Jojo's Bizarre Adventure : Phantom Blood - Actualité manga
Dossier manga - Jojo's Bizarre Adventure : Phantom Blood
Sommaire

Publié le Vendredi, 28 December 2018


Personnages


Jonathan Joestar

Jonathan Joestar, dit Jojo, a perdu sa mère lorsqu'il était bébé, et a toujours été élevé par son père et ses majordomes. Fils unique au sein de la noble lignée des Joestar, Jojo cherche depuis ses plus jeunes années à devenir un gentilhomme, bien qu'il soit plutôt enfant gâté. Sa condition de noble semble l'empêcher de se faire de vrais amis, il ne peut alors compter que sur son chien : Danny.

La routine de Jojo changera lors de l'arrivée de Dio au sein de la famille. Ce dernier, au caractère opposé, fera tout pour nuire à Jonathan, bien qu'ils soient désormais frères adoptifs. La rivalité entre Jojo et Dio se calmera pendant quelques années, avant que l'étrange masque de pierre gardé au sein du manoir Joestar mette le feu aux poudres.

Adulte, Jonathan est un homme plus mature, un véritable gentilhomme qui se spécialisera dans les fouilles archéologiques, notamment pour analyser le masque de pierre. Enfant, il tombe amoureux d'Erina Pendlelton qu'il a depuis perdu de vue. Mais peut-être que les troublants événements à venir les réuniront...

Dio Brando

Dio Brando est né dans un milieu pauvre. Fils de Dario Brando, ivrogne voleur qui ne semble gagner sa vie que par les méfaits, il vouera une haine à son père et l'accusera même du décès de sa mère. Alors, la mort de Dario sera une libération pour Dio, bien qu'il soit adopté ensuite par la famille Joestar. Le dégoût pour son père et pour le monde l'a rendu individualiste, aussi un projettera rapidement de jouer les bons fils auprès des Joestar pour mieux s'emparer de leur fortune.

Charismatique, sournois et intelligent, Dario fera tout pour isoler Jonathan du reste du monde, quitte à provoquer la mort de son chien, Danny. Comme Jojo, il remarquera la singularité du masque de pierre, et sera le premier à découvrir ses étonnants pouvoirs. Alors, lorsqu'il sera acculé, Dio pourrait bien compter sur les capacités du masque pour s'en sortir, quitte à abandonner son humanité...

Georges Joestar

Georges Joestar est le seul Lord de la lignée, son fils biologique unique étant Jonathan. Peu après la naissance du bébé, la famille Joestar fut victime d'un accident de calèche, provoquant la mort brutale de l'épouse de Georges (et mère de Jonathan), et du cocher. Dario Brando, venu voler les biens de la famille accidentée, tirera Georges de son inconscience, et ce dernier prendra le voleur pour un bienfaiteur venu le secourir. En guise de dette, à la mort de Dario, Lord Joestar adoptera son fils, Dio, et lui portera la même attention qu'à Jonathan.

Particulièrement droit mais sévère quand il le faut, Georges apportera à ses deux fils une éducation rigoureuse. Des années plus tard, il tombera malade d'un virus qui n'a visiblement rien de naturel, et c'est Jonathan qui le découvrira...

Robert E.O. Speedwagon

Speedwagon est un garçon des rues, et vit de méfaits dans le coin malfamé d'Ogre Street, près de Londres. Lui et ses compères s'attaqueront à Jonathan alors que ce dernier est venu enquêter sur un poison, mais lui vouera un profond respect après que Jojo ait terrassé les trois bandits sans pour autant les blesser, de par son âme de gentilhomme.

Speedwagon accompagnera Jojo dès ce jour, et veillera sur lui le mieux possible. Il sera spectateur du tragique incident su Manoir Joestar et apprendra ainsi le danger que représentent Dio et le masque de pierre. Bien qu'il n'ait pas de pouvoirs, Speedwagon soutiendra Jojo le mieux possible au cours de son aventure, à grand renfort de tirades dramatiques.

William Antonio Zeppeli

Le Baron Zeppeli apparaît comme un homme singulier, pourtant toujours un chapeau. Il vient de son propre chef à la rencontre de Jonathan après avoir découvert l'incident du Manoir Joestar, lié au masque de pierre. En effet, le tragique passé de Zeppeli l'a mené à traquer le masque depuis que celui-ci a été responsable de la mort de son père.

Pour contrer les pouvoirs du masque, Zeppeli a appris à manier l'Onde, don qu'il décide d'enseigner à Jonathan pour qu'ils entament, à eux trois avec Speedwagon, un voyage pour affronter Dio, le masque, et les hordes de zombies crée par le vampire.

Erina Pendlelton

Erina Pendlelton vit non loin de chez Jonathan Joestar. Durant leur enfance, c'est l'apprenti gentilhomme qui l'a sauvée de deux garçons qui l'embêtaient. Quelques temps plus tard, alors que Jojo était isolé à cause des manipulations de Dio, Erina a cherché à se rapprocher de lui, et ainsi naquit leur amour. Mais Dio entra en scène pour briser leur union et voler à Erina son premier baiser. Honteuse, elle s'éloigna de Jonathan pendant plusieurs années...

L'une des rares issues positives de l'incident du Manoir Joestar sera la réunion des deux tourtereaux. En effet, Erina restera au chevet de Jojo, alors que celui-ci se trouve grièvement blessé par l'incendie et inconscient. Serait-ce la renaissance de la flamme de leur amour ?

jojo-phantom-blood-anime-characters.jpg

La base d'une saga à plus de cent tomes


Deux visions de Phantom Blood s'entrechoquent : celle d'époque, d'un manga à ses débuts qui se confrontait à des hits comme Dragon Ball et Hokuto no Ken, et celle actuelle, à savoir la base d'une saga qui a énormément évolué, sur bien des aspects, et qui continue aujourd'hui.

Au début de sa parution, en 1986, Jojo évoluait aux côtés de certains blockbusters qu'on ne présente plus, à savoir l’œuvre d'Akira Toriyama et celle de Buronson et Tetsuo Hara. Évidemment, d'autres titres phares étaient publiés à cette époque, mais ceux qui nous intéressent ici sont les mangas dédiés à l'aventure et à l'action, puisque Jojo's Bizarre Adventure côtoie les mêmes genres. Mis en côte à côte avec ces blockbuster aujourd'hui, Phantom Blood fait office d'OVNI. Le récit ne dure que cinq tomes avant de passer à la partie suivante, il met un certain temps à s'installer et joue sur un contexte victorien et des personnages aux musculatures dignes de Hokuto no Ken, le tout en s'articulant autour de situations saugrenues à base d'énergie née de la respiration, de vampires et de zombies, et d'un masque de pierre aztèque... Sur le papier, difficile de croire que Jojo pouvait durer plus de cent volumes.

Et pourtant, la saga est toujours en cours actuellement. A l'heure où ces lignes sont écrites, c'est à dire fin 2018, Hirohiko Araki va sur la conclusion de la huitième partie du manga. Une durée difficile à croire quand on s'appuie sur ce que cette première partie propose à elle seule, sachant qu'elle s'achève sur son cinquième volume, ce qui en fait la partie la plus courte de Jojo. Pour comprendre cette durée, il faut évidemment s'appuyer sur les arcs suivants, dont Stardust Crusaders qui a bouleversé l'entièreté des codes de la saga avec son concept des Stand.


JOJO'S BIZARRE ADVENTURE © 1986 by Hirohiko Araki / SHUEISHA Inc.

Alors, qu'a-donc apporté Phantom Blood, si ce n'est cette idée de lignée des Joestar ? En effet, plutôt que de conclure après Battle Tendency, l'auteur a préféré poursuivre Jojo en développant les descendants de cette lignée, quitte à présenter des codes différents. Et d'une manière globale, si on devait résumer la représentation de Phantom Blood par rapport au reste du manga, ça serait sa manière de faire du shônen d'action aux codes similaires, mais de manière totalement différente. L'idée qui ressort de cette première partie est l'affrontement entre Jonathan et Dio, deux frères adoptifs opposés, l'un utilisant une énergie liée à la vie tandis que l'autre est transformé en vampire. Tous deux arborent une certaine carrure et échangent des coups physiques comme de puissantes techniques, ce qui plaçait à l'époque cette première partie dans la lignée de ce qui se faisait. Dès Stardust Crusaders, cette idée est respectée : les personnages s'affrontent à l'aide de Stand, leur procurant des pouvoirs qui ne se limitent plus aux effets de l'Onde. Mais dans tout ça, la patte Araki apporte une originalité certaine. Les contextes et les personnages ont toujours fait de Jojo un manga à part, et ce depuis Phantom Blood. Ainsi, Hirohiko Araki passe plus d'un volume (sur cinq) à introduire son récit et ses deux antagonistes. Il développer l'enfance et la rivalité entre Jonathan et Dio sur plus d'un tome, dans un cadre ordinaire et sans éléments fantastiques, avant de partir en roue libre et de littéralement transformer la destinée de ses personnages. Et globalement, chaque partie utilisant les Stand respecte ce schéma. Dans Diamond is Unbreakable, le quotidien de loubard des années 90 de Josuke se transforme en thriller surnaturel quand les Stand des personnages les aident à traquer un tueur sanguinaire. Dans Stone Ocean, l'incarcération de Jolyne est un point de départ, et la fille de Jotaro va devoir s'évader et contrecarrer un dessein effroyable avec ses pouvoirs. Puis, dans Steel Ball Run, ce qui se présente comme une course à cheval avec, à la clé, une importante prime, est ensuite détourné pour en faire une véritable aventure à travers l'Amérique du XIXe siècle, une sorte de course-poursuite à grande échelle.

Si cela peut paraître discret, Phantom Blood a bien lancé une certaine recette au sein de Jojo's Bizarre Adventure, ou du moins des idées de traitement des intrigues, et de l'écriture globale du récit.


Jojo et Dio, une opposition parfaite


Si d'une manière générale la saga Jojo (ou du moins ses six premières parties, nous n'expliquerons pas pourquoi afin de ne pas spoiler) s'articule autour du combat entre la famille Joestar et Dio Brando, c'est bien Phantom Blood qui a le plus appuyé la rivalité entre le héros actuel de la série et l'antagoniste centenaire. Si l'idée d'une dualité entre deux frères est peu originale, Hirohiko Araki a tenu à la développer sous des airs grandiloquents, en faisant de Jonathan Joestar et Dio Brando deux parfait opposés, sur bien des points.

D'une manière générale, Phantom Blood cherche à présenter l'antagonisme de ces cinq tomes comme les deux faces d'une même pièce. Il est sans cesse question de complémentarité dans cette dualité, que ce soit en ce qui concerne les deux personnages principaux ou le camp représenté par Jojo et Dio. Plus simplement, c'est l'idée du Yin et du Yang qui est sans cesse évoquée dans Phantom Blood.

Afin d'expliciter le mieux possible cette idée, on pourrait très bien faire un immense tableau tant les éléments marquant cette antagonisme sont nombreux dans la première partie de Jojo. L'opposition parfaite entre Jonathan et Dio est marquée par chaque aspect des deux personnages, à commencer par leur position sociale. Jojo est un jeune noble, un peu pourri-gâté et toujours couvé par son père aimant et ses majordomes, là où Dio a connu un géniteur ignorant ce concept d'amour, et dans un milieu défavorisé où sa survie fut permise par sa débrouillardise et son intelligence. Les deux premiers tomes, surtout le premier, sont particulièrement habiles pour développer cette opposition radicale et, ainsi, cristalliser la rivalité et la haine entre les deux personnages. Jojo est candide, un peu téméraire mais noble dans l'âme, luttant plus pour ceux qui lui sont chers que pour lui-même, tandis que Dio est sûr de lui, sournois et donne de l'importance à sa fierté plus qu'autre chose. On pourrait même dire que Dio pousse cette opposition jusqu'à influer sur ce qui caractérise Jojo : être aimé par son père, sa petite-amie d'enfance et son chien, Dio aura à cœur de lui retirer, à tour de rôle, ces différents affects. Là où Jonathan voudra, d'une certaine manière, sauver l'âme de son frère adoptif en le confiant à la Justice de ce monde lors de l'épisode du Manoir Joestar, Dio planifiera sans cesse la mort de Jojo.


JOJO'S BIZARRE ADVENTURE © 1986 by Hirohiko Araki / SHUEISHA Inc.

La dimension fantastique de la série, qui émerge véritablement lors de l'incident du Manoir Joestar, marquera le premier véritable combat entre les deux personnages, et lancera véritablement l'intrigue. C'est là que Jojo et Dio seront marqués par une opposition allant au-delà de la frontière du réelle, apportant ainsi les fondements des deux premières parties du manga. D'un côté, Dio devient un vampire, une sorte d'immortel capable de faire naître des zombies, autrement dit de manipuler la mort elle-même. Jojo, lui, restera un être mortel et fragile, mais apprendra à manier l'Onde, énergie née de la respiration, et tout simplement de la vie. Phantom Blood représente ainsi la Vie contre la Mort, ce qui rejoint ainsi l'un des thèmes centraux du manga selon Hirohiko Araki : la Vie. Et pour poursuivre, il va nous falloir parler de la fin de cette première partie. Lecteurs et lectrices qui souhaiteraient se lancer dans Jojo ou qui n'ont pas eu l'occasion de lire la première partie, vous voilà prévenus...

La finalité de Phantom Blood symbolise simplement le schéma de la vie. Jonathan, incarnation du mortel, périt face à Dio, incarnation même de la Mort. Aussi valeureux et attachant que fut Jonathan, il a succombé face au décès, sort de toute créature sur Terre. Cette interprétation prend encore plus de sens quand on connait le contexte de Stardust Crusaders, troisième partie au cours de laquelle Dio est de retour. L'antagoniste a bien survécu, et la Mort s'est imposée face à la Vie.

Cette conclusion est aussi lourde de sens concernant l'opposition entre les deux personnages. Après avoir haït Jojo, Dio voue un sincère respect envers son frère adoptif, au point de ne vouloir faire qu'un avec lui, en obtenant son corps. Le fait que Dio parvienne à ses fins, ce qu'on ne saura véritablement qu'après Stardust Crusaders, magnifie cette opposition complémentaire. On parle souvent, dans cette première partie, de deux faces d'une même pièce. Jojo et Dio incarnent parfaitement cette idée, et Araki est parvenu, dans son sous-texte, à lui donner un sens profond qu'on réalise seulement une fois la troisième partie atteinte, et peut-être après des relectures.
  
  


Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News