Tokyo Babylon - Actualité manga
Dossier manga - Tokyo Babylon

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 22 December 2011


Graphismes et édition

  
 
Graphismes
Le maître mot de l’association de plusieurs mangakas est la diversité. Et après RG Veda ou Tsubasa, on peut effectivement prendre la lecture de Tokyo Babylon, avec un gros choc de contraste au niveau des dessins. On est aussi, et pourtant, bien loin de la richesse des détails de X, de son aspect brouillon et de ses avalanches de trames. Ici, on aurait presque l’impression que le tout a été bâclé … Mais souvenez-vous de Trèfle, où la même réflexion a été faite à tord … Certes, Tokyo Babylon possède peu de décors, parfois ceux-ci ne font même qu’un avec les personnages, ce qui rend un effet assez particulier. Certes, le décalage entre les figures principales et les autres est flagrant tant les personnages secondaires sont moins détaillés et manquent d’esthétisme. Certes, on remarque brutalement l’absence de dégradés, pour un rendu très carré, net et précis, presque tout noir ou tout blanc. Mais c’est aussi cela qui fait le charme de la série, puisque le trait est efficace avant de chercher la beauté, rendant les graphismes froid, et laissant ainsi le soin aux protagonistes de faire passer leurs émotions tout seuls, sans l’aide de grandes étoiles, de décors mirobolants ou de détails faciaux exagérés. Tout est alors plus pur, plus significatif, plus marquant. C’est cette ombre, cet aspect très noir qui donne l’omniprésence du mystère et de la tension qui envahit Tokyo, et la lecture du manga.

A noter que de nombreux décors ont été faits à partir de photos, travaillées en noir et blanc, ajustées pour rendre cette impression de réalité sortant des pages et nous saisissant à la gorge. Et puis la maladresse des personnages ajoute un côté touchant et séduisant au trait de Mokona, d’autant qu’elle n’est pas en reste sur les expressions et les traits du visage, évocateurs. Enfin, sur les illustrations couleurs on apprécie le merveilleux contraste de deux couleurs : le noir, et une autre couleur vive (rouge, vert, bleu, jaune ...) pour trancher efficacement le vide sombre du noir et apporter un peu d’espoir, un peu d’avenir. Jusque dans les dessins, il y a donc une symbolique particulière aux traits de la dessinatrice, qui ne laisse presque rien au hasard dans son dessin, cette fois très académique.


Édition
La réédition, si elle est bien moins chère que la première, et moins longue, souffre de quelques défauts. A part le papier, suffisamment opaque pour ne pas laisser transparaitre les grandes étendues noires sur la page suivante, l’ensemble est quelque peu décevant : les volumes sont plus compacts, moins légers, les couvertures moins belles, et cette surdose rend la lecture un peu plus indigeste. De plus, et c’est un détail qui vaut la peine qu’on le remarque : l’impression est de travers. Les pages nous laissent la désagréable impression du travail peu soigné, surtout lorsque cette erreur (étendue sur tout le premier tome) survient sur une des nombreuses pages noires, ce qui permet de relever immédiatement ce fait désagréable. Enfin, les pages de pubs en fin de tome ne sont pas des plus agréables au vu de leur nombre … Dommage, quand on voit la qualité de l’ancienne édition, avec de grandes pages rendant honneur aux graphismes de Mokona, des pages couleurs et des illustrations de fin de tome, une traduction agréable, une préhension souple et facile, en plus des couvertures qui étaient sublimes ...
  
 
  
     
    

Conclusion

  
Tokyo Babylon, c’est le mélange entre la vie de trois protagonistes principaux et de nombreux figurants qui prennent régulièrement le premier rôle. L’ésotérisme est au centre de leurs préoccupations et de leur quotidien, mais on y voit surtout un voyage au cœur du Tokyo déformé par le vice et la cruauté. Par des apparentes maladresses, les mangakas parviennent à en sortir une narration exemplaire et subtile, qui cache bien son jeu, son intérêt et son génie. La série est difficilement accessible aux plus jeunes, par son incroyable noirceur sous l’aspect négligé et sympathique, humoristique qui est largement mis en avant. L’intrigue est complexe et pour en comprendre les rebondissements il vaudra mieux avoir un certain recul sur la société. Malgré cela, la passion arrive rapidement pour ces deux êtres qui s’opposent, l’un ne s’attachant à rien, l’autre offrant trop. Le résultat est cruel, et changera l’un, l’autre, ou les deux …
 
   
Mise en ligne le 23/12/2011. 
Mise à jour le 24/01/2013.
   
  
    
Fiches de la série: Tokyo Babylon / Tokyo Babylon - Poche
Fiche de la série VO: Tokyo Babylon vo
Fiche de l'auteur: Clamp
 
 

Dossier réalisé par NiDNiM


TOKYO BABYLON © CLAMP/SHINSHOKAN Co., Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News