Tokyo Magnitude 8 - Actualité manga
Dossier manga - Tokyo Magnitude 8
Sommaire

Publié le Vendredi, 18 March 2016


Présentation



Synopsis


Jin Mishima et Nanako Okano ont 21 ans. L’un étudie à l’université Keiô et souhaite travailler dans la télévision, l’autre est salariée qui fuis la réalité en s’adonnant à la musique de son groupe de visual rock préféré. Autrefois dans le même collège, dans le même club de basketball, ils étaient secrètement attirés l’un par l’autre. Mais contrairement à Jin, Nanako était le souffre-douleur de l’établissement.

Tous deux se sont perdus de vue après la remise des diplômes, mais c’est par hasard qu’ils se retrouvent au cœur du quartier d’Odaiba. Jin et Nanako constatent à quel point un monde les sépare désormais, mais un tragiquement événement va les réunir : un séisme de magnitude 8 frappe Tokyo et ses alentours, le Japon se trouve alors frappé par sa plus grande peur. Les destructions se multiplient, les répliques soulèvent les paniques et les populations se trouvent désemparées, livrées à elles-mêmes… Dans ce contexte, comment les deux individus s’en sortiront ? Quels effets peuvent avoir une telle catastrophe sur un pays et une société ?



L’ampleur du séisme


Les japonais ont une crainte, celle du Big One, le séisme qui ravagera leur pays. Cinq ans avant la terrible catastrophe de Tôhoku qui a abouti à la crise du nucléaire de Fukushima, le mangaka Usamaru Furuya s’est penché sur le sujet. Comme ses compatriotes japonais, il redoutait un tel événement mais s’y est intéressé à l’occasion de Tokyo Magnitude 8 (彼女を守る51の方法 ou Kanojo wo Mamoru 51 no Hôhô que l’on peut traduire par « 51 façons de sauver votre petite-amie »). Long travail de recherche pour l’auteur, le titre entame sa sérialisation le 26 mai 2006 au sein du magazine Comic Bunch de l’éditeur Shinchôsha, et s’achève le 17 aout 2007 après 49 chapitres compilés en cinq volumes.

En France, Panini s’intéresse au titre et publie la série entre février 2009 et aout 2010. Concernant le titre officiel français choisi par l’auteur, notons qu’il fait écho à l’anime Tokyo Magnitude 8.0 produit par les studios Bones et Kinema Citrus et sorti en 2009. Les deux œuvres n’ont toutefois rien à voir si ce n’est le thème abordé, Panini a donc profité de l’anime pour donner un titre plus parlant et vendeur pour son adaptation française.



L’auteur


Usamaru Furuya est un artiste particulièrement éclectique. Lors de ses études aux Beaux-Arts, il délaisse la peinture à l’huile et s’oriente vers la sculpture et le théâtre. La danse butô et l’expression corporelle sont des sujets sur lesquels il se penche alors.



Au sein du manga, l’auteur a un parcours atypique, jonglant entre les publications plus marginales avec des titres orientés grand public. Par exemple, sa première œuvre, Palepoli, est datée de 1994 et fut prépubliée dans le magazine Garo tandis que Genkaku Picasso fut dessiné et diffusé dans les pages du Jump Square en 2009. Tokyo Magnitude 8 et Je ne suis pas un homme sont aussi destinés à un lectorat plus large de par leur sérialisation dans le Comic Bunch.

Tokyo Magnitude 8 fut une expérience singulière pour le mangaka. Lui qui n’était pas spécialiste sur le sujet, son projet lui a demandé une très grande implication, que ce soit dans la documentation pure sur les phénomènes et leurs risques, ou les simulations visant à ressentir ce qu’un séisme pouvait causer. Usamaru Furuya a aussi dépeint une certaine morale dans son œuvre, notamment sur la bestialisation de l’être masculin en cas de drame et de danger ainsi que sa foi sans limites envers la gente féminine qu’il croit capable de surmonter tous les obstacles. Le discours développé par l’auteur n’est donc pas commun, ce qui fait d’Usamaru Furuya un artiste avant-gardiste sur certains points.



Personnages



Jin Mishima



Archétype du bon citoyen façonné par la société nippone moderne, Jin étudie dans la prestigieuse université Keiô et a pour rêve d’obtenir un travail honorable dans le monde de la télévision afin de pouvoir vivre et fonder une famille. Il fut amoureux de Nanako à l’époque du collège et regrette son changement tout en ayant un discours moralisateur à son égard. En réalité, Jin fit preuve de faiblesse en feintant de ne pas voir les persécutions dont était victime la jeune fille. L’épreuve du séisme est donc pour lui l’opportunité de corriger ses erreurs passées et venir en aide à celle qu’il a aimé… et qu’il aime peut-être encore !
Toutefois, malgré sa forte volonté, l’état d’esprit de Jin sera ébranlé au cour des événements. Survivre n’est pas simple, et aider son prochain non plus. Il se sentira souvent coupable de ne pas pouvoir sauver la vie à toutes les victimes qu’il croisera sur sa route…


Nanako Okano



Autrefois, Nanako était une collégienne physiquement appréciée et membre du club de basketball de son établissement. Mais victime de brimades de la part de ses camarades, elle se détourna de la réalié, quand bien même elle était amoureuse de Jin Mishima, pour s’enfermer dans un monde idéal régi par la musique de son groupe de rock favori : Sarin Helnwein. Malgré cette seconde vie qu’elle s’est créé, Nanako reste consciente de son état d’esprit et souffre encore de son passif de collégienne brimée. Sa rencontre avec Jin ravivera de vieux sentiments mais aussi une douleur passée, elle garde d’ailleurs en elle une certaine rancune contre celui qui n’a pas cherché à l’aider autrefois.
Le séisme bouleversera Nanako, comme beaucoup d’autres citoyens. Mais elle apprendra à sortir de la réalité qu’elle s’est forgé pour survivre et venir en aide à autrui, ce jusqu’à s’en trouver fortifiée mentalement.


Rika Sawada



Jeune fille branchée des quartiers de Tokyo, Rika vient à la rencontre de Jin et Nanako pour espérer avoir un peu d’aide et les accompagnera tout le long de leur parcours. Bien qu’en détresse dans un Tokyo dévasté et loin de son petit-ami, Rika conserve une facette superficielle qui l’empêche de se séparer de son accoutrement peu pratique et de ses tenues frivoles. Néanmoins, plusieurs réalités viendront malheureusement la rattraper : les rudes épreuves quotidiennes qui l’attendent, et les pulsions animales jaillissant chez certains individus profitant du désarroi pour faire leur loi…
Au départ, Rika semble attirée par Jin et prend Nanako de haut à cause de son style vestimentaire loin des standards sociétaux. Mais une profonde amitié naîtra entre les deux jeunes filles et finalement, Rika sera un grand soutien pour que Nanako puisse être sentimentalement sincère avec l’être aimé...


Malyn



Malyn est une petite fille égarée dans le Tokyo dévasté par un gigantesque séisme. Elle viendra à Jin et Nanako car elle semblera attirée par les tenues originales de la jeune fille, et restera sous leur protection jusqu’à la fin de l’aventure. En réalité, Malyn a perdu sa mère au cours de la catastrophe et c’est attirée par les ailes de la veste de Nanako qu’il est venue vers elle, afin de rejoindre sa mère, aux cieux, pour qu’elle ne soit plus triste. La petite fille semble alors consciente de la gravité des événements malgré son regard d’enfant, elle contribuera même à sa manière à l’avancée du groupe vers un lieu de sûreté.
  
  
  


© 2006 by USAMARU FURUYA /Shinchosha Publishing Co.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News