, pour trois fois plus de plaisir! 
Nous plongeons dans un premier temps dans un univers carcéral sombre et violent où de jeunes gens vont devoir s'entraider pour survivre, pour ensuite les suivre dans le reste de leurs vies, avec les blessures qu'ils traînent, mais également avec cette forte amitié qui est née entre eux! 
Au scénario George Abe, ancien détenu qui nous propose presque une autobiographie, et au dessin le très talentueux Kakizaki Masasumi, auteur plus récemment de Green Blood ou encore de Bestiarius...preuve que le monsieur touche vraiment à tout! 




La Seconde Guerre mondiale est terminée depuis maintenant 10 ans, mais elle a laissé de profondes séquelles dans un Japon qui a du mal à se relever! 
Dans ce contexte de misère sociale, on va suivre la vie de sept jeunes hommes, encore des adolescents au sein d'une prison où les gardiens torturent, où les médecins violent... 
Six d'entre eux, à savoir Mario, Heitai, Kyabetsu, Suppon, Joe et Baremoto, de jeunes criminels dont les crimes ne sont pas forcément très graves, seront conduits dans la cellule de Sakuragi qui connaît déjà bien les règles de ce milieu... Après plusieurs confrontations, une amitié solide va naître entre les sept et ensemble ils vont tenter de lutter contre l'adversité et la cruauté de la prison! 
Au fil des épreuves leurs liens vont se renforcer jusqu'à donner naissance à une amitié indéfectible qui fera qu'ils seront tous prêts à se sacrifier pour les autres! 
Mais la prison n'est que la première étape, car une fois de retour à la vie civile, il va falloir réapprendre à vivre normalement, à s'en sortir avec les quelques talents dont ils disposent, tout en tentant de réaliser leurs rêves! 




Dans un premier temps nous allons découvrir les personnages ensemble, et si tous sont reconnaissables aisément, et possèdent tous une personnalité propre et marquée, on peut estimer que les auteurs nous évitent les clichés trop flagrants, ce qui rend les personnages identifiables et attachants sans les rendre agaçants...premier écueil d'éviter! 
Chacun des personnages aura droit à un chapitre lui étant plus ou moins consacré, ce qui permettra de tous les découvrir tout en faisant avancer l'intrigue principale, qui tourne certes autour de la survie des sept jeunes hommes, mais également de leurs rêves de liberté et de pouvoir vivre une adolescence normale! 
Le schéma se veut assez classique, mais il n'en demeure pas moins efficace pour autant. Les choses évolueront par la suite et s’il y a toujours un personnage qui se démarquera un peu, qui sera plus présent que ses camarades, on va sortir de ce schéma un chapitre = une histoire sur un personnage avec toujours le même roulement. Certains d'entre eux vont finir par prendre plus d'importance que les autres, par exemple le gentil géant finira par s’effacer peu à peu. Mais jamais aucun d'entre eux ne sera délaissé, car tous interviendront toujours lorsqu'un de leurs camarades aura des ennuis, ce qui arrivera régulièrement. 
Les rêves de nos héros seront sans cesse contrecarrés, d'abord par un des gardiens de la prison, un tortionnaire tyrannique, prenant un malin plaisir à infliger des supplices aux détenus, ainsi qu'un médecin pervers qui apprécie grandement la compagnie des jeunes hommes... Ensemble ils couvriront les méfaits de l'autre et manipuleront sans vergogne nos héros pour les empêcher de parler, voire même d'obtenir la liberté qui leur est due après toutes ces souffrances. Ceux-ci concerneront le premier arc, à savoir celui de la prison, mais même une fois dehors, la vie ne sera pas plus aisée pour nos héros qui croiseront en permanence des personnes mal intentionnées. Heureusement ils seront aussi soutenus par des personnages beaucoup plus amicaux, ce qui permettra à ce "petit gang" de s'étendre peu à peu. 
Ainsi les auteurs vont nous dépeindre un univers sombre et malsain, laissant peu de place à l'espoir, ou le pessimisme est de mise! Et si la seconde partie du récit se veut moins pessimiste, on finira par avoir le sentiment que le bonheur semble fuir nos héros, voire que les auteurs leur en veulent!
Tout ceci apparaît d'autant plus sombre que l'horreur et l'injustice ne datent pas de la prison pour nos sept héros, au grès de quelques flashbacks nous découvrons le passé morbide et décourageant de certains d'entre eux, notamment un orphelinat où déjà la directrice faisait subir de mauvais traitements à ses résidents. 
Mais si le titre se veut sombre, il s'agit avant tout d'une histoire d'amitié, une amitié qui sera d'autant plus forte qu'elle va se créer dans le malheur, et c'est justement cette amitié qui apportera un rayon de soleil à nos sept héros, un rayon de soleil donnant naissance à un arc-en-ciel (rainbow), où chacun d'entre eux représente une couleur. 
D'une certaine manière cette amitié puissante au sein de ce monde violent pourrait presque renvoyer à Hokuto no Ken, d'autant que là encore la quasi-totalité du casting est masculin. 
Les plus vieux parmi les lecteurs pourraient bien entendu penser également à Haute Sécurité, film de prison avec Sylester Stallone possédant à peu de choses près la même ambiance...  
La suite bien que nous ouvrant sur l'extérieur n'est pas moins forte et intense, au contraire puisqu'on aura appris à connaître les différents protagonistes, qu'on sera forcément attaché à eux et qu'on s'inquiétera véritablement pour eux! Et ce n'est pas dit pour en rajouter, car à aucun moment on n’aura le sentiment que les personnages sont vraiment à l'abri et que les auteurs ne peuvent pas les faire mourir, si au départ on pense qu'on suivra les sept jusqu'au bout, on finira par déchanter...




Un des grands avantages de cette édition regroupant pas moins de trois tomes c'est qu'il se passe énormément de choses et que cela permet au récit d'avancer assez rapidement, sans avoir à attendre trop longtemps... 
De plus malgré nos craintes, le pavé n'a rien de désagréable à tenir en main et offre une sensation de lecture confortable ! Cette édition bénéficie de plus de magnifiques couvertures. 
Le trait de Kakizaki pour ceux qui le connaissent se montre toujours aussi efficace: au grès d'un dessin anguleux et chargé, il joue parfaitement avec les contrastes de noir et blanc, renforçant idéalement cette sensation d’oppression, voire de suffocation! De plus il est adepte des grands traits qui apportent un surplus de dynamisme au récit!  
Kaze nous offre ici, pour un prix plus que raisonnable, de (re)plonger dans une série remarquable, immersive avec ici l'occasion de découvrir l'équivalent de trois tomes de la série.
Une série possédant un souffle épique, nous proposant des personnages vraiment attachants, avec une ambiance certes oppressante, mais qui finit par se montrer optimiste, et quoiqu'il arrive ne nous laissera pas indifférents! 
Un grand titre à découvrir absolument!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
17.58/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

18.00,17.00,18.00,16.00,18.00,16.00,16.00,15.00,16.00,15.00,16.00,17.00,14.00,16.00,14.00,17.00,15.00,13.00,12.00,9.00,14.00,15.00,16.00,17.00,17.00,16.00,16.25,16.50,16.50,18.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News