Zero pour l'éternité - Actualité manga
Dossier manga - Zero pour l'éternité

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 25 April 2014


Les auteurs

  
  
L'auteur original/scénariste : Naoki Hyakuta

Né le 23 février 1956 dans la préfecture d'Osaka, Naoki Hyakuta, avant d'être un romancier, est surtout un homme de télévision qui a gravi les uns après les autres les échelons de la NHK, la société gérant la radio et la télévision du service public japonais. Dès ses années universitaires, on l'aperçoit sur le petit écran en tant qu'intervenant dans diverses émissions. Aujourd'hui, il fait partie des 12 membres du Conseil de la société, pour laquelle il conçoit notamment diverses émissions télévisées, principalement consacrées à des enquêtes autour d'affaires judiciaires et de faits divers.

  
  
C'est en 2006 qu'il se lance dans l'écriture de roman, avec la sortie d'Eien no Zero/Zero pour l'éternité. Fort du succès de cette première oeuvre, il publie en 2009 son deuxième livre, Box!, un roman sportif et humoristique qui profite à son tour du succès, reçoit deux prix littéraires et connaît fin 2010 une adaptation au cinéma réalisée par Toshio Lee (réalisateur de la version live de Detroit Metal City). Depuis 2011, Box! connaît également une adaptation en manga, dessinée par Takahiro Ohba.



Mais derrière l'homme de télévision et le romancier se cache également une personnalité controversée, sujet à polémiques. Politiquement proche de la droite nationaliste japonaise, Naoki Hyakuta a déjà dérapé à plusieurs reprises dans ses propos. L'un de ses derniers dérapages en date a eu lieu en début d'année 2014 : en soutien à l'officier des forces d'auto-défense japonaises Toshio Tamogami (connu pour avoir dû payer une indemnité suite, en 2008, à un essai controversé où il remettait en cause le statut du Japon en tant que pays agresseur pendant la 2nde Guerre Mondiale), il déclara que le massacre de Nankin perpétré par les Japonais n'était qu'un mensonge inventé par l'armée américaine pour dissimuler ses propres atrocités.


  
  
Le mangaka/dessinateur : Souichi Sumoto

Biographie

Né le 16 août 1963 dans la préfecture de Kanagawa, Souichi Sumoto, surtout connu pour son pseudonyme Souichi Moto, démarre sa carrière de mangaka en 1980 en recevant le prix d’honneur du concours jeune talent du magazine "Weekly Sunday" de Shogakukan.

  
  
Pourtant, peinant ensuite à percer, il choisit de mettre en standby sa carrière de mangaka pour tenter sa chance en tant qu'acteur. Il obtient quelques rôles assez mineurs, mais, faute de mieux et n'y trouvant pas le même plaisir que dans le manga, il revient à sa carrière de dessinateur, et se fait surtout remarquer pour ses séries  ayant pour thème le mahjong, une de ses passions, qu'il publie dans les magazines Kindai Mahjong et Kindai Mahjong Original de l'éditeur Takeshobo.

Depuis quelques années, entre deux séries de mahjong son thème de prédilection est la guerre, et il publie notamment de nombreuses œuvres mettant en avant l’aviation, dont Zéro pour l'éternité bien sûr, mais aussi Mugen no Gunkan Yamato, à ce jour sa plus longue série puisqu'elle compte 14 volumes.

Il n’hésite pas non plus à s’investir dans des projets plus originaux consacrés aux laissés-pour-compte. En 2004, il a participé à la création d'une série de livres/manga documentaires, en partenariat avec le gouvernement japonais, qui évoque les problèmes relationnels entre le Japon et la Corée du Nord à cause des enlèvements de jeunes adolescentes japonaises. Une des histoires, Megumi, a d'ailleurs été adaptée en anime diffusé gratuitement en plusieurs langues (y compris le français). Vous pouvez voir cela à l'adresse suivante : http://www.youtube.com/user/takapi2008

En 2009, il s'est investi bénévolement dans le projet caritatif "Be Smile", consacré aux enfants maltraités.

En 2014, il entamera Kaizoku to Yobareta Otoko, un manga pour lequel il retrouvera Naoki Hyakuta.

Notons que Zéro pour l'éternité est le premier manga qu'il a signé de son vrai nom, là où toutes ses précédentes oeuvres affichent le nom de Souichi Moto.

Enfin, il a été l'assistant de Takatoshi Yamada, l'auteur de Dr Kotô.


Bibliographie

1986 : Mama ha Idol, 2 tomes, Shôdensha.
1989-1990 : Matador, 2 tomes, Shôgakukan.
1990 : 3rd Street, 2 tomes, Shôgakukan.
1990 : Third Gear, 1 tome, Futabasha.
1991-1992 : Komusume no Midnight, Schola.
  
 
  
  
1992-1993 : Japan, 1 tome, Futabasha.
1994 : J, 2 tomes, Schola.
1995 : Densha Heisei Hetagoroshi, 2 tomes.
1995-1996 : Wannabes, 2 tomes.
1996-1997 : Akira no Meisei, 4 tomes, Futabasha.
  
  
  
1998 : R Shitei, 2 tomes, Bunshun.
1998-2002 : Free Jansô Saikyô Densetsu Man One, 10 tomes, Takeshobo.
1999 : Kakinuta no Jidai, 2 tomes, Leedsha.
2000-2001 : Mahjong Shinseiki - Aka no Densetsu, 3 tomes, Takeshobo.
2002-2003 : Shin Free Jansô Saikyô Densetsu Man One, 3 tomes, Takeshobo.
  
  
  
2002-2006 : Mahjong Mugen Kaisha 39, 8 tomes, Takeshobo.
2003-2004 : Kaitei 3000 Metre no Daisôsaku, 1 tome, Ohzora Shuppan.
2004 : Dakkan, 2 tomes, Futabasha.
2004-2005 : Megumi, 2 tomes, Futabasha.
2004-2005 : Ketsudan! Inochi no Itteki, 1 tome, Ohzora Shuppan.
  
  
  
2006 : Haha ga Rachi Sareta Toki, Boku ha Mada Issai Datta, 1 tome, Futabasha.
2006-2011 : Mugen no Gunkan Yamato, 14 tomes, Kôdansha.
2007-2008 : Kami no Te wo Motsu Otoko, 2 tomes, Kadokawa.
2008-2009 : Ganpapa Shima no Zerosen Shôjo, 3 tomes, Futabasha.
2010-2012 : Eien no Zero/Zéro pour l'éternité, 5 tomes, Futabasha.
2012 : Horie Senki - Horiemon Tôhairoku, 2 tomes, Takeshobo.
  
    
    

EIEN NO ZERO © 2010 by Naoki Hyakuta / Souichi Sumoto / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News