Monster Musume - Actualité manga
Dossier manga - Monster Musume

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 28 June 2019


Présentation


Le pitch


Tout commence par ce qui semble être une scène de réveil classique : alors que l'alarme sonne, Kimihito Kurusu se réveille dans les bras de Miia... sa petite amie ? En réalité, pas du tout : dès la page suivante, on découvre que Miia est une femme-serpent, soigneusement enroulée autour du jeune homme pour se réchauffer, au point de manquer de l'étouffer !

Cette vie étrange avec cette lamia est le nouveau quotidien de Kimihito depuis peu. En effet, l'existence des demi-humains a été révélée, et voici trois ans qu'a été mise en place au Japon la loi d'échanges inter-espèces, où ces êtres, mi humains mi créatures mythiques, sont accueillis dans des familles d'accueil pour faciliter leur intégration dans la société.

Kimihito n'a rien demandé, mais une erreur administrative de Mme Smith, une coordinatrice du projet, fait que Miia a élu domicile chez lui... et elle ne sera pas la seule !
  
  

Monster Musume no Iru Nichijô au Japon


Monster Musume no Iru Nichijô est, à l'origine, un manga sorti tout droit de l'imagination d'Okayado.

Les origines remontent d'abord à des sortes de mini-mangas en couleurs érotiques (qu'on peut même interdire aux moins de 18 ans) publiés à compte personnel par l'auteur à partir de 2009, mais c'est en 2012 que prend forme le manga tel qu'on le connaît.

Démarré dans le magazine périodique Kemomo, le manga a ensuite très rapidement été transféré dans le magazine Comic Ryu des éditions Tokuma Shoten, où il est toujours en cours avec, à ce jour, 15 volumes au compteur.

On dit souvent que l'oeuvre a marqué les débuts d'Okayado dans les magazines de prépublication, et a donc lancé sa carrière professionnelle. En réalité, il a publié un autre titre un peu avant, mais nous y reviendrons.
  
  

L'accueil réservé au manga au Japon et à l'international


Depuis ses débuts au Japon, Monster Musume a fait bien du chemin, en contribuant amplement à populariser le sous-genre des "monster girls", notamment aux Etats-Unis dès l'année 2013, où chaque volume du manga se classe dans les tops vente tous genres littéraires confondus, en en faisant donc un véritable best seller !

La série est si populaire qu'au Japon, à partir de 2015, pour coller à la diffusion de l'anime, elle a droit à une anthologie collective en 4 volumes à laquelle ont participé de nombreux auteurs.
  
   

L'arrivée en France


Inscrit dans un registre atypique et peu connu en France hormis auprès d'une niche de fans, le manga Monster Musume aura mis un certain temps à nous parvenir. Mais ce sont finalement les éditions Ototo Manga qui ont décidé de prendre le risque de le publier à partir du mois de novembre 2017, sous le titre Monster Musume - Everyday Life with Monster Girls.

Les deux premiers tomes ont été publiés simultanément dans notre langue le 3 novembre 2017, et depuis la série se poursuit à un rythme plutôt régulier, avec un espacement allant de 2 à 5 mois entre chaque tome (la plupart du temps, on a un nouveau tome tous les 3 mois). Le 8e tome est sorti le 21 juin, et le volume 9 est prévu le 12 septembre.

Sur cette série, Ototo nous offre une jolie édition, avec notamment pour chaque volume 4 premières pages en couleurs sur papier glacé. En dehors de cela, on a droit à un papier souple, assez épais et sans transparence, à une qualité d'impression de bonne facture, et à une traduction bien tournée de Yoan Giraud.


L'adaptation animée


Bien que devenue très populaire en un rien de temps au Japon ou aux USA, Monster Musume est une oeuvre qui s'est réellement faite connaître à l'international à partir de 2015, année de diffusion de son adaptation animée.
  
  

Diffusés de juillet à septembre cette année-là, les 12 épisodes qui composent la série ont eu droit à une diffusion en simulcast vostf sur la plateforme Crunchyroll, où ils sont toujours disponibles.

Bien entendu, on reviendra également sur cette adaptation animée dans une partie qui lui sera dédiée.


L'auteur


Egalement connu sous les noms Takemaru Inui (乾武丸) ou Kakeru Kisegara, Okayado (オカヤド) est un auteur de 36 ans, né le 15 décembre 1982.
  
  

Ses débuts professionnels ne se sont pas tout à fait effectués avec Monster Musume : en 2010, il a publié sous son vrai nom, dans le Magazine Special de Kôdansha, un court récit aux accents ecchi : Mamama - Mahou Iinchou Mako-chan Mahou Shidou.

A partir de Monster Musume, il s'est surtout spécialisée dans le registre des « Monster Girls ». Ainsi, en 2012 il a sorti le one-shot Deadline Summoner (Shisen no Shoukanshi) pour le compte du magazine Dragon Age des éditions Fujimi Shobo, puis pour ce même éditeur il a lancé en 2013 12 Beast, une œuvre toujours en cours actuellement avec 7 tomes au compteur.

En 2016, il a participé, aux côtés de nombreux autres auteurs, à Trinity Seven - 7-nin no Masho Tsukai Comic Anthology, une anthologie autour de l'oeuvre Trinity Seven. Mais depuis, il se concentre surtout sur ses deux séries phares, Monster Musume et 12 Beast.
  
  

Comédie, ecchi et « Monster Girls » sont, jusqu'à présent, les maîtres mots de la jeune carrière de cet auteur, qui a été également, au début de sa carrière, assistant de Naoki Serizawa sur le manga Resident Evil – Marhawa Desire.

Okayado est présent sur twitter et Pixiv.


Note : Ce dossier se consacrera à ce qui a été adapté en animé, donc les tomes 1 à 6 du manga, et la série animée bien sûr.
  
  

© 2012 OKAYADO This edition originally published in Japan in 2012 by TOKUMA SHOTEN PUBLISHING CO., LTD.,Tokyo.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News