Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders - Actualité manga

Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders

Nouvelle édition, série anciennement éditée en 2002 chez J'ai Lu.


Rated
Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.28/20

Partager

Synopsis

Joseph se rend au Japon pour retrouver son petit fils, Jotaro, qu’il n’a pas vu depuis des années. Ce dernier a développé d’étranges pouvoirs qu’il utilise pour se faire un nom chez les voyous. Joseph lui explique qu’il s’agit d’un Stand, une sorte de matérialisation de son esprit combatif, possédant des capacités propres à chacun. Après ces retrouvailles mouvementées, Joseph révèle à son petit fils que Dio, le terrible vampire qui s’était opposé à leur ancêtre, est toujours de ce monde et veut en découdre avec la lignée des Joestar...

Thèmes

La critique

Dans sa politique de proposer l’intégralité de la saga Jojo’s Bizarre Adventure à ses lecteurs, Tonkam a entamé une réédition des premières parties, celles éditées par J’ai Lu en son temps. De manière évidente, c’est Stardust Crusaders, le troisième arc du manga, qui a eu le...

Lire la Review

Dernières news du manga


Voir les actualités du manga

Les images de Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders


Voir toutes les images du manga

Dossier

Dossier - Jojo's Bizarre Adventure - Stardust Crusaders

Jojo's Bizarre Adventure - Stardust Crusaders

Cet écrit sera celui d’un passionné, un admirateur du travail de Hirohiko Araki depuis bientôt sept années. Aussi, il semble important de définir ce qu’est exactement Stardust Crusaders. Certains le savent sûrement, mais derrière ce titre se cache en réalité la troisième partie du...

Lire le dossier - Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Mot de la fin

Personnages


Voir tous les personnages du manga

Manga en relation

Derniers commentaires

16/20

Stardust Crusaders est fini, et avec lui, la première trilogie de la grande saga Jojo's. Le point fort de cette partie est l'introduction des Stands, concept novateur qui suivra la série jusqu'à sa fin. Le début est quelque peu maladroit, Araki essayant diverses potions tout au long de cette partie, en posant également les bases pour les parties à venir. C'est très certainement l'une des raisons d'être de cette partie, constituée tout simplement de combats originaux qui s'enchaînent les uns avec les autres. Mais l'élément accrocheur est véritablement le premier volume, qui lance directement les hostilités et la hype à venir. Si les adversaires se divisent en 2 principaux groupes, le premier étant les cartes du Tarot (dont nos héros font partis) et le second les dieux égyptiens, c'est bien ce deuxième groupe qui sera un cran au-dessus, en termes d'enjeu de combat et de psychologie (qui sera en plus marqué par l'arrivé d'Iggy, une figure emblématique de Stardust Crusaders). C'est en effet avec leur arrivé que le manga prend une tournure plus intéressante. S'il y a bien quelque chose que l'on ne peut pas reproche à Araki, c'est bel et bien son imagination débordante pour nous pondre des situations et des pouvoirs totalement absurdes et passionnant à suivre. Son style est de plus en plus affiné, personnalisant de plus en plus son propre style. Les expressions sont également mieux réussies, ainsi que le ton et l'atmosphère, permettant de s'immerger encore plus dans l'univers. Au niveau du négatif, bien que Polnareff soit l'un des personnages les plus charismatiques, et bien qu'il soit le héros nécessitant le plus d’évolution psychologique, on aura bien trop tendance à le voir au premier plan, en dépit de Joseph et Kakyoin, souvent mis de côté (excepté Abdul par son exclusion justifiée par le scénario). Joseph est d'ailleurs l'une des plus grosses déceptions, avec son stand très limité, ainsi que ses rôles restreint. Il aura bien entendu ses moments de gloire, mais ne marquera pas les esprits. Heureusement, la présence et les rares utilisation de l’onde nous rappellerons la nostalgie de Battle Tendency. Une mention aux combats contre Daniel d’Arby, Vanilla Ice et Dio, qui auront été les 3 plus incroyables de cette partie, selon moi ! Passons maintenant à l’une des parties les plus appréciées : Diamond is Unbreakable.

Draxray

De Draxray [89], le 06 June 2018 à 13h24

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

16/20

Cette troisième partie a beau faire apparaître les stands, avoir des combats endiablés, au suspens haletant jusqu'à la dernière seconde, il faut tout de même reconnaître qu'elle est moins bonne que les 2 premières. Déjà parce qu'elle est beaucoup trop répétitive. Le même schéma est appliqué du début jusqu'à la fin: un manieur de stand apparaît, nos héros le combattent, ont plus ou moins de mal pour le battre mais finissent par gagner, et ainsi de suite ... C'est dommage car, à part certains combats qui sortent du lot (surtout vers la fin), on finit par s'en lasser. Et cette lassitude vient du deuxième gros problème de Stardust: elle est beaucoup trop longue. Cette partie est trop longue pour ce qu'elle raconte, elle aurait pu être finie en 6-7 tomes comme la deuxième, ça aurait été amplement suffisant. Ce sont à la fois des défauts majeurs et anecdotiques, car en dehors de ça il n'y a rien à lui reprocher.

 

Cette troisième partie est la suite directe des 2 premières car ici se poursuit la lutte contre Dio engagée 100 ans avant. Qui dit Dio dit masque de pierre. Ceux-ci ne sont plus présents mais sans eux Dio n'aurait pas été là dans cette troisième partie! D'ailleurs cette troisième partie se termine comme étant une conclusion définitive à tout cela, sans aucune suite possible, enfin ...

 

L'onde, un pouvoir que j'adorais, est remplacé par les stands. C'est une bonne chose, surtout que l'imagination d'Araki ne semble pas avoir de limite. Cependant il y a un nombre limité de stands (à cause des cartes du tarot qui sont, elles aussi, limitées), il ne peut donc, encore une fois, pas y avoir de suite, à moins que ...

 

Pour finir je dirai que cette troisième partie est dans l'ensemble très bonne même si elle s'étale sur un nombre de tome beaucoup trop grand pour le peu de choses qu'elle raconte. Car oui le scénario reste simpliste, comme c'était souvent le cas pour les shonens dans les années 90, et peut se résumer en 2 phrases. Mais dans l'ensemble c'est plus que correct. A suivre dans la partie 4.

Flozer

De Flozer [1377], le 14 January 2017 à 18h18

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

17/20

Alors que la saison 2 de Jojo proposait déjà une amélioration énorme par rapport à la 1ere saison, ce 3eme arc ne fait que poursuivre l'ascension de Jojo vers des sommets !

Des sommets en terme de dessins et de mise en scène, tant par les poses toujours aussi magistrale et décalées que par les onomatopées mettant en valeur les éléments important avec classe, par un découpage intéressant (notamment autour du stand de DIO) et un style qui enfin, semble s'affirmer et qui perd définitivement le côté brouillon qui pouvait surgir dans les 2 premiers arcs.

Mais la série atteint aussi des sommets en termes de scénario, avec un concept simple mais universel du voyage initiatique, faisant penser à un récit de saint en pèlerinage x) (pèlerinage ... Musculeux et bourrin), avec une progression dramatique merveilleusement bien gérée, car plus on avance vers le Caire et DIO, plus les Stands deviennent intéressants, et plus on en apprend sur DIO, grâce à de très rares infos données par l'auteur au fils de quelques chapitres.

Et surtout, la série atteint des sommets en terme d'inventivité ... Avec le concept des Stands qui permet simplement de transformer n'importe quel combat en problème stratégique à résoudre, et ou les muscles seuls ne suffisent pas, donnant à chacun des personnages principaux l'occasion de briller à de nombreuses reprises (alors qu'on aurait pu craindre que seul Jotaro ne récolte la gloire, ce qui est un peu plus le cas cela dit : c'est le personnage principal). Mais aussi car non seulement le concept de Stand est unique et génial, mais parce que chaque Stand de chaque antagoniste est unique (et génial, pas toujours) donnant lieu à des combats inventifs, novateurs, imprévisibles, tendus et d'une grande intensité ! Je pense aux points culminants de la série atteints avec les derniers tomes, les frères D'Arby, Vanilla Ice et bien sur DIO, dont le combat s'étalant sur 2 tome est merveilleux sur tous les points !

Même en ayant déjà vu l'animé, je me retrouve à re-découvrir la série, avec la même intensité qu'avant ... Araki ne semble jamais s'arrêter, et quand on pense que ça y est, il ne peux plus faire mieux. Et bien ce saligaud parviens tout de même à se surpasser !!

J'avais annoncé que je ne continuerais pas après la saison 3 ... Et bien je me permet de revenir là dessus : Je continuerais bien évidemment jusqu'à la saison 4 ... Et jusqu'à la 7 d'ailleurs, pourquoi diable s'arrêter en si bon chemin !

DemiCercle

De DemiCercle [218], le 16 March 2016 à 00h50

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

20/20

Cette série est vraiment géniale et entant que jeune je la conseil a tout le monde même les 13-16 ans qui trouve les vieux mangas ringards 

liveman

De liveman [42], le 14 May 2015 à 22h02

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?

19/20

Exellente série a ne pas louper, si vous ne l'avez pas lu, vous avez rater votre vie !     ;)

RedRaveune

De RedRaveune [3], le 03 December 2014 à 14h58

Avez-vous trouvé ce commentaire utile ?


Voir tous les commentaires

Volumes of the serie

Manga - Manhwa - Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.1

coup de coeur

Vol.1

Vol.2

Vol.3

Vol.4

Vol.5

Vol.6

Manga - Manhwa - Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.7

top

Vol.7

Vol.8

Vol.9

Vol.10

Manga - Manhwa - Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.11

top

Vol.11

Vol.12

Vol.13

Manga - Manhwa - Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.14

top

Vol.14

Vol.15

Manga - Manhwa - Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders Vol.16

coup de coeur

Vol.16

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News