Dossier manga - Evil Heart

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 29 April 2010


Présentation

   
Résumé:
Umeo Masaki est un garçon qui ne vit que pour la bagarre. Ayant déjà semé le trouble dans son école primaire, il se fait remarquer dès la cérémonie de rentrée des classes du collège Momozono. Mais sa curiosité l'entraîne vers un gymnase où se tient un cours d'aïkido. Epoustouflé par ces techniques qui projettent les adversaires de manière spectaculaire, Ume désirera alors pratiquer cet art martial, afin de devenir encore et toujours plus fort. Cette force, il en a besoin, pour survivre chaque jour, dans un contexte scolaire difficile et une cellule familiale qui a déjà explosé plusieurs fois. Cependant, le jeune enfant est loin de se douter qu'au lieu de l'endurcir, l'aïkido va lui faire changer sa vision du monde et attendrir son caractère explosif...
    
  
   
Fiche technique:
Evil Heart (イビル ハー)  est un manga paru en 2005 et dont l'auteur est  Tomo Taketomi. Sa prépublication a eu lieu dans le magazine hebdomadaire Young Jump de l'éditeur Shueisha, où l'on retrouve de nombreuses séries dont les plus célèbres sont Real, Gantz, ou encore Zetman. Les deux premiers volumes sont sortis de manière simultanée en juillet 2005 et forment ce que l'auteur nommera Le livre de la force. Le troisième tome, Le livre du cœur, parait en novembre 2005 et clôt la série... dans un premier temps. En effet, une année et demi plus tard, en février 2007, un one-shot vient compléter l'œuvre, s'intitulant Ki-Hen (Le livre du Ki). Mais ce n'est pas tout! Enfin, début 2010, deux nouveaux volumes sortirent au Japon, formant le Kanketsu-Hen (livre final), pour conclure définitivement la saga. Le mangaka semble avoir pris plaisir à revenir sur les héros de cette série et de leur nouvelles péripéties, ce qui n'est pas pour nous déplaire !
     
C'est à l'éditeur Kana que l'on doit la publication française, dans son label Big Kana réservé aux seinen. Les trois premiers volumes sont sortis de manière bimestrielle, de novembre 2006 à février 2007, puis Le livre du Ki est arrivé en janvier 2008, affublé d'un numéro 4. Enfin, les volumes 5 et 6 composant l'épilogue parurent en juin et septembre 2011.
   
     
   

L'auteur:
Tomo Taketomi (武富智) est un mangaka à la carrière assez jeune mais qui s'est très vite fait remarquer par la qualité de ses œuvres et des messages qu'elles portent. Ses débuts se font en 2001 avec le manga Caramela. Cette série en 3 tomes raconte les aventures d'une jeune femme, Pashiri, qui revient dans la ville de son enfance et y retrouve son premier amour. L'histoire fait la part belle à la nostalgie, avec un souvenir commun autour de caramels...
   
   
  
En 2003, l'auteur revient avec Scene, un dyptique composé des volumes A Scene et B Scene. Il s'agit de deux recueils, de cinq chapitres chacun, mettant en scène des petites histoires du quotidien, essentiellement autour de couples en devenir. L'amour y est développé souvent de manière ambigüe et éphémère. Notons que la série est disponible en France, sous le label Made In des éditions Kana.
  
  
  
Il s'ensuit Evil Heart, sans doute la série la plus populaire de l'auteur. Dès 2007, il travaille sur Kono Koi wa Miranaï (Cet amour ne sera pas réussi), comptant trois tomes. On y suit Kurosagi Hikaru, un étudiant qui collectionne les aventures sans lendemain, couchant sans sentiments, mais qui un jour tombe amoureux d'une fille qui elle, n'a aucune expérience sur le domaine.
    
 
 
Enfin, pour parachever cette bibliographie, outre la fin de Evil Heart, notons également la publication depuis mars 2010 des chapitres d'un futur one-shot, intitulé Sweet 10 Shot, racontant cette fois-ci, une histoire de rupture !  Tomo Taketomi semble ainsi surtout focalisé sur les histoires sentimentales, et Evil Heart fait quelque peu figure d'exception.
   

   

    

Personnages:
    
Umeo Masaki
    

  
"La seule chose qui existe réellement pour moi, c'est la force."
Umeo, surnommé Ume, nous apparait la première fois comme un garçon à problèmes. Son caractère impétueux et explosif lui font parfois pousser des colères folles, souvent sources de bagarres. La source de cette rage ? Une cellule familiale qui, depuis sa naissance, a toujours baigné dans la violence, marquée par des évènements tragiques. A un âge où les provocations les rapports de force entre préadolescents sont de mise, les rumeurs sur les Masaki deviennent des armes féroces face au benjamin qui n'a d'autre choix que de répondre par ses poings. Pourtant, Ume cherche avant tout à se faire des amis, à sortir de sa solitude, et espère beaucoup de son entrée au collège Momozono.  Après tout, il n'est qu'un petit garçon comme les autres, pouvant rire de choses simples, s'enthousiasmer devant ses idoles du K-1, ou rougir à la vue d'une culotte. Mais très vite, son passé et sa mauvaise réputation le rattrape, bien malgré lui. Cependant, c'est au même moment qu'il rencontrera l'Aïkido, un art martial qui va changer sa vie. Y trouvera-t-il un moyen de devenir plus fort face à ce monde hostile, ou au contraire, comprendra-t-il que le monde n'est pas fait que de violence ?
 
 
Daniel Waits
   


"Pour être invincible, il ne faut pas se battre."
De nationalité canadienne, Daniel est professeur d'anglais au collège Momozono. Mais il est plus souvent appelé sous le titre de Daniel-sensei lorsqu'il enfile son hakama et qu'il enseigne l'aïkido, du haut de son troisième dan. Avec sa gentillesse naturelle et son côté "exotique", ce professeur est assez populaire chez ses élèves, et n'hésite pas à intervenir dans les conflits quand le besoin se fait sentir. Egalement très sensible, Daniel reçoit souvent les compliments sous un sourire gêné, et ressent beaucoup d'empathie envers les personnes qu'il peut côtoyer. Il sera même bouleversé par sa rencontre avec Ume, et en apprenant l'histoire de la famille Masaki de la bouche de Machiko. Il peut d'ailleurs se montrer très démonstratif envers elle... même s'il affirmera que c'est pour rire ! Daniel apporte avant tout le calme dans le cœur de son petit protégé, pour qui il n'hésite pas à fonder un club d'aïkido, et à s'impliquer dans ses problèmes. En réalité, Daniel voit en Ume le reflet de sa propre image passée, lorsque lui aussi n'était plus que colère suite à un tragique évènement. S'exilant de Toronto, sa rencontre avec l'aïkido le remit sur le droit chemin, et à présent Daniel est en quête d'apporter également ce message à son disciple si prometteur.
  
  
Machiko Masaki
  

 
"Qu'est-ce que je dois faire, maintenant ?"
Machiko est la grande soeur d'Ume. Si elle est déjà en deuxième année de lycée, elle n'hésite pas à faire souvent des allers-retours au collège Momozono pour vérifier que son petit frère n'a pas commis de nouvelles bêtises. C'est ainsi qu'elle nous apparait pour la première fois : un caractère très fort, une autorité naturelle et une voix qui porte. Et pourtant... il ne s'agit là que d'une mince carapace qui menace de voler en éclats à tout instant, laissant émaner sa très grande fragilité. Mais après tout, comment une jeune fille de seize ans peut-elle supporter autant de pression sur ses épaules ? Un père absent, une mère malade, un grand frère qui a disparu de la circulation et qu'elle ne veut pas voir revenir... Machiko doit s'occuper seule d'Ume et de tous les problèmes qu'il peut générer, n'hésitant pas à courber l'échine à sa place. Devant s'occuper de toutes les tâches ménagères, elle n'a plus vraiment de vie pour elle, ne pouvant plus s'amuser avec ses amies. Elle nourrit alors une rancœur tenace envers son père et son frère, et essaie d'empêcher à tout prix qu'Umeo s'engage sur la même voie qu'eux. Mais elle se sait faible, et généralement se retrouve désemparée devant sa propre impuissance. 
  
  
Shigeru Masaki
   


"C'est si bon. L'instant précis... où ta propre douleur, comme celle des autres, disparait complètement!"
Shigeru est le grand frère de la famille Masaki, et celui par qui le malheur est arrivé. Au cours de son adolescence, le jeune homme est devenu de plus en plus violent, de manière irraisonnée. S'en prenant d'abord aux objets, il s'est ensuite mis à zoner dehors en s'en prenant à des petites frappes... jusqu'au jour ou il a fini par s'en prendre à sa propre famille. Chaque jour, pendant deux années et demi, le quotidien de la famille Masaki se contentait de contenir vainement ses excès, frappant généralement sa mère et son petit frère, jusqu'au point de non-retour. Et finalement, l'inévitable se produisit, lorsque sa propre mère le poignarda. C'est ainsi que le foyer éclata pour de bon. Aujourd'hui, Shigeru est devenu une ombre qui plane toujours sur sa fratrie. Il reviendra un jour pour annoncer qu'il désire tuer sa mère avant qu'elle ne s'en prenne à Ume. Et pourtant, derrière toute cette haine, le jeune homme montre parfois quelques signes de rédemption. Et s'il s'y prend d'une manière inqualifiable, on peut presque ressentir une protection envers son petit frère, en le mettant en garde sur l'homme qu'il pourrait devenir.
   
 
Abe
  


"La question n'est pas: Bien ou Mal ? Mais: fracturer ou poignarder ?"
Apparaissant uniquement dans le second volume de la série, Abe est en troisième année dans le même collège qu'Ume, et possède lui aussi un tempérament de bagarreur. Chef d'une bande de voyous, il sèche souvent les cours et fait régner la terreur dans les quartiers qu'il côtoie. Il n'hésite pas à s'en prendre aux adultes, même lorsqu'il s'agit de l'autorité des professeurs. Si Daniel offre toute sa lumière à Ume, Abe joue lui le rôle de tentateur, en essayant d'entraîner son semblable dans le monde de l'ombre. Ayant eu l'écho de sa réputation, il connait le potentiel de violence de notre héros et veut s'en servir. Mais Abe a également rencontré Shigeru par le passé, qui l'a sauvé d'un groupe de racketteurs. Il se met alors à le considérer comme son propre grand frère, lui qui a perdu ses parents dans un suicide collectif auquel il a réchappé. Ainsi, lorsqu'il apprend qu'Ume veut devenir plus fort pour tuer son frère, Abe change d'attitude du tout au tout, et il s'ensuit un affrontement aux conséquences physiques et morales impressionnantes. Une fois encore, voilà un personnage qui n'aspirait qu'à vivre pleinement mais dont le cœur s'est refermé face aux aléas de la vie.
  
 
Tsuru Wakamatsu
   


"Un coeur fort et gentil... on n'a besoin de rien d'autre !"
Petite fille du maître Seiji Wakamatsu, Tsuru a commencé la pratique de l'aïkido depuis l'âge de quatre ans, ce qui lui permet aujourd'hui d'être déjà de niveau 2. En découvrant qu'un club d'aïkido nait dans son collège, elle décide d'y venir, malgré la présence d'Ume, qui lui fait peur au premier abord. Mais cela n'est rien, face à l'amour qu'elle porte à Daniel-senseï ! Débordante d'énergie, Tsuru sait crier aussi fort qu'Ume quand il le faut, sans pour autant se montrer aussi violente. Elle possède un caractère très enjoué, en ayant une pleine confiance en ses capacités, et n'hésite pas à aller aider son prochain... quitte à prendre de très gros risques ! Si son intégration se fait tardivement dans le récit (au troisième tome), Tsuru se révèle rapidement très attachante, et surtout indispensable de Ume. De leur rencontre nait une complémentarité inattendue, elle l'aidant à retenir ses accès de colère par sa droiture, et lui sachant lui faire passer ses moments de doute par son enthousiasme envers l'aikido. Ces deux là se sont bien trouvé, et l'auteur suggèrera même un début d'amourette innocente ! Ce qui est sur, c'est que Tsuru fait partie de ces héroïnes que l'on n'oubliera pas de sitôt !
    
  
   

   


© 2005 by Tomo Taketomi/ SHUEISHA Inc., Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News