Gundam, Le Siècle Universel : Partie 1 - Mobile Suit Gundam & Gundam - The Origin - Actualité manga
Dossier manga - Gundam, Le Siècle Universel : Partie 1 - Mobile Suit Gundam & Gundam - The Origin

Note des lecteurs 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 08 Juin 2018


Présentation


En avril 2009, nous adressions un premier dossier à la saga Mobile Suit Gundam. Véritable monument de l'animation japonaise qui a largement contribué à son évolution, il ne semblait nécessaire de nous intéresser au cas par cas aux différentes œuvres, ou à ses chronologies diverses. Après un dossier sur les titres estampillés Gundam 00 et Gundam SEED, il est temps pour nous de nous attaquer à un plus gros morceau, le segment par quoi tout a commencé : Mobile Suit Gundam. A noter que ce dossier traitera aussi de Mobile Suit Gundam The Origin, un manga (puis un anime) débuté bien plus tardivement, mais solidement lié à la série originelle et aux fondements du mythe Gundam.

Synopsis


Les progrès de l'humanité ont mené à sa migration vers l'espace, à travers de gigantesques zones habitables cylindriques reproduisant l'atmosphère terrestre : les colonies spatiales. Ce progrès inédit marqua le début d'une nouvelle étape de l'existence du genre humain, aussi le calendrier classique a laissé place à une nouvelle ère : le Siècle Universel.

Des décennies plus tard, la colonie Side-3 nourrit des désirs d'indépendance. Suite à la mort du leader indépendantiste de cette terre de révolte, Zeon Zum Daikun, la dynastie Zabi prend le relais et autoproclame Side-3 "Duché de Zéon", déclarant la guerre au gouvernement fédéral terrestre et à ses alliés. Les grandes avancées technologiques ayant donné naissance à des armes destructrices dont les Mobile Suit, robots de combat pilotables, le conflit est une hécatombe. Des mois après le début des hostilités, dont le point culminant fut marqué par la chute d'une colonie sur Terre, l'humanité est décimée de moitié.

En l'an 0079 du Siècle Universel, le jeune Amuro Ray, vivant sur la colonie Side-7, va voir son destin chamboulé. Alors que les forces de Zeon infiltrent la colonie, le conflit vient tirer le jeune homme et son entourage de son quotidien paisible. Lors de l'évacuation des civils, Amuro se retrouve presque malgré lui aux commandes de l'engin conçu par son père, un Mobile Suit d'un genre nouveau nommé « Gundam ». Rejoignant le White Base, navire spatial conçu pour la fédération terrienne et justement convoité par les forces zéoniennes ayant donné l'assaut, Amuro et une poignée de civils recrutés sur le tas vont mener une épopée où il sera question de survie. Tous trouveront sur leur chemin Char Aznable, pilote d'élire de Zeon aussi appelé la « Comète Rouge ».


mobile-suit-gundam-logo.jpg


De la série aux films


La série animée Mobile Suit Gundam, produite par le studio Sunrise et réalisée par Yoshiyuki Tomino, voit le jour le 7 avril 1979 sur les petits écrans japonais. Longue de 43 épisodes, elle est arrêtée plus tôt que prévue à cause d'audiences trop faibles, le 26 janvier 1980.

Grâce à la vente de maquettes, les fameux gunpla, une série de trois films récapitulatifs est mise en chantier, les volets paraissant respectivement le 1er janvier et le 7 avril 1981, puis le 1er janvier 1982. C'est cette forme de trilogie qui sera la plus reconnue dans le monde, et celle qui sera distribuée en France.

Dans l'hexagone, à l'époque où feu l'éditeur Beez tentait d'implanter le plus célèbre des robots géants en France, l'édition des trois films a été lancée. Le premier volet paraît le 16 juin 2005, et les deux derniers le 11 juillet tandis qu'un coffret regroupant les trois opus paraît au mois d'octobre. Mais suite à la disparition de l'éditeur au début des années 2000, la trilogie restera inaccessible un certain temps, jusqu'à ce que @Anime s'attaque à l'édition physique en haute-définition de la saga. Une intégrale des trois films en Blu-ray paraît en avril 2017, première étape d'une édition qui se poursuit encore à l'heure où ces lignes sont écrites, puisque Gundam 00 et Gundam Thunderbolt ont récemment été annoncés chez l'éditeur.



Des adaptations plus discrètes


La première œuvre Gundam a eu droit à son lot d'adaptations, bien qu'elles soient en nombre plus réduit que ce qui s'est fait ces dernières années, autour de Gundam 00 par exemple. Le mangaka Yû Okazaki est à l’œuvre sur une version manga en deux volumes parue au début des années 80 chez l'éditeur Akita Shoten, une version très peu répandue et presque tombée dans l'oubli aujourd'hui.



Avant ça, en 1979, le papa de la saga qu'est Yoshiyuki Tomino écrit sa propre version roman de la série. Composée de trois volumes, celle-ci reprend l'histoire de la série animée d'une manière plus détaillée et sous un regard plus adulte, comme si le réalisateur et auteur sentait la fin imminente de l'anime, et par conséquent l'impossibilité d'exploiter toutes ses idées sous la forme audiovisuelle, avant la sortie des films. Si les romans restent inédits en France, ils ont été édités aux États-Unis en 2012 par l'éditeur Stone Bridge Press sous le titre Mobile Suit Gundam – Awakening, Escalation, Confrontation.

mobile-suit-gundam-novel.jpg

Gundam : les origines


La série et les films Mobile Suit Gundam n'avaient pas eu droit à une adaptation manga complète et digne de ce nom, une erreur que l'auteur et character-designer Yoshikazu Yasuhiko a rectifié à partir de 2001 avec le manga Gundam – The Origin. Relecture de la première œuvre en incluant un grand nombre d'éléments nouveaux, le titre paraît dans le magazine Gundam Ace entre 2001 et 2011 avant d'être compilée en 23 volumes, plus un dernier opus composé d'histoires annexes. Entre 2005 et 2014, la série sera aussi proposée dans une version deluxe en douze tomes.
Le manga paraît en France aux éditions Pika à partir d'octobre 2006. La parution est laborieuse mais se terminera en septembre 2018 avec la parution de l'ultime opus, celui regroupant les quelques chapitres annexes.

   
   

A partir de 2015, Sunrise lance l'adaptation animée du manga. Mais plutôt qu'adapter de manière linéaire l'adaptation manga d'une adaptation animée, le studio choisit de reprendre les arcs scénaristiques inédits, ceux racontant la montée de Char Aznable et la naissance du conflit. La série prend forme de six OAV dont chaque épisode dure entre 60 et 90 minutes, la parution de chacun d'entre-eux étant espacée de quelques mois, une forme similaire à celle de Gundam Unicorn. Le dernier épisode est sorti au Japon en mai 2018.
En France, l'éditeur @Anime a d'abord proposé des précommandes des collectors japonais de chaque épisode qui incluaient des sous-titres français. En mai 2017, il propose sa propre édition des OAV avec un packaging similaire à celui de Mobile Suit Gundam, Zeta Gundam, Gundam ZZ et Gundam – Reconguista in G, séries éditées chez nous un peu plus tôt. Un premier coffret regroupant les 4 premiers OAV paraît, et un second volume est attendu ultérieurement.

gundam-the-origin-logo.jpg


Les figures majeures de ce premier volet


Yoshiyuki Tomino



Né le 5 novembre 1941, Yoshiyuki Tomino est diplomé en arts au sein de la prestigieuse université Nihon Daigaku avant de rejoindre en 1963 Mushi Production, studio d'animation créé par Osamu Tezuka. Il travaille sur le script et le storyboard de certains épisodes de la toute première série animée Astro-Boy. Il enchaîne en travaillant sur les storyboards de différents anime et dirige parfois certains épisodes, comme sur le célèbre (au Japon) Kyojin no Hoshin. Umi no Triton, adaptation d'un manga d'Osamu Tezuka, sera sa toute première série, réalisée en 1972.
Une autre de ses séries phares est Densetsu Kyojin Ideon, produite en 1980. Mais c'est juste avant que Yoshiyuki Tomino deviendra une légende et un membre important du studio Sunrise avec Mobile Suit Gundam, un anime défiant le courant des séries de robots géants. Lassé des œuvres présentant des engins surpuissants aux volontés presque indépendantes et qui prenaient le pas sur les personnages, Tomino pensera un concept où les machines sont au service des humains, autrement dit de simples armes de guerre appuyant de multiples drames au cœur d'un conflit sans merci. De cette idée émergera le Real Robot, en opposition au Super Robot.

Par la suite, Yoshiyuki Tomino signera d'autres œuvres Gundam : Zeta Gundam et Gundam ZZ, les suites directes, ainsi que le film Char contre-attaque qui concluera l'arc narratif entamé avec la première série. Il ne lâchera pas Gundam pour autant puisqu'il dirigera le film Gundam F-91 puis, en 1999, la série Turn A Gundam, certainement l'une des plus atypiques de la saga. Son grand retour sur Gundam se fera en 2014 avec Gundam – Reconguista in G, une série qui connaîtra un accueil mitigé à cause de lacunes que reconnaîtra Tomino lui-même.

Mais la vie du réalisateur ne se limite pas à Gundam. Il a bien d'autres séries à son actif, nous pouvons par exemple citer Overman King Gainer, anime produit en 2002 qui fut édité en France par Kazé et diffusé à la télévision.

Yoshikazu Yasuhiko



A l'instar de Yoshiyuki Tomino, Yoshikazu Yasuhiko fait ses armes au sein du studio Mushi dans les années 70. Véritable touche-à-tout, l'artiste est connu chez nous aussi bien pour ses travaux dans l'animation que sur des œuvres papier. On lui doit par exemple les œuvres Jeanne et Jésus, revisitant deux grandes figures de l'Histoire à travers de courtes séries.

Il joue un rôle important dans la saga Gundam puisqu'il est le character-designer des principales œuvres qui composent le Siècle Universel. Il signe ainsi la conception des personnages sur Mobile Suit Gundam et Mobile Suit Zeta Gundam et reprendra même son poste sur le film Gundam F91 et les OAV Gundam Unicorn.
Il est aussi le dessinateur de Mobile Suit Gundam The Origin, manga reprenant la première série tout en y ajoutant des arcs narratifs majeurs pour le développement des origines de l'univers. Il supervisera l'adaptation animée de son manga en tant que réalisateur en chef, character-designer, et storyboarder des quatre premiers épisodes.
  
  


Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News