Monster Musume - Actualité manga
Dossier manga - Monster Musume

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 28 June 2019


Une galerie de personnages variés et hauts en couleurs


Monster Musume est une œuvre jouant avant tout sur un large panel de personnages bien diversifiés, et au fil des tomes Okayado fera toujours appel à de nouveaux visages qu'il exploitera plus ou moins longuement. Ci-dessous, on va tâcher de présenter dans les grandes lignes tou(te)s celles et ceux que l'on considère comme les plus importants dans les 6 premiers volumes du manga et l'intégralité de l'anime, ce qui en fait déjà un bon petit paquet !


Les humains


  

Personnage masculin principal de Monster Musume, Kimito est un jeune homme qui s'est retrouvé à participer involontairement au programme d'échange inter-espèces, suite à une boulette de Mlle Smith. Néanmoins, loin de lui l'idée de rejeter ce programme et ses colocataires, car Kimihito est un garçon d'un naturel gentil et solidaire, ce qui lui vaut d'être un peu un bourreau des cœurs malgré lui. C'est également un garçon désespérément malchanceux, ce qui lui vaut de se retrouver régulièrement dans des situations incongrues, dangereuses ou embarrassantes, encore plus quand s'en mêlent ses colocataires !


  

Coordinatrice pour le programme d'échange inter-espèces, Mlle Smith est un peu celle par qui tout commence pour Kimihito, puisque c'est elle qui fait la bourde initiale propulsant Miia chez le jeune homme. Et loin d'elle l'idée de se faire pardonner, car Smith a plus d'un petit défaut : laxiste, paresseuse, et profiteuse ! Ce qui la rend assez amusante elle aussi. Ainsi, il ne faut pas s'étonner de la voir lâcher Kimihito dans des opérations dangereuses ou squatter chez lui uniquement pour faire la pique-assiette, soit autant de choses que Kimihito, dans sa gentillesse, est incapable de refuser. Smith dirige également un groupe d'intervention, le MON ("Monster Ops Neutralization"), chargé d’intervenir contre des criminels non-humains.


Les colocataires de Kimihito


  

Première colocataire de Kimihito, Miaa est une lamia, une créature au buste de femme et au corps de serpent. Touchée par le caractère de Kimihito dès le premier jour, elle tombe immédiatement amoureuse de lui. Signe particulier : son affection très extravertie, sa totale jalousie et ses élans un peu lubriques ont tendance à mettre en danger la vie de son « darling » sans qu'elle le fasse exprès ! Elle est également une très mauvaise cuisinière.


  

Deuxième colocataire de Kimihito, Papi est une harpie, dotée d'ailes et de pattes d'oiseau. Bien qu'elle ait un look de fillette et qu'elle soit puérile et joueuse, il ne faut pas se fierà a ça : en réalité, elle a le même âge que Miia, et son gabarit correspond à celui d'une harpie déjà adolescente/adulte. C'est une fille toujours joyeuse et dans le fond douce, mais son côté versatile ou sa cervelle de moineau en font une étourdie intégrale, au point qu'elle peut oublier jusqu'à son propre nom. Elle s'entend très bien avec Sû, avec qui elle joue souvent.


  

Troisième colocataire de Kimihito, Cera est une centauresse, au buste d'humaine et au bas de cheval. Comme toutes les personnes de son espèce, elle est d'un naturel digne, et est très attachée aux traditions de son peuple, un aspect qui expliquera d'ailleurs sa volonté d'épouser Kimihito dès lors qu'il est monté sur son dos, un geste normalement réservé aux élus. Très chevaleresque (forcément) et combative, elle se retrouve malgré tout régulièrement dans des situations gênantes, notamment à cause de sa très forte poitrine, et montre une maladresse presque touchante quand elle tente de camoufler ses sentiments.


  

Quatrième colocataire de Kimihito, Sû est la meilleure, mais ce n'est que l'avis de l'auteur de ce dossier. Arrivée illégalement au Japon, cette slime trouve refuge un peu par hasard chez Kimihito, en cherchant de l'eau. Alors qu'au départ la pauvre doit être expulsée, Kimihito fait le choix de la garder, et Mlle Smith s'arrange pour que ce soit possible, en espérant qu'elle évolue. Car l'une des spécificités de Sû au début, c'est qu'elle est complètement déconnectée de la vie en société : elle ne sait pas parler, ne connaît aucun des comportements normaux à avoir, et ce n'est que petit à petit qu'elle apprendra, notamment en mimant les gestes des autres et en tentant de répéter ce qu'ils disent. Il faudra d'ailleurs attendre 13 chapitres pour qu'elle parle pour la première fois ! Selon la quantité d'eau qu'elle possède, elle peut changer de forme, pouvant alors passer de la forme d'une petite boule rigolote purement « slimesque » à celle d'une plantureuse jeune femme, en passant par celle d'une enfant). Autre signes particuliers : son caractère change selon le type d'eau, se retrouver dans de trop grandes quantités d'eau (mer, océan...) la tuerait, et quand elle est déshydratée elle suce la sueur des gens en laissant ses victimes dans un état miteux et en les faisant involontairement jouir. Sû est, de par son statut de départ, le personnage qui évolue et s'enrichit le plus sur la longueur. Et malgré le danger qu'elle représente parfois (en risquant notamment de noyer involontairement Kimihito à certaines reprises), elle est d'une profonde gentillesse, allant même jusqu'à frôler la mort pour sauver les autres.


  

Cinquième colocataire de Kimihito, Mero est une sirène, avec un haut de corps humain et une queue de poisson à la place des jambes. Elégante, souriante, altière, pourvue d'une aura rayonnante, elle ressemble un peu à une princesse, si bien que son fauteuil roulant lui servant de moyen de transport sur la terre ferme peut avoir des allures de trône. Mais derrière tout ceci, Mero est également une passionnée d'histoires d'amour tragiques, comme celle de la Petite Sirène d'Andersen, forcément. Sa passion pour ce type de récits tragiques est telle qu'elle rêve elle-même de connaître une fin similaire à celle d'une tragédie ! Quitte, pour ça, à devenir l'amante tragique de Kimihito.


  

Sixième colocataire de Kimihito, Rachnera est une jorôgumo, autrement dit une créature issue du folklore japonaise, mi-femme pour le haut, et mi-araignée pour le bas. Avant d'arriver chez Kimihito, son parcours malheureux parmi les humains lui ont fait détester ces derniers. Mais auprès de notre héros, celle qui cachait en réalité en elle une profonde peur de l'abandon trouve enfin ce qu'elle désirait tant et si simplement : un foyer. Observatrice, elle a également certains penchants pour le sadomasochisme et le bondage, qu'elle peut appliquer à merveille à l'aide de ses fils... Certain(e)s personnages en sauront quelque chose !


  

Septième colocataire de Kimihito, Lala fait une entrée en scène fracassante, mais on vous laisse découvrir ça si ce n'est pas déjà fait. Elle est une dullahan, messagère de la mort issue du folklore irlandais, une créature qu'on a déjà pu croiser dans la culture pop japonaise via le light novel/anime DuRaRaRa (Celty) et le manga/anime Freaky Girls (Kyôko). En tant que telle, elle apparaît donc parfois un peu morbide, glaciale et flippante, d'autant plus que sa plus grosse particularité physique est d'avoir la tête détachée du corps, ce qui lui jouera parfois quelques tours rigolos... Mais en réalité, Lala est une fille très timide et atteinte du trouble du chunibyo, pensant qu'elle a réellement de grands pouvoirs. Des pouvoirs, elle en a tout de même quelques-uns, comme communiquer avec les personnes dans le coma ou exorciser les esprits. Elle est on ne peut plus intriguée et, en tant que messagère de la mort, attirée par Kimihito qui a une capacité dingue à toujours survivre malgré les dangereux accidents que causent ses colocataires.


Les membres du MON


  

Zombie de son état, Zombina est la leader du MON. Qu'elle soit criblée de balles, écrasée ou en plusieurs morceaux (chose qui lui arrive souvent et l'oblige à se recoudre), elle survit toujours, puisqu'elle est déjà morte (cherche la contradiction). Forcément, elle adore les films d'horreur et en particulier les films de zombies, et elle a plutôt le sens de l'humour noir.


  

Tio est une ogresse, dotée d'une peau sombre, de longs cheveux blonds, et d'une corne courte et tranchante sur le front. Grande par la taille (2,26m!) et par la force, elle cache pourtant derrière ce physique la personnalité d'une jeune fille mignonne, gentille, bienveillante et très douce, aimant aussi le shopping (même si elle trouve difficilement des vêtements qui lui vont) et la Jpop. Heureusement, elle peut compter sur les talents de Kimihito pour qu'il ajuste ses vêtements à sa taille, chose qu'il fait aussi avec Miia !


  

Manako est la sniper et tireuse d'élite du MON, grâce à son statut de cyclope et à son œil qui excelle sur les vues à longue distance. Derrière cette qualité, il s'agit pourtant d'une adorable et réservée jeune fille, complexée par plusieurs choses : sa petite taille, son œil unique qu'il est difficile de regarder de face pour des humains... si bien que parfois elle se considère réellement comme un monstre manque pas mal d'estime de soi. De ce fait, elle ne manque pas d'être troublée par Kimihito, qui la considère comme une fille normale et arrive à la regarde en face.


  

Doppel se définit elle-même comme une doppelgänger et a pour principale faculté de pouvoir se métamorphoser, pouvant dès lors prendre l'apparence d'autres personnes, chose très utile pour les missions d'infiltration. Son apparence propre est celle d’une jeune fille à la peau tirant sur le brun et aux cheveux blanc. Elle se promène nue, en ayant pour seuls vêtements ses cheveux. Elle est d'un naturel espiègle et apprécie parfois de faire tourner les gens en bourrique pour son propre plaisir.
  
  

© 2012 OKAYADO This edition originally published in Japan in 2012 by TOKUMA SHOTEN PUBLISHING CO., LTD.,Tokyo.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News