Jojo's Bizarre Adventure - Stardust Crusaders - Actualité manga
Dossier manga - Jojo's Bizarre Adventure - Stardust Crusaders
Sommaire

Publié le Vendredi, 12 September 2014


Graphismes et adaptation



Le style « bizarre » de Hirohiko Araki


Le travail graphique de Hirohiko Araki, c’est ces personnages aux proportions bizarres, ces Stand souvent humanoïdes déroutants, et des décors détaillés, mais caractéristiques du trait de l’auteur. « Bizarre » est aussi le maître mot du dessin du mangaka, une caractéristique qui pourrait rebuter certains lecteurs potentiels. Pour cette particularité de l’œuvre, attachons-nous plus particulièrement aux personnages dont les designs sont très inspirés, le mangaka jouant volontiers avec différents styles esthétiques comme la tenue vestimentaire ou la coupe de cheveux, sans oublier des proportions parfois exagérées. Ainsi, nombre de personnages sont des masses de muscles ambulantes, notamment Jotaro ou Dio, rappellent que l’auteur s’était inspiré du travail de Tetsuo Hara lors de ses débuts. A ceci s’ajoutent les poses si chères à la série et aux fans, des postures improbables adoptées par les différents personnages tout le long du récit, sans réelle justification. Nous le comprenons très vite à la lecture, Stardust Crusaders a un style graphique particulier auquel nous devons nous adapter, mais c’est bien là l’un des charmes de l’œuvre.


Un premier essai décevant


Dans le cadre de son édition des 46 premiers opus de la saga Jojo’s Bizarre Adventure, J’ai Lu a édité Stardust Crusaders, en suivant la numérotation originale japonaise sans faire primer le titre de la partie, afin d’ancrer le titre dans un tout, politique qui, à l’époque, a pu rebuter certains potentiels lecteurs à entamer un titre si long car ne valorisant pas le côté indépendant de chaque arc. Ainsi, les volumes 12 à 28 de Jojo, correspondant à ce troisième cycle, sont parus chez nous de décembre 2002 à avril 2004, au rythme d’un opus par mois.
Pourtant, si cette édition est particulièrement prisée des collectionneurs, elle est souvent sujette à débat auprès des fans. Parmi les points à contester, il y a le texte qui manque peut-être de précision dans les termes utilisés et les tournures de phrases. Mais le plus dérangeant, c’est cette utilisation excessive de guillemets pour tout et n’importe quoi, entravant quelque peu la fluidité des dialogues.

Du côté purement éditorial par rapport au livre en lui-même, le fait que les tomes de J’ai Lu ne soient pas de « beaux bouquins » est aussi un argument pour ne pas inciter à se procurer cette édition. En cause, le papier, granuleux, très fin et peu agréable au toucher, qui jaunit avec l’âge. Si on peut être reconnaissant envers J’ai Lu d’avoir tenté de proposer une première fois la série en France, cette édition de qualité moyenne est peut-être un facteur du non-succès de la série lorsqu’elle parut en France fin 2002.


Stardust Crusaders, le retour… chez Tonkam


Suite à la fermeture de la branche manga de J’ai Lu, les éditions Tonkam reprennent le flambeau Jojo à partir d’avril 2007 avec la cinquième partie, Golden Wind. Fort de son désir de proposer de nouveau l’intégralité de la saga, l’éditeur entame une politique de réédition des précédentes parties, en parallèle à la parution ordinaire des arcs suivants. Stardust Crusaders, saga la plus populaire qui marque le renouveau de Jojo, est à l’honneur et se voit de nouveau publiée à un rythme mensuel, de janvier 2013 à juillet 2014 à travers 16 volumes, et cette fois en tant que série à part entière plus que des volumes 12 à 28 de la fresque Jojo.

Les fans sont au rendez-vous, et l’adaptation globale est de très bonne facture. Une réflexion a été faite sur les différents choix d’adaptation ainsi que la mise en forme des dialogues, ou encore les éléments de design à intégrer au titre. Ainsi, Stardust Crusaders marque l’arrivée dans l’édition francophone des tranches violettes, propres aux opus japonais ainsi qu’un logo inédit créé par la maison d’édition, ou encore une numérotation indépendante en plus de la sous-numérotation de chaque tome au sein de la saga Jojo.

Pourtant, le débat a eu lieu tout le long de la parution, par exemple sur le choix d’adaptation de certains prénoms. Ainsi, si certains ont connu le cartomancien égyptien sous l’identité d’Avdol, nous avons cette fois affaire à Abdul, un choix discutable, mais qui trouve une logique. Puis, c’est le volume 12 qui a engendré la polémique à cause d’une faute d’inattention : la tranche de ce tome présentait la vignette du onzième opus. Le tir fut néanmoins rectifié avec la correction des jaquettes lors des réimpressions ainsi que la mise à disposition de couvertures chez certains libraires et sur le salon de Japan Expo 2014. Quelques incidents qui ont fait grincer des dents certains fans, ce qui n’entacha pas l’enthousiasme de retrouver Stardust Crusaders en France.
  
  
  
  
  

Conclusion


Jojo’s Bizarre Adventure est un titre qui effraie par sa longueur. Stardust Crusaders constitue la troisième partie de cette immense fresque, mais comme l’atteste le choix éditorial de Tonkam, le titre peut se prendre individuellement. Pour ce troisième arc, c’est encore plus flagrant qu’il représente le renouveau complet de la saga, avec l’apparition des Stand.

Ne soyez pas effrayés : Stardust Crusaders est un manga accessible, puisant ses forces de son originalité et de son inventivité. Un voyage dépaysant, des protagonistes hauts en couleur, des pouvoirs diversifiés et exploités de manière ingénieuse, le tout porté par une esthétique diablement unique… et bizarre ! On pourrait reprocher à Hirohiko Araki l’aspect linéaire de son œuvre, mais qu’à cela ne tienne, l’intérêt des combats rattrape le reste. Par les mécaniques qu’il apporte, Stardust Crusaders représente l’un des points idéals pour entamer l’aventure Jojo, sans compter que le récit se suffit à lui-même et que le titre se doit d’être lu pour ce qu’il a apporté au manga par la suite, et plus particulièrement à la pop-culture nippone.
  
  
Mise en ligne le 12/09/2014.


Fiche de la série chez J'ai Lu : Jojo's Bizarre Adventure
Fiche de la série chez Tonkam : Jojo's bizarre adventure - Saison 3 - Stardust Crusaders
Fiche vo de la série : Jojo no Kimyô na Bôken vo
Fiche du premier anime : Jojo's Bizarre Adventure
Fiche du deuxième anime : Jojo's Bizarre Adventure - Stardust Crusaders
Fiche de l'auteur : Hirohiko Araki
  
  
  

Dossier réalisé par Takato


JOJO’S BIZARRE ADVENTURE © 1986 by Hirohiko Araki/SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News