Bilan Manga-News 2015 - Partie 2 - Actualité manga
Dossier manga - Bilan Manga-News 2015 - Partie 2

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Samedi, 30 January 2016


Au revoir le Japon, bonjour la France ! Dans cette deuxième partie de notre Bilan 2015, nous vous présenterons un tour d'horizon du secteur du manga en Francophonie, avec quelques statistiques chiffrées, le top des séries les plus venues et récompensées et un passage en revue des éditeurs les plus importants et des catégories de niche. Nous n'oublierons pas non plus de jeter un œil aux séries qui se sont achevées et aux très nombreux arrêts de commercialisation en 2015, et sur des secteurs en pleine évolution comme les rééditions, le global manga et le numérique. Enfin, nous consacrerons également un moment au marché de l'animation japonaise, avant de conclure ce bilan.
  
Après plusieurs années de croissance, le marché du manga avait accusé sa première chute en 2013, avant de connaître un léger rebond en 2014. La montée du young seinen et l'émergence de nouveaux secteurs comme la jeunesse ont permis de suivre la génération précédente de lecteurs tout en accueillant chaleureusement la suivante. Un contexte qui a permis a de nouveaux venus de s'essayer au monde de l'édition de manga et à d'autres d'imposer définitivement leur empreinte sur le marché. En 2015 le pari consistait donc à poursuivre dans cet effort de redressement du marché, avec l'installation durable de nouvelles licences fortes. Pari gagné ?
  
  

2015 en chiffres : Production stable, Résultats réjouissants

  
Par tradition, entamons ce bilan avec quelques chiffres, offrant un point de somme toute factuelle mais que nous allons essayer d'interpréter. Nous nous appuierons une nouvelle fois sur les deux sources majeures que sont, d'une part, le Rapport annuel de la production de bande dessinée, tenu par Gilles Ratier, secrétaire général de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée), que vous pouvez retrouver en ligne en pdf ou sa synthèse en html; et d'autre part le Bilan de l'Institut Gfk dédié aux ventes de bande dessinée, qui nous a été délivrés il y a quelques jours à l'approche du Festival d'Angoulême.
      
  

Vision globale

   
Concernant le marché de la bande-dessinée au sens large, les deux bilans pré-cités nous présentent un certain paradoxe. Du côté de la production, c'est-à-dire en nombre de titres, le marché repart à la baisse : après avoir connu un premier recul sur 17 ans en 2013, l'industrie était repartie à la hausse en 2014 avec 5410 titres, mais régresse à nouveau en 2015 avec 5255 titres, soit un recul de 2,9%. Mais du côté des ventes, c'est la tendance contraire qui se produit : après avoir reculé de 1,4% en 2014, on assiste à une hausse spectaculaire de 10,6% en volume et valeur. Cela s'explique surtout par quelques sorties événementielles dans le secteur, dont l'année précédente était dépourvue : Astérix, Titeuf, Largo Winch, Le Chat...
     
Sur les 3923 nouveautés BD de 2015 (donc hors des rééditions, recueils et essais), le secteur des séries asiatiques est toujours le plus représenté avec 1585 titres (contre 1617 en 2014), soit 40,3% des nouveautés. Parmi eux, on distinguera 1501 mangas, soit dix de plus que l'année précédente. Derrière, les traductions chinoises (manhua) poursuivent leur progression avec 33 titres (contre 20 en 2014), tandis que le manwha continue de se dégrader avec 21 titres (contre 63 en 2014). La création francophone (global manga) reste à peu près stable avec 30 titres (contre 35 en 2014).  Sur l'année, la production s'est établie selon trois pics importants : février (149 titres), mai-juin (154 et 141 titres) et septembre (157) titres, les périodes les plus creuses correspondants aux vacances (juillet-aout et décembre).
   
Du côté des ventes après plusieurs années de chute libre, 2014 avait amorcé un rééquilibrage avec une perte de seulement 1,1% en valeur. L'année 2015 a quant à elle complètement inversé la tendance, avec une hausse de 8,3% des ventes ! Malgré le recul des mastodontes du secteur que nous développerons dans le prochain paragraphe, les éditeurs ont pu compter sur de nouvelles licences très populaires. De plus, l'achat au format physique reste très prisé dans le secteur : toujours selon les données de Gfk, une BD sur trois vendue en France est un manga.
  
  

Best-sellers

  
Voyons à présent qui sont les bons élèves de 2015, en établissant un classement des titres en cours, qui se base à la fois sur les ventes et les tirages établis dans les rapports pré-cités.
  
Comme d'habitude, le marché est représenté majoritairement par une poignée de titre, tenue elle-même par les trois têtes d'affiches habituelles : One Piece, Fairy Tail et Naruto. Cependant, ces trois titres ont accusé une baisse de leurs ventes (au total de -9% en valeur).
 
 - One Piece prend enfin la tête de la flotte, en représentant à lui 11,74% des parts de marché (PDM) du manga, et en classant quatre de ses cinq volumes sortis dans l'année dans le top 20 des meilleures ventes BD. Toutefois, en terme de tirages, le courant n'a pas été très droit, passant de 160 000 (160k) exemplaires pour les tomes 73 et 74 à 170k pour le 75, avant de se réajuster aux alentours de 150k pour les deux suivants.
 - Malgré un tirage beaucoup moins élevé que ses voisins (90k exemplaires par volume), Fairy Tail a joué le tour de la sur-représentation en librairie avec sept tomes sortis dans l'année. Et la magie a fonctionné : il se hisse 2ème des ventes avec 8,50% de PDM !
 - Battu par ses deux camarades alors que son périple est sur le point de s'achever, Naruto, réduit une nouvelle fois son tirage à 150k exemplaires pour chacun de ses quatre tomes parus en 2015 (contre 180k en 2014). Peinant à attirer de nouveaux lecteurs malgré la sortie de deux films en salle et la sortie de romans, le ninja orange représente tout de même 4,39% de PDM, et son 66ème opus s'est hissé comme 18ème meilleure vente du secteur BD.
   
Manga - Manhwa - One piece - Edition originale Vol.77 Manga - Manhwa - Fairy Tail Vol.48 Manga - Manhwa - Naruto Vol.66
   
   
Derrière ce trio de tête, on retrouve quelques titres bien connus :
 - L'Attaque des Titans continue sa belle progression avec six volumes sortis dans l'année et un tirage se réajustant de 60k (tome 11) à 45k exemplaires (tome 16). En terme de ventes, il se hisse également à la 4ème place avec 3,36% de PDM, soit plus du double par rapport à 2014 ! Les spin-off Birth of Livai et Before the Fall sont également bien représentés. Toutefois, la série est à présent contrainte au rythme de la publication japonaise, et ne pourra pas suivre un rythme aussi fort en 2016...
 - Avec cinq tomes tirés à 40k exemplaires, Bleach se conforte en cinquième place avec 2,36% de PDM
 - Sixième, Tokyo Ghoul bénéficie de la plus forte progression en terme de ventes avec 227k exemplaires écoulés, soit 4 fois et demi de plus qu'en 2014 ! Et ce, malgré un tirage relativement moyen de ses six nouveaux volumes (de 30k à 26k exemplaires). A voir si sa suite, Tokyo Ghoul: Re, bénéficiera de cette belle envolée.
 - En septième place, nous retrouvons la sortie événementielle du douzième et dernier tome de Chi, une vie de Chat, tiré à 42,5k exemplaires. Celà fut l'occasion  pour elle de se faire adopter, puisque 156k tomes de la série se sont vendus en 2015.
  
Manga - Manhwa - Attaque Des Titans (l') Vol.13 Manga - Manhwa - Bleach Vol.66 Manga - Manhwa - Tokyo ghoul Vol.14 Manga - Manhwa - Chi - Une vie de chat Vol.12
   
 
 - Black Butler reste à quant à lui à peu près stable, avec trois tomes tirés à 45k exemplaires (soit 5k de plus qu'en 2014) et 0,93% de PDM
 - Toujours chez Kana, Assassination Classroom intègre le top 10 avec quatre nouveaux volumes, tirés chacun à 38k, et 143k exemplaires vendus en tout.
 - Autre shônen en bonne forme, Seven Deadly Sins a compté six volumes, dont le tirage s'est arrêté à 30k exemplaires chacun, pour un total de 135k tomes vendus.
 - Parmi les "thrillers pour ados" de Ki-oon, Darwin's Game se dégage avec 95k exemplaires vendus et cinq tomes sortis dans l'année, tirés de 30k à 20k exemplaires.
   
Manga - Manhwa - Black Butler Vol.18 Manga - Manhwa - Assassination classroom Vol.10 Manga - Manhwa - Seven deadly sins Vol.11 Manga - Manhwa - Darwin's Game Vol.3
   
    
Derrière ces bons élèves, nous retrouvons également des lancements importants en terme de tirages pour The Heroic Legend of Arslan (Kurokawa), Secret, King's Game Origin et A Silent Voice (Ki-oon), Ajin (Glénat), Seraph of the End et Lesson of the Evil (Kana), ou encore Noragami et Aphorism chez Pika. Il est cependant encore trop tôt pour en estimer le succès en librairie. 
  
Manga - The Heroic Legend of Arslân Manga - Secret Manga - Ajin Manga - Seraph of the End
  
  
Du côté des séries à licence, Kurokawa a continué à pousser Pokémon avec les arcs Rubis & Saphir et X-Y,  Pika a joué les retrouvailles dans GTO – Paradise Lost ou avec Baymax, et Ototo a misé gros sur Sword Art Online (Fairy Dance, Phantom Bullet e t Progressive). N'oublions pas non plus le  "Jiro Taniguchi annuel", Elle s'appelait Tomoji, tiré à 35k exemplaires chez Rue de Sèvres. En revanche, comme nous le craignions dans notre bilan de l'an dernier, le shojo disparaît des classements : le titre le plus vendu dans le secteur est Love Mission chez Pika (0,78% PDM), le plus gros lancement étant à chercher du côté de Kana avec Daytime shooting star.
   
Manga - Pokémon X/Y Manga - Sword Art Online - Fairy Dance Manga - Elle s'appelait Tomoji Manga - Manhwa - Love mission Vol.16
   
   
    

Récompenses

  
Alors que le Festival International de la Bande-dessinée d'Angoulême accueille en ce moment même Katsuhiro Otomo, premier auteur japonais à avoir remporté le Grand Prix du Festival 2015, faisons un tour d'horizon des quelques prix et récompenses françaises décernés à la BD asiatique.
  
   
   
Outre les récompenses d'Angoulême cités en avance dans le précédent bilan, l'autre grand rendez-vous de l'année est le Prix Asie de la Critique ACBD, remis en juillet à l'occasion de Japan Expo. Ce prix est revenu cette année à Poison City. Dans cette œuvre engagée, Tetsuya Tsutsui, qui fut l'invité quelques mois plus tôt du Salon du Livre, nous parle des problèmes de censure qui menace le monde du manga, tout en faisant une projection de son propre vécu.
  
En mars 2015, le Prix BD/Manga des 9-13 ans (anciennement le prix D-lire) a révélé le nom de son premier lauréat, qui fut un global manga : Radiant, signé par Tony Valente chez Ankama. A noter que les candidats pour l'édition 2016 ne seront dévoilés qu'au mois de juin.
   
Le premier avril, ce fut au tour du Prix Mangawa de présenter les gagnants de sa onzième édition : Cagaster de Kachou Hashimoto a remporté la mise côté shônen, Baby-sitters de Hari Tokeino côté shôjo et Magdala – Alchemist Path d'Isuna Hasekura et Ako Harisaka côté seinen.
   
Manga - Poison City Manga - Manhwa - Radiant Vol.3 Manga - Manhwa - Cagaster Vol.5 Manga - Manhwa - Baby-sitters Vol.8 
  
  


Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News