Dossier manga - One-Punch Man - partie 1
Sommaire

Publié le Samedi, 30 March 2019


Présentation


Le pitch


Notre personnage principal, Saitama, est un petit bonhomme chauve de 25 ans au chômage, qui n'a pas l'air d'avoir grand-chose pour lui, là comme ça, surtout avec sa tête souvent blasée et la façon dont il vivote dans son appartement.

Mais il y a un tout petit détail qui change un petit peu la donne. Juste un tout petit peu. En fait, il est surpuissant. Tellement puissant qu'un seul coup de poing lui suffit pour terrasser tous les monstres et les super-méchants qui déboulent de nulle part pour ravager des villes entières. Cette force incroyable, il l'a acquise après trois années d'un entraînement tellement intensif qu'il en a perdu ses cheveux.

Et du coup, Saitama, bah il joue les super-héros pour tuer le temps. Comme ça.
  
  

La naissance de One-Punch Man au Japon


A l'origine du phénomène One-Punch Man, on trouve un manga en ligne publié sur son site internet personnel par un dénommé ONE à partir depuis le 3 juin 2009. Dès ses premières années d'existence, ce titre séduit énormément de lecteurs japonais, au point d'assez vite accumuler plusieurs millions de visites sur le site jusqu'à même dépasser les dix millions. Selon NHK, à une époque le manga attirait 20 000 visites par jour !

Un si joli début de phénomène ne pouvait pas rester très longtemps sans attirer les éditeurs et d'autres artistes, et c'est ainsi que Yûsuke Murata, mangaka alors lui-même friand de l'oeuvre de ONE, entame en collaboration avec ce dernier une adaptation manga professionnelle et mieux dessinée (le dessin initial de ONE étant minimaliste). One-Punch Man version Murata x ONE démarre ainsi au Japon le 14 juin 2012, et se paie même le luxe d'inaugurer un nouveau magazine : le Tonari no Young Jump, un dérivé en ligne de l'écurie Jump des éditions Shûeisha, catégorisé seinen, et que l'on connaît également en France pour la comédie Père Fouettard Corporation de Hikaru Nakamura.

Depuis, la série se poursuit globalement à un rythme très stable, avec généralement deux chapitres par mois en moyenne, sans compter divers chapitres bonus. Depuis ses débuts la série a quasiment toujours droit à un nouveau tome broché tous les 4 mois, même si le délai va parfois jusqu'à 6 mois, ce qui reste très régulier. A ce jour, l'oeuvre compte donc 18 volumes dans son pays d'origine, le 19e tome étant prévu le 4 avril 2019.

Notons que One-Punch Man a été nominé au Prix Manga Taishô 2014.
  
  
  

L'arrivée en France


Avant sa parution en France, dire de One-Punch Man qu'il s'agissait de la licence la plus attendue depuis de nombreux mois était donc un euphémisme. Dans notre pays, il aura fallu attendre quelques années avant d'enfin voir arriver l'oeuvre. Mais au bout de nombreuses offres concurrentielles (vous imaginez bien que nombreux étaient les éditeurs voulant obtenir ce nouveau Graal), ce sont finalement les éditions Kurokawa qui ont empoché le gros morceau, l'éditeur japonais ayant visiblement été séduit par le plan marketing de l'éditeur... et il y avait de quoi ! En effet, à l'époque de ses débuts en France, il semblait très difficile de passer à côté de One-Punch Man, tant Kurokawa s'est appliqué côté publicités : posters créatifs où le héros Saitama brise le mur, petits présentoirs attirant l'oeil et PLV bluffants (reprenant l'immeuble où habite Saitama) en librairies, grandes affiches dans les transports en commun, publicités TV... l'éditeur ne s'y est pas trompé et n'a fait que prouver une nouvelle fois qu'il sait pousser ses séries avec une campagne promotionnelle plus grande que jamais. Et le pari a été plus que gagnant : dès le mois de sa sortie, le tome 1 a réalisé la performance très rare pour un manga de se classer directement en 3e position des meilleures ventes de livres (tous genres confondus) la semaine de sa sortie. Inutile de dire qu'il s'agit a priori du meilleur lancement de l'Histoire du manga en France.

Pour les dates à retenir, c'est le 14 janvier 2016 que le manga One-Punch Man a fait ses grands débuts en France, avec la parution de son premier volume. Le tome 2 est sorti deux mois plus tard, et ensuite la série a adopté un rythme de publication très stable avec un nouveau volume tous les trois mois. Seule exception: le tome 14, sorti en février 2019, seulement deux mois après le volume 13. A ce jour, nous en sommes donc à ce volume en France. Le tome 15 est prévu pour le 9 mai, et le volume 16 pour le 4 juillet (dont là aussi, il n'y aura que 2 mois d'intervalle, sûrement histoire de permettre à l'éditeur de publier un nouveau tome pour Japan Expo).
  
  

Concernant l'édition française en elle-même, c'est du tout bon, du travail étudié à chaque instant pour offrir le meilleur plaisir de lecture possible.
La traduction est signée Frédéric Malet, un habitué des titres mêlant action et humour (on lui doit Blood Lad, Hayate the Combat Butler, Assassination Classroom, Gintama...), qui offre ici un travail vivant et ne passant à côté d'aucun gag, pas même sur les noms des personnages. Sur ce dernier point, One-Punch Man a pour particularité d'offrir des jeux mots, et un travail d'adaptation était nécessaire pour pouvoir amuser le lecteur français. Ce travail est redoutablement efficace (aaaah, le Professeur Kidob, Madame Ridma faisant référence à la voyante Madame Irma, et tant d'autres...), d'autant qu'il est en parfaite adéquation avec les noms de la série animée !
Les onomatopées constituaient l'une des principales craintes, tant certaines d'entre elles font partie intégrante du dessin de Yûsuke Murata. Là aussi, Kurokawa a fait un travail très appréciable. Les plus petites onomatopées, celles faisant juste un petit bruit de fond, ont été traduites, avec des choix de polices toujours bien choisis. Et les plus grandes onomatopées ont heureusement été conservées sous leur forme d'origine, en Japonais, afin de ne pas dénaturer le travail souvent très travaillé du dessinateur. Un dosage très juste.
Pour le reste la qualité d'impression est très bonne, le papier à la fois souple et suffisamment épais pour ne souffrir d'aucun problème de transparence... Le livre est vraiment agréable à tenir en main. Et concernant les jaquettes, on a un bon travail très proches des jaquettes japonaises, et bien sûr Kurokawa a conservé les nombreux jeux de perspectives sur les rabats, avec lesquels le dessinateur s'amuse souvent beaucoup (mention spéciale au tome 5, où Saitama se fait royalement zapper d'une photo).

Enfin, notons que l'excellent travail de traduction de Frédéric Malet lui a valu d'être nominé l'année dernière pour le tout premier Prix Konishi, récompensant la traduction de manga en France.
  
  
  

One-Punch Man ailleurs


Le succès de One-Punch Man ne se limite évidemment pas au Japon est à la France. L'oeuvre est publiée et appréciée dans de nombreux pays à travers le monde, et jouit du même succès autant en manga qu'en anime.

En novembre 2016, l'oeuvre, portée par son anime diffusé quelques mois avant, était un véritable phénomène mondial. Si bien que le tirage mondial du titre dépassait alors déjà la dizaine de millions d'exemplaires. C'est le cinquante-deuxième numéro du magazine Young Jump de cette année-là qui nous apprenait le chiffre phénoménal de copies en circulation pour le nekketsu phare de ces derniers temps, avec 11 110 000 exemplaires disponibles à travers le monde, un chiffre considérable qui, depuis, s'est forcément encore étendu.
  
  

Un succès en anime


Le manga a donc débarqué en France en janvier 2016 et a été l’un des plus gros lancements jamais vus en manga dans notre pays, mais quelques mois avant, en 2015, le public français pouvait déjà découvrir l’œuvre par le simulcast de l’adaptation animée, via la plateforme ADN. Une version produite par le studio Madhouse et réalisée par Shingo Natsume, un animateur qui a travaillé sur de nombreux titres et qui a réalisé Space Dandy auparavant, ou plus récemment Boogiepop and Others. Depuis, l'anime a également rejoint assez récemment le catalogue de Netflix, où il truste les premières places du catalogue animation. Faut-il préciser que cette série animée a rencontré un énorme succès mondial et qu'elle a largement contribué à la popularité de l'oeuvre ?

Cette série en 12 épisodes a initialement été diffusée au Japon entre octobre et décembre 2015 sur la chaîne TV Tokyo. A l’automne 2016, l'éditeur Kazé la sort en version physique, en DVD et en Blu-ray, tout d'abord en édition collector. Un coffret imposant, une intégrale qui a suscité certaines attentes étant donné qu’une communication toute particulière a été faite autour de son doublage. Mais ça, nous aurons le loisir d’y revenir plus tard. Une telle série méritait une édition d’exception. Souvent, Kazé se montre très classique dans ses packagings, il est même fréquent que l’éditeur propose le minimum syndical sur des titres au potentiel commercial limité. Mais One Punch Man brille comme leur poule aux œufs d’or et fort des attentes qui entouraient cette édition physique, l’éditeur spécialisé a mis les bouchées doubles et a conçu une édition qui n’a pas trahi ses ambitions. C’est donc un coffret rigide dans un format plus grand que d’habitude qui nous est proposé, un coffret dont l’ouverture aimantée scelle du contenu qui s’incruste très bien dans l’espace prévu pour : le digipack qui accueille les disques, un extrait du premier tome du manga et deux plaques métalliques à l’effigie de Saitama et Genos, des goodies sympathiques que l’on voit rarement dans les coffrets d’animation japonaise en France. Les galettes elles-mêmes ne sont pas avares en contenu : l’intégrale de cette première saison en VF et VOSTFR, les six courts OAV qui l’entourent ainsi que différentes interviews du staff toutes intéressantes. Depuis, des éditions plus lights sont sorties, en juin 2018.
  
   

En petit supplément, notons qu'en 2017 nous avions eu la chance de pouvoir interviewer Chikashi Kubota, le character designer et directeur de l'animation de la série. Vous pouvez toujours retrouver cette interview en suivant ce lien, et découvrir quelques informations intéressantes.

One-Punch Man refera très, très bientôt l'actualité en anime, avec l'arrivée dès le début du mois d'avril 2019 de sa saison 2, qui fut évidemment très attendue, et qui sera elle aussi diffusée en France gratuitement sur ADN. Une seconde saison qui se suivra toutefois fébrilement, puisque le staff est complètement modifié par rapport à la saison 1, et que les premières images et vidéos n'ont pas du tout rassuré... Espérons donc que le résultat sera à la hauteur des espérances, mais nul doute que l'on aura l'occasion de revenir dessus lors d'un futur deuxième dossier...


Sur quoi portera ce dossier ?


On traitera ici de tout ce que l'on considère comme la première grande partie de l'oeuvre, c'est à dire les volumes 1 à 7 du manga, correspondant à l'intégralité de la saison 1 de l'anime. On se basera essentiellement sur le manga, mais on reviendra également sur la série animée.
  
  

ONE-PUNCH MAN ©2012 by ONE, Yusuke Murata/SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News