Knights of Sidonia - Actualité manga
Dossier manga - Knights of Sidonia

Note des lecteurs 18 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 01 Avril 2016


Welcome on Board

  
Mesdames, Messieurs, et autres genres intersexes, Bienvenue à bord du Sidonia.
Notre voyage intersidéral est parti il y a 1000 ans, depuis la Terre, à destination d'une planète d'accueil inconnue. Notre temps de vol est estimé à... on ne sait pas vraiment.
Des espaces de photosynthèses sont disponibles au milieu de notre navire. Attention, ces espaces ne sont pas mixtes et sont sous surveillance.
Pour votre sécurité, merci de vous harnacher en cas de manœuvres de l'appareil. Nous vous rappelons que l'usage de particules de Heiggs est interdit sans autorisation préalable.
Prière de signaler tout comportement suspect et autre manifestations de Gaunas que vous pourriez apercevoir depuis votre cabine.
Les compagnies TOA et Kunato vous souhaitent un long et périlleux voyage...
  
  
      
   

Fiche technique

 
Knights of Sidonia (シドニアの騎士 – Sidonia no Kishi) est un seinen manga que l'on doit à Tsutomu Nihei. La série débuta en avril 2009 dans l'Afternoon, mensuel de l'éditeur Kôdansha où l'on a pu lire des œuvres comme Eden, L'Habitant de l'Infini, Mushishi, Parasite et bien d'autres. Elle se termina six ans et demi plus tard, avec la publication de son 78ème chapitre en septembre 2015. En librairie, le manga sera publié en quinze volumes, sortis entre septembre 2009 et novembre 2015.
  
La série arrive en France en janvier 2013 aux éditions Glénat, qui ont publié la (quasi-)totalité des précédentes œuvres de Tsutomu Nihei. La publication francophone compte actuellement quatorze volumes parus, le quinzième et dernier opus étant prévu pour juillet 2016.
   
  
       
   
En parallèle de sa publication, le manga connût un portage en série animée, par le studio Polygon Entertainment, ayant pour particularité d'être intégralement réalisé en 3D-CGI, chose assez rare sur le sol japonais. Cet anime compte deux saisons de douze épisodes chacune, la première étant diffusé au printemps 2014, la seconde au printemps 2015, entrecoupées par un film récapitulatif de la première en mars 2015. Diffusé sur les chaînes japonaises MBS et TBS, il sera distribué dans le reste du monde, France incluse, par la plateforme de VOD Netflix
  
  
      
  

L'auteur

  
Né en 1971 dans la préfecture de Fukushima, Tsutomu Nihei (弐瓶勉) poursuivit dans sa jeunesse des études en architecture, qui le poussèrent très rapidement à tenter sa chance aux Etats-Unis, une fois son diplôme en poche. Le jeune homme s'installa alors à New York, mais n'arrivant pas à se faire une place, il décida de revenir au Japon au bout d'un an. En parallèle de ses études, il dessinait depuis l'âge de 20 ans, ce qui le poussa à se tourner vers le monde du manga. Aussi, à son retour du pays de l'Oncle Sam, il se fit engager par la maison d'édition Kôdansha et devint assistant pour le mangaka Tsutomu Takahashi (Sidooh, Bakuon Retto, Soul Keeper), avec qui il collabora pendant deux ans sur les séries Jiraishin et Alive.
  
Tsutomu Nihei au Lucca Comics & Game 2015 - Par Niccolò Caranti - Wikimedia Commons
  
   
En 1995, il remporta le prix Spécial du jury de l'Afternoon Four Seasons présidé par un certain Jirô Taniguchi, avec l'histoire courte BLAME. Le jeune auteur se démarqua grâce à son style original, empreint d'inspiration occidentales comme Enki Bilal, H.R. Giger ou Clive Barker. Deux ans plus tard, la nouvelle devint une histoire à part entière, rajoutant un point d'exclamation au titre original. Le manga BLAME!  fut ainsi publié dans l'Afternoon de 1997 à 2003, pour un total de dix volumes reliés. Le chapitre pilote fut quant à lui publié dans le recueil NOiSE, édité en 2001, et souvent considéré comme une préquelle de BLAME! (même si Nihei ne l'a jamais confirmé, préférant laisser les lecteurs en décider eux-mêmes).
  
BLAME! offre à Tsutomu Nihei une renommée internationale, qui lui permit notamment d'être invité au Festival d'Angoulême puis à Japan Expo en 2002. Cette même année , il publia Dead Heads, une histoire courte de zombies. En 2003, il collabora avec l'éditeur américain Marvel en proposant SNIKT!, sa version très personnelle du célèbre mutant Wolverine. Cette année vit aussi la sortie de son premier artbook BLAME! and so on, compilant illustrations, croquis et la nouvelle Dead Heads.
   
  
   
  
  
En 2004, Tsutomu Nihei lança BLAME GAKUEN!, une courte histoire parodique reprenant les personnages de BLAME! dans un contexte lycéen. Ces trois chapitres ainsi que quelques histoires courtes auxiliaires seront condensées quelques années plus tard dans le recueil BLAME! GAKUEN [and so on]. Mais cette année marqua aussi le lancement d'une nouvelle série au long cours : Biomega, publié de 2004 à 2009 dans l'Ultra Jump de l'éditeur Shûeisha, pour un total de six volumes.
  
En parallèle à la publication de Biomega, Nihei proposa Abara, série en deux tomes également publiés chez Shûeisha en 2006, et Halo – Breaking Quarantaine, chapitre de l'anthologie Halo Graphic Novel dérivée de la célèbre saga vidéoludique, publié une nouvelle fois chez Marvel.
  
Enfin, suite à la fin de Biomega, Tsutomu Nihei retrouva les éditions Kôdansha et le magazine Afternoon où il fit ses débuts, pour la publication de Knights of Sidonia, d'avril 2009 à septembre 2015.
  
   
  
   
En France, la plupart des œuvres de Tsutomu Nihei sont éditées chez Glénat, à l'exception notable de Wolverine SNIKT!  chez Panini Comics. Petite anecdote : en 2002, une rumeur annonçait que l'auteur travaillait sur une histoire courte exclusive pour le public français, intitulée Bear : Dawn of the killer beast, qui serait distribuée lors de sa venue au 4ème impact de Japan Expo. Finalement, il s'agissait d'une illustration originale au format poster, signée par l'auteur et limitée à 666 exemplaires, et vendue par l'éditeur Vegetal Manga (devenu Soleil) au prix de 50 euros. Aujourd'hui, cette illustration reste très convoitée par les fans de l'auteur !
  
   

SIDONIA NO KISHI © Tsutomu Nihei / KODANSHA Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News