Angel Sanctuary - Actualité manga
Dossier manga - Angel Sanctuary

Reader Rating 18 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 07 August 2009


Le monde de Kaori Yuki: de multiples références

                             
A travers ce manga, Kaori Yuki nous plonge dans un monde fantastique s'inspirant de la mythologie judéo chrétienne ainsi que de mythes bibliques et grecs. L'histoire va alors faire intervenir des humains, des anges, des démons ainsi que de nombreuses créatures telles que des dragons, des goules ou encore des chiens de l'enfer.
L'univers d'Angel Sanctuary correspond à  un empilement de monde avec la terre en son centre. Au dessus de celle-ci se trouvent les sept niveaux du Paradis et en dessous les sept étages de l'enfer. Les sept étages du paradis correspondent aux sept royaumes que l'on retrouve dans le mysticisme juif. En ce qui concerne l'enfer, Kaori Yuki a ici laissé parler son imagination en inventant des noms pour chacun des étages.
Il y a également un monde parallèle nommé l'Hadès dans lequel se retrouvent les âmes des morts. Ici la mangaka s'inspire de la mythologie grecque. Pour les grecs, l'Hadès était en effet le royaume des morts. Il s'agissait du lieu dans lequel se rendaient toutes les âmes après la mort. On retrouve alors de nombreuses légendes inspirées de cette mythologie dans le manga, telles que celle d'Orphée ou encore la boîte de Pandore. Cependant, à chaque fois, l'auteur prend des libertés vis à vis de ces légendes, en les arrangeant à sa sauce afin de servir son scénario.
L'auteur ne se base donc pas uniquement sur la mythologie et les légendes, ce qui rend son œuvre encore plus passionnante.

Kaori Yuki va donc mettre en scène un nombre incalculable de personnages et des créatures vivant dans chacun de ses mondes, à tel point que l'on peut se perdre parfois. On trouve néanmoins tout au long du manga de nombreuses explications qui permettent de nous y retrouver. Cependant, il faut noter que certains volumes seront assez difficiles à comprendre et qu'une relecture s'avèrera parfois nécessaire.
La mangaka s'inspire également de la mythologie nordique, notamment avec l'arbre de l'univers Yggdrasil et Nidhogg, le dragon protecteur de cet arbre. L'auteur nous livre donc un mélange de mythes et de légendes, en prenant de chaque côté ce qu'il lui paraît le plus intéressant pour son scénario.
 
 

 
 
Le manga, au delà des légendes et des croyances, s'est également inspiré parfois de la réalité historique. C'est le cas de l'Etemenanki, la tour dans laquelle réside Dieu dans Angel Sanctuary qui correspond à une tour érigée à Babylone au cours de l'antiquité.
Enfin, on peut trouver quelques références littéraires, notamment à «Alice au pays des merveilles». On retrouve alors le gout de l'auteur pour les contes, les légendes et la littérature à travers ce titre. Angel Sanctuary n'est d'ailleurs pas la seule œuvre où l'on trouve de nombreuses références chères à l'auteur.
Ce manga est donc très riche en référence et nous pouvons constater que la mangaka a fait un véritable travail de recherche pour élaborer son scénario. Nous avons pu cependant remarquer que la Kaori Yuki prend de nombreuses libertés, notamment au niveau des graphismes. En effet, les tenues gothiques ou les croix n'ont rien à voir avec le judaïsme mais c'est également ce décalage qui donne tout son charme au manga.
En ce qui concerne les démons, Kaori Yuki a du faire des recherches plus poussées car on ne traite pas beaucoup d'eux dans les textes religieux officiels. Elle a également mis son imagination à contribution et on peut ainsi voir qu'elle n'en manque pas.
Le monde de Angel Sanctuary est donc très travaillé et nous plonge dans ce fascinant univers fantastique et mystique.
On retrouvera également un grand nombre d'objets cultes et symboles tel que le glaive a 7 branches possédé par l'un des personnages principaux, des boucles d'oreille qui permettent de contrôler les pulsions meurtrières ou encore une tâche de sang qui rend immortel. Il y a également le jeu "Angel Sanctuary" qui est un lien entre le monde des humains et celui des anges.
Le monde terrestre a pour sa part très peu d'importance dans le manga. Son seul impact va être la destruction progressive d'une des couches de l'enfer à cause de la pollution qu'il génère. L'auteur se permet donc ici un petit message écologique.
Cependant, certains humains auront pour leur part un rôle important dans le manga.
            
                        

TENSHI KINRYOU KU © Kaori Yuki/HAKUSENSHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News