Zero pour l'éternité - Actualité manga
Dossier manga - Zero pour l'éternité

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 25 April 2014


Style et graphismes

   
  

La question de l'idéologie

   
Zéro pour l'éternité a beau être une série humainement et culturellement très riche, il apparaît difficile de passer à la trappe l'idéologie pour laquelle la série a peut-être été créée.
Entre la vision japonaise de la Bataille du Pacifique, le focus sur les kamikaze et la mise en lambeaux de certains clichés sur ce terme, l'oeuvre aborde des sujets qui ont toujours animé l'extrême droite nationaliste japonaise, qui s'en empare souvent pour servir son idéologie.
Comme nous l'avons mentionné lors de la présentation du romancier, Naoki Hyakuta est une personnalité connue pour son rapport à cette branche politique et pour ses dérapages à connotation nationalistes, et la question de ce pour quoi Eien no Zero a été écrit à la base se pose alors forcément. L'oeuvre n'est probablement pas anodine, surtout à une période où le Japon semble renouer avec certains problèmes de nationalisme (la négation des femmes de réconfort pendant la guerre et du massacre de Nankin, l'envie de posséder à nouveau une armée militaire d'attaque, la visite fin 2013 du premier ministre Shinzo Abe au Yasukuni-jinja, sanctuaire connu pour ses nombreuses polémiques nationalistes...), et cela pourrait déranger certains lecteurs.

Pour apprécier au mieux Zéro pour l'éternité, il faut donc passer outre cette interrogation difficile à cerner. Pour nous autres Occidentaux, qui sommes moins concernés, cela n'est pas forcément difficile, d'autant que globalement Naoki Hyakuta et Souichi Sumoto trouvent ici un équilibre en n'hésitant jamais à mettre en avant certaines limites, comme la rigidité et la violence qui pouvaient régner entre supérieurs et subalternes dans la Marine et dans l'Armée de Terre, la suffisance et la prétention japonaise lors de la défaite de Midway, et bien sûr l'extrémisme idiot causant des morts inutiles.

En somme, dans notre pays, la série possède avant tout des valeurs humaines, historiques et culturelles passionnantes. Au Japon, la question peut se poser un peu plus, mais l'oeuvre conserve néanmoins comme mérite, dans tous les cas, de croquer de nombreux points de vue à travers ses personnages, et de soulever des questions et pistes de réflexion.
  
  

L'important travail de documentation du scénariste

   
La minutie de Naoki Hyakuta pour raconter son récit est certaine, et cela se ressent à chaque instant, à travers une documentation fouillée et variée, afin de rendre autant les grands faits historiques que les petits détails que nous avons évoqués précédemment dans le dossier.

Pour ce faire, il a compilé de nombreux témoignages d’anciens pilotes destinés à être kamikazes, auxquels il a ajouté l'histoire, plus personnelle, de son oncle, ainsi que de nombreux ouvrages historiques.
  
  
  
     
     

Des personnages simples...

   
Souichi Sumoto offre sur ses personnages un travail visuel faussement simple, porté par des traits généralement assez arrondis chez les jeuens perosnnages, et plus marqués chez les anciens. Dans tous les cas, les protagonistes s'avèrent très expressifs. On ressent pleinement les émotions, sans exagération, avec retenue et pudeur.

Toutefois, la simplicité du trait des personnages souffre de quelques irrégularités, surtout au début, et certains protagonistes apparaissent physiquement très lisses, ce qui est surtout vrai pour les quelques perosnnages féminins, en tête Kaïha qui ne fait pas du tout son âge et paraît beaucoup plus jeune que l'étudiante qu'elle est.
  
  

... mais des décors précis

   
Le contraste entre personnages assez simples et décors très précis est alors d'autant plus marquant, et cela rappelle à quelques reprises un auteur comme Kaiji Kawaguchi.

A l'instar de l'auteur de  Zipang, Souichi Sumoto offre une grande précision dans la peinture des avions militaires et autres navires de guerre. Il faut dire que le dessinateur, à l'image du scénariste, s'est appuyé sur une documentation riche (surtout des photographies) pour retranscrire fidèlement les décors et les machines, allant des archives de la division aéronautique de Mistsubishi Heavy Industries à celles de la base aérienne de Kanoya, en passant par exemple par des services d'informations des forces navales d'autodéfense japonaises.
  
  

Fluidité des planches

   
Zéro pour l'éternité s'offre une mise en page d'une grande clarté, y compris dans les combats aériens, ce qui n'était pas forcément gagné d'avance. Celles-ci sont toujours croquées de façon concise mais pertinente.

La construction en flashbacks s'avère elle aussi rondement menée. En alternant les phases se déroulant de nos jours et celles se passant pendant la guerre, les auteurs conservent un dynamisme constant, qui relance régulièrement les interrogations, et qui sert habilement le lien fait entre présent et passé.

En comptant en plus une narration sobre mais très claire, focalisée sur les protagonistes, on ressent une sorte de bienveillance posée par les auteurs sur leurs personnages, par exemple sur le vieil Ishioka, premier témoin poignant de Kentarô et Keiko.
  
  
  
  
  

Conclusion

   
Quand la grande Histoire se mêle à la petite avec clarté, on obtient une oeuvre multi-générationnelle forte comme celle-ci, décrivant avec fluidité et sans clichés les grand étapes de la guerre tout en offrant un portrait nuancé des hommes qui l'ont faite, le tout sur fond de quête identitaire.

Une lecture subtile, d'une richesse inouïe, habilement documentée, et qui n'oublie pas non plus de rester divertissante.



Sources :
Asahi
Delcourt/Akata
Imdb
Les Diagonales du Temps
... et quelques livres d'Histoire


Dossier mis en ligne le 25/04/2014.
 
 
Fiche de la série : Zero pour l'éternité
Fiche de la série vo : Eien no 0 vo
Fiche du scénariste : Naoki Hyakuta
Fiche du dessinateur : Souichi Moto
 
 

Dossier réalisé par Koiwai


EIEN NO ZERO © 2010 by Naoki Hyakuta / Souichi Sumoto / FUTABASHA PUBLISHERS LTD.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News