Bilan Manga-News 2013 - Partie 2 - Actualité manga
Dossier manga - Bilan Manga-News 2013 - Partie 2

Note des lecteurs 19.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 31 Janvier 2014


Après notre tour d'horizon de l'actualité japonaise, place comme prévu à l'évolution en 2013 du manga et de la bande dessinée asiatique sous nos latitudes ! L'année dernière, nous avions dressé le portrait d'un marché français à la recherche de la nouvelle perle rare, porté par l'émergence d'un courant seinen qui quittait le giron des lecteurs avertis pour cibler les néophytes. Certains titres forts ont ainsi fait du pied aux lecteurs de BD en tous genre, avec un succès aussi critique que populaire. 2012 était aussi « l'année de la TVA », qui aura fait grimper les prix de l'ensemble des sorties dans nos librairies sans espoir d'un retour à la situation initiale. Dans ces circonstances, le lecteur moyen a-t-il conservé ses habitudes ? A-t-il dû trancher et, si oui, quels titres auront été les vainqueurs, lesquels auront été les vaincus dans cette perpétuelle course au succès ? 
   
Sur le même canevas que le dossier de l'année dernière, nous allons tout d'abord jeter un coup d'oeil général et statistique sur le marché francophone, en distinguant la partie émergée de l'iceberg. Puis, il sera temps de faire un tour d'horizon des nouvelles licences, secteur par secteur. Après avoir jeté un coup d'oeil aux mouvances du reste des sorties, nous reviendrons sur les grands moments qui ont secoué la sphère éditoriale. Et avant de conclure, nous ferons une petite escale du côté du marché de l'animation. Activation de la machine temporelle !
    
     

2013 en chiffres

   
Afin de vous offrir des repères pour la suite de la lecture de ce bilan, nous allons commencer par une revue globale sur le marché du manga, en termes numériques. Ce rapport s'appuie principalement sur deux sources : d'une part, le bilan annuel délivré par Gilles Ratier, secrétaire général de l’ACBD (Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée), que vous pouvez retrouver en ligne en version html ou pdf ; et d'autre part, les données délivrées par l'institut GfK sur le marché de la Bande Dessinée, qui nous ont été délivrées à la fin de ce mois de janvier.
    
   
Après deux années propices à la stagnation, 2012 marquait une hausse remarquable du nombre de séries asiatiques sur le sol français. Mais la tendance des sorties s'est inversée en 2013, avec 1575 titres parus (contre 1621 en 2012 et 1520 en 2011). Cependant, dans un marché général de la bande dessinée qui, pour la première fois depuis au moins 17 ans, est en baisse (-7,3% de sorties), les sorties asiatiques se maintiennent et représentent une part des sorties légèrement plus importante (40,7% du marché, contre 39,4% l'année passée).  
  
Parmi ces titres, nous distinguerons 1456 mangas, 79 manhwas, 9 manhuas et 1 titre taïwanais. A cela, nous pouvons rajouter une trentaine de créations francophones, dites de « global manga ». Au niveau du calendrier, l'automne a été la période la plus chargée en sorties, avec un pic à 156 titres en novembre, mois où les nouveautés bouchonnent pour éviter la période des fêtes. Dans la même logique, décembre fut le mois le plus tranquille (101 titres), avec le mois d'aout (117) et une étrange décrue en février (110) alors que janvier et mars furent autrement plus fournis. 
     
Cette légère baisse du nombre de sorties s'accompagne, hélas, par des ventes qui continuent de chuter de manière vertigineuse. En effet, alors que le marché général de la BD est au beau fixe avec une hausse de 1,4%  en valeur (porté par les best-sellers évènementiels que furent les derniers albums d'Asterix, de Black et Mortimer ou du Chat), le secteur du manga accuse une nouvelle chute de -8,5% de son chiffre d'affaires. Et ce, alors qu'il avait déjà connu un recul de -3,8% l'année précédente ! 
      
    
    
      
     
Comme pour les dernières années, le marché du manga reste basé sur un modèle très disparate, où une dizaine de titres représente à elle seule la moitié des tirages de l'ensemble du marché. Ainsi, tout en haut de la pyramide, nous retrouvons le duel Naruto contre One Piece. Le premier mène encore le combat en termes de tirages, avec quatre nouveaux volumes tirés à 200 000 exemplaires. De son côté, le pirate au chapeau de paille réplique lui aussi avec quatre volumes, tirés entre 150 et 170 000 ex, auxquels il faut rajouter le databook Blue Deep à 50 000. Notons toutefois que l'écart entre ninjas et pirates s'est affaissé par rapport à 2012, et que One Piece est leader en termes ventes cumulées sur 2013. Non loin derrière, Fairy Tail ferme le podium, ayant l'avantage de son rythme de publication mensuel. Nous avons ainsi compté sept nouveaux volumes des aventures de la guilde de magiciens, avec un tirage oscillant de 90 000 à 115 000 exemplaires. 
A quelques lieues du trio de tête, le top 10 est complété par quelques autres figures indéboulonnables comme Black Butler (4ème), Bleach (5ème) et Soul Eater (10ème), aux mêmes places que l'an dernier. Deux autres ont quant à eux tirés leur révérence dans l'année, à savoir Judge (8ème) et Prophecy (9ème). Cependant, l'éditeur Ki-oon a déjà assuré la relève avec King's Game (6ème), volant la première place de la meilleure nouveauté de l'année, en termes de tirage, à L'Attaque des Titans, qui figure donc à la septième position. Notons par ailleurs que ces dix titres sont portés par seulement cinq éditeurs.
     
    
    
  
   
Derrière ces têtes d'affiches, près de 300 titres font tout de même office de « best-sellers » avec des tirages allant de 20 000 à 50 000 exemplaires. Parmi eux, le shonen reste évidemment très présent avec Bakuman et Hunter x Hunter (qui figuraient dans le top 10 de 2012), D. Gray-man, Buster Keel, ainsi qu'Assassination Classroom et Silver Spoon du côté des petits nouveaux. Le seinen affirme son expansion, avec les sorties sporadiques de Gunnm Last Order ou Übell Blatt et la régularité des Gouttes de Dieu, également marqué par quelques nouveautés comme Space Brothers et Master Keaton. Le secteur jeunesse s'en sort également dignement avec des titres « à licence », comme Rock Lee, Choperman, Beyblade - Shogun Steel ou Pokemon noir et blanc. En revanche, au vu de ce classement, le shôjo reste le secteur le plus boudé, avec seulement deux titres qui se maintiennent au fil des ans : Vampire Knight et Switch Girl
   
   
    
    
   
Ce classement représente cependant assez mal l'étendue du marché du manga et les nombreuses tentatives qui ont été lancées dans le courant de l'année. Si les best-sellers se maintiennent, les raisons de la chute globale, en terme de tirages, mais surtout en terme de ventes, sont sans doute à chercher ailleurs...
     

© Manga-News 2014

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News