GTO Shonan 14 Days - Actualité manga
Dossier manga - GTO Shonan 14 Days

Note des lecteurs 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 07 Février 2013


Présentation



L'histoire

 
L'action de Shonan 14 Days se déroule environ entre les tomes 19 et 20 de GTO.

Alors que nous sommes en pleines vacances d'été, Eikichi Onizuka vient de se faire tirer dessus par Teshigawara et est en convalescence à l'hôpital. Mais on connaît bien la verve du bonhomme, et l'on devine que rester cloîtré au fond d'un lit n'est pas sa came, ce qu'il prouve rapidement en s'échappant pour aller participer à une émission télévisée où il ne passe pas inaperçu, c'est le moins qu'on puisse dire. Après l'incident qu'il provoque, il décide de se faire oublier pendant deux semaines, et retourne dans sa ville d'origine, Shonan...

GTO Shonan 14 Days, vous l'aurez compris, nous propose donc de découvrir ce qui est arrivé à Onizuka au cours des deux semaines pendant lesquelles il a été absent aux environs des volumes 19 et 20 de GTO. Qu'a-t-il fait de ces 14 jours ? Vous verrez que le Great Teacher, loin de trahir ce qui fait sa force, a rejoint le temps de 2 semaines le centre d'accueil pour adolescents du White Swan, où il a littéralement changé la vie des habitants, qu'il s'agisse des deux charmantes responsables, ou des différents enfants aux situations sociales souvent difficiles.
     
 
  
  
 

Fiche signalétique

 
GTO Shonan 14 Days est un shônen manga en 9 tomes signé Tôru Fujisawa, qui a débuté en juin 2009 chez l'éditeur Kôdansha au sein du célèbre Weekly Shônen Magazine, l'un des magazines de prépublication les plus importants, dont on ne compte plus les nombreux succès : Air Gear, Love Hina, Negima, Dream Team, Sayonara Monsieur Désespoir, School Rumble, Get Backers... et Young GTO ainsi que GTO, bien sûr.

Publiée à rythme régulier dans le magazine, la série connaît une parution tout aussi soutenue de ses volumes reliés, l'écart entre chaque tome variant de 2 à 4 mois. L'exception étant pour les trois derniers tomes, qui sortent respectivement en septembre, octobre et novembre 2011 pour marquer la fin.
     
 
   
   
   

L'édition française


Unique éditeur des œuvres de Tôru Fujisawa en France, Pika Éditions acquiert fort logiquement Shonan 14 Days, que l'éditeur commence à publier dans nos contrées le 7 septembre 2011, alors que la fin de la série au Japon a été annoncée depuis peu de temps.

La série rencontrant facilement le succès et se classant parmi les meilleurs démarrages de l'année, aucun ralentissement du rythme de parution n'est à noter, et les volumes sortent au rythme d'un tome tous les deux mois, jusqu'à la conclusion en janvier 2013.

Et qui dit auteur à succès dit édition de qualité. Sur Shonan 14 Days, Pika ne déçoit donc pas, incluant les pages couleur du premier volume, dotant la série d'un papier de très bonne qualité, faisant de bons choix de police, et confiant la traduction à Taro Ochiaï, qui connaît bien le sujet puisqu'il avait notamment déjà travaillé sur Young GTO. On doit à ce traducteur nombre d'autres traductions de Pika, par exemple récemment sur Code Breaker ou Kamisama Karin Chu.

Mais rien n'est jamais parfait, et les lecteurs doivent donc malgré tout faire avec un choix qui a suscité quelques polémiques chez les fans : celui de censurer la cigarette que fume Onizuka sur les tomes 1, 2, 5, 7, 8 et 9, tout en oubliant en route d'effacer la fumée de cigarette présente en arrière-plan sur certaines de ces couvertures.
 
 
  
  
 

Les personnages


Des membres du White Swan, ou pas. Des visages déjà connus voire très connus, des nouveaux venus. Shonan 14 Days est riche de nombreux protagonistes, que l'on ne connaît pas encore ou que l'on a déjà croisés dans d'autres séries de l'auteur. En voici une sélection.


Eikichi Onizuka



"22 ans, célibataire, libre comme l'air !". Qui, ici, ne connaît pas encore Eikichi Onizuka, l'ancien bôsôzoku, le seul et unique Great Teacher ?
Difficile de résumer en quelques lignes l'un des personnages masculins les plus populaires de la sphère manga, déjà croisé auparavant ans Bad Company, Young GTO et GTO. Contentons-nous donc de dire que dans Shonan 14 Days, il reste fidèle à lui-même : un peu idiot, un brin pervers (perdra-t-il un jour son pucelage ?), mais doté d'une franchise qui, tout en lui jouant bien des tours, permet surtout à aux élèves qu'il croise de surmonter le spires difficultés et de repartir vers l'avant.
Cette fois-ci, après avoir bêtement avoué à la télévision qu'il a failli enterrer vivante l'une de ses élèves, Urumi Kanzaki, il décide de se faire un peu oublier pendant deux semaines en repartant dans sa ville natale de Shonan où il intègre le White Swan, centre d'accueil pour adolescents où il va changer la vie des occupants.


Ayame Shiratori



La responsable du centre d'accueil du White Swan est une jeune femme douce, belle et féminine, qui ne manque donc pas de faire fantasmer notre cher Onizuka sitôt qu'il la rencontre. Mais derrière son physique charmant et un peu candide se cache une femme soucieuse de bien s'occuper des enfants du centre, quitte à aller très loin pour ça en réveillant par moments quelques autres facettes de sa personnalité.
C'est une amie d'enfance d'Azusa Fuyutsuki, collègue de travail d'Onizuka dans GTO.


Shinomi Fujisaki



Les lecteurs de Young GTO et GTO connaissent bien Shinomi Fujisaki.
Dans la première série, on découvre une ancienne camarade de classe d'Eikichi Onizuka et Ryûji Danma à l'époque du collège, fille de caractère qui cache derrière son côté bagarreur une certaine sensibilité féminine, comme le prouvent les sentiments qu'elle développe pour ce cher Onizuka.
Dans la deuxième série, on la retrouve en tant que maquilleuse de Tomoko Nomura.
Dans Shonan 14 Days, la dynamique jeune femme a mis de côté son rôle de maquilleuse pour quelque temps, afin de partir aider Ayame à gérer le White Swan. Ses retrouvailles avec Onizuka ne manquent pas d'étincelle,s mais laissent surtout vite deviner qu'elle n'a jamais pu totalement renier ses sentiments pour le Great Teacher. Toujours aussi caractérielle et maladroite, elle malmène régulièrement Onizuka quand elle est trop irritée de voir qu'il ne remarque pas ses sentiments.


Miki Katsuragi



Recueillie par le White Swan, Miki a le prmeière enfant de la série qu'Onizuka aidera, et c'est également elle qui l'amène à croiser la route d'Ayame et du centre d'accueil.
Fille du préfet de police de Shonan, Miki a développé une certaine haine envers les adultes et passe son temps à profiter de son statut de fille de policier haut placé pour semer le trouble.
Pour quelle raison est-elle comme ça ? C'est ce qu'Onizuka, à sa manière, cherchera à comprendre, afin de remettre la jeune fille dans le droit chemin.


Seiya Dôjima



Autre adolescent recueilli par le White Swan, Seiya est en apparence un jeune garçon assez mâture et posé, mais cache en réalité un parcours chaotique, fait d'abandon maternel et de violence paternelle.
Dans un contexte aussi délicat, il a rejoint le centre d'accueil.
Son parcours l'a poussé à se méfier des adultes, et il souhaite alors régler ses problèmes par lui-même, par exemple en cherchant à tuer son père... Onizuka parviendra-t-il à lui montrer qu'il n'est pas seul ?


Sakurako Sugawara



De par son aspect mignon, peureux et candide, la jeune Sakurako est une fille qui attire facilement la sympathie. Mais que l'on ne s'y trompe pas : si elle est ainsi, c'est à cause d'une enfance où elle fut martyrisée par un père violent qui n'hésitait pas à abuser d'elle. Cachée par sa mère au White Swan, elle conserve toujours en elle la peur d'être retrouvée par son père. Une peur qui pourrait parfois la pousser à faire des tentatives de suicide. Onizuka aura fort à faire pour la protéger d'un paternel détestable en tous points.


Ikuko Ôgaki



Autre pensionnaire du White Swan, la petite Ikuko sera la dernière enfant qu'Onizuka cherchera à sauver dans Shonan 14 Days... mais y parviendra-t-il seulement ?
En apparence calme et gentille, elle cache en elle un traumatisme dû aux nombreuses maltraitances que lui faisait subir sa mère stressée par son travail et alcoolique. Un traumatisme qui s'étend sur tout son corps, les vêtements longs qu'elle porte en permanence cachant brûlures de cigarette et autres sévices corporels.
Suite à un projet de l'égoïste maire de Shonan, elle est contrainte de retourner vivre avec sa mère. Prenant sur elle en acceptant de redonner une chance à cette femme qui reste sa mère, elle risque fort de retomber de haut...


Urumi Kanzaki



L'une des élèves les plus appréciées de GTO fait un retour remarqué dans Shonan 14 Days, où, en compagnie du surdoué Hayato Kikuchi (autre élève issu de GTO), elle viendra en aide à quelques reprises à Onizuka.
Cette jolie blonde aux yeux vairons, dotée d'un QI supérieur à 200, cache derrière son côté calculateur et manipulateur une aide précieuse pour Onizuka.
Obsédée par notre cher Great Teacher, elle joue volontiers le jeu du rentre-dedans avec lui, ce qui ne manque pas de créer quelques belles situations quand elle est confrontée à Shinomi.


Hiroshi Uchiyamada



L'irritable, vieux jeu, malchanceux, amusant et donc indispensable sous-directeur de GTO est aussi de la partie dans Shonan 14 Days ! Sans avoir un rôle important, il apparaît à de nombreuses reprises, notamment à travers plusieurs chapitres bonus où l'on suit, parallèlement à l'histoire de Shonan 14 Days, les nombreuses poisses qui lui tombent dessus, et qui rappellent toujours à sa mémoire ce cher Onizuka qui lui fait perdre tant de cheveux et a bousillé tant de fois sa précieuse voiture, la Cresta.
   
   

GTO SHONAN 14 DAYS © Tôru FUJISAWA / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News