Dossier manga - Barakamon

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 27 Febuary 2014


Présentation

 

Résumé
La calligraphie japonaise est occupée par différents jeunes génies, grands maîtres et petits nouveaux. Parmi eux tous, Seishû Handa, une étoile montante de ce monde très fermé. Il collectionne les prix d’excellente et les reconnaissances. Il a donc tout pour lui, puisqu’il est jeune, beau et talentueux. Son problème ? Son arrogance et sa confiance en lui. Un conservateur de musée très connu du milieu a le malheur d’un jour critiquer son travail. Handa va s’énerver et en venir aux mains sur un vieil homme, se décrédibilisant totalement. Le jeune homme est obligé d’aller s’exiler sur une petite île, au fond de la campagne nipponne profonde. Alors qu’il est un habitué de la ville et des métropoles, il débarque dans un endroit des plus calmes, déserts. Il va se faire envahir par des gamins, et ne pourra donc même pas travailler tranquillement, se ressourcer un moment. Les voisins débarquent à l’improviste, sa maison est considérée comme un terrain de jeu… Impossible de travailler. Mais au final, n’est-ce pas exactement ce dont il a besoin, de cette vie improbable, cette activité qu’il ne soupçonnait pas ?
 
 
 
 
 
Fiche technique
Barakamon ! (ばらかもん) est un shonen de Satsuki Yoshino du genre tranche de vie. La série compte actuellement huit tomes au Japon, prépubliée dans le Gangan Online. L’éditeur japonais est Square Enix, tandis qu’en France c’est Ki-oon qui s’occupe de la sortie de la série depuis octobre 2012. Le septième et dernier tome en date chez nous est paru en octobre dernier. A noter que « Barakamon » est une expression du sud du Japon qui signifie « avoir la pêche ». Une signification qui convient parfaitement au manga !
 
 
 
   
 
Auteur et œuvres
Satsuki Yoshino (ヨシノサツキ) est un mangaka japonais né un 25 mai à Gôto dans la préfecture de Nagasaki. On ne connaît rien de sa vie, formation ou évolution. Il est arrivé dans le monde du manga en 2005. Yoshino a participé à plusieurs recueils de nouvelles avec d’autres auteurs, notamment « Toshi no sa » en 2007, « Ouji » en 2008 et « Seifuku » en 2009.

Sa première série est « Seiken Densetsu - Princess of Mana » (聖剣伝説 PRINCESSofMANA), un shonen d’action de 2007. La série a été prépubliée dans le Gangan Online puis le Gangan Powered, par l’éditeur Square Enix. Elle compte cinq volumes et s’étale de février 2007 à juillet 2010.
Sa seconde œuvre est un one-shot, un recueil de nouvelles de la part de l’auteur. Mishikaka ! (みしかか! ヨシノサツキ短編集) est un shonen à tendance comique est publié en octobre 2010 chez Square Enix également, dans le même magazine que ses autres œuvres.



En 2009 il débute la série qui va le faire vraiment connaitre du grand public : Barakamon ! (ばらかもん, un shonen "tranche de vie", prépublié dans le Gangan Online de Square Enix.

Enfin, en 2013, Yoshino a sorti un tome qui fait office de spin-off à Barakamon. L’histoire est centrée sur Handa lorsqu’il avait 17 ans, et ce one-shot appelé Handa-kun (はんだくん) est sorti chez Square Enix.
 
 
 
 
  
Personnages
 
Seishû Handa



Le héros de notre histoire est un petit génie de la calligraphie. Il s’estime lui-même, a confiance en son talent et ne doute jamais. C’est son ego qui va le mener à Nanatsukake, sur l’archipel de Gôto. Il va hériter d’une maison inhabitée, sauf par des enfants turbulents, et va devoir se débrouiller pour s’adapter à la campagne et à ses protocoles de chauffage, repas, vie sociale. Ici c’est bien différent de sa ville natale, et chaque jour Maître Handa va faire des découvertes étonnantes et inattendues. Sous ses abords un peu difficiles, il a le cœur sur la main, ne sait pas dire non et s’inquiète énormément pour tous ceux qu’il apprend à connaître. Un air renfrogné, des paroles incertaines et un certain doute quant au mode de vie de ses nouveaux voisins. Mais en coulisses, on découvre un homme plein d’attentions, de sympathie et de capacités sociales insoupçonnées.


Naru



C’est peut-être bien elle l’héroïne de l’histoire, en fin de compte. C’est la petite fille qui va le mieux incarner l’esprit de l’île, mais c’est surtout sa relation privilégiée avec le maître qui nous séduit. C’est un vrai garçon manqué, avec ses manies de collectionner les insectes, de courir partout et de se blesser. Elle invente des cachettes, élabore des stratégies complexes, protège son amie Hina qui a la fâcheuse manie de pleurer tout le temps et même sur commande sans oser rien dire de plus que ce qu’exprime ses larmes. Elle est dynamique, agit avant de réfléchir, se montre très curieuse de tout. Intrépide et téméraire, Naru n’a peur de rien et de personne. Elle a un tempérament un peu casse-cou parfois, et on se dit qu’elle ne pourrait sans doute pas être la même dans un autre contexte. C’est une véritable enfant de la campagne qui connaît son village comme sa poche et en maitrise tous les rouages.
 
 
Miwa



Adolescente perdue sur cette île, Miwa est l’équivalent de Naru en termes d’impétuosité, de franc-parler et de joie de vivre. Elle est toutefois plus mûre et, malheureusement, plus cassante et cynique. Sa principale occupation est de faire tourner en bourrique maître Handa, malgré l’affection qu’elle lui porte. Elle se moque de lui à longueur de temps, lui fait croire n’importe quoi et s’amuse de ses réactions. Elle n’est toutefois pas méchante et malgré ses abords un peu difficiles, c’est une personne sur qui l’on peut compter et à qui faire confiance. Elle est droite et a un sens de la justice très pointu, même s’il n’est pas forcément celui que ses victimes collatérales souhaiteraient. Elle manque un peu de tact et cela lui arrive de faire souffrir parfois des gens sans le vouloir.
 
 
Tama


 
C’est la meilleure amie de Miwa, malgré leurs différences. Elles n’ont finalement pas bien le choix, seules filles du même âge dans le village. Tama est plus discrète, intellectuelle là où Miwa est une active. Elle dessine un manga avec un… certain talent. Mais avant tout, elle a des passions plus secrètes dont elle ne parle pas forcément. Fan de yaoi refoulée, elle imagine des situations perpétuelles entre le maître et le seul adolescent qui habite encore au village. C’est une fille discrète qui sait se faire oublier, pourtant elle a de bons conseils et au fond, c’est une adolescente passionnée, réellement investie par son travail de mangaka dont elle rêve déjà avec envie.
   
 

© Satsuki Yoshino / SQUARE ENIX CO., LTD.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News