Soul Keeper - Actualité manga
Dossier manga - Soul Keeper
Sommaire

Publié le Vendredi, 07 September 2018


Riyon et le premier ministre

  
Soul Keeper, c’est une histoire simple mais complexe tout à la fois. Une histoire aux différentes thématiques mais reliées à un sujet central : celui de la rencontre improbable et de la relation naissante et forte entre deux inconnus. L’un est une adolescente de 18 ans décédée entre temps. L’autre est le premier ministre du Japon.
  
  

Down of the sky

  
« La plupart des personnes qui vivent sur terre passent toute leur existence sans se rendre compte qu’elles ne sont pas seules. Derrière chacune d’elles se trouve en permanence un esprit qui veille. »
  
Non, cette adolescente n’est pas tombée du ciel, mais presque. Cette jeune femme se nomme Riyon. Elle est morte d’un cancer. Depuis, elle séjourne dans l’au-delà. Depuis, elle sèche les cours de l’au-delà, préférant faire des parties de go avec le vieux Gan. Comme toutes les âmes présentes, elle attend la décision du vieux précepteur en chef de pouvoir se réincarner. Et à force de sécher, notre héroïne finit par être convoquée par celui-là même. C’est ainsi que le vieux précepteur décide de l’envoyer sur terre afin de devenir un esprit protecteur qui a pour tâche de veiller sur un vivant.
  
  
  
  
  
Riyon n’est pas des plus ravies. En effet, le rôle d’esprit protecteur n’est pas celui le plus prisé des élèves. C’est un rôle qu’on dit même pénible car on se contente de rester auprès de l’humain 24h sur 24, sans pouvoir rien faire. Mais n’ayant pas le choix, elle accepte in fine la mission qui lui est confiée. Elle devra protéger une âme qui a été débordée par des « globes noirs » et qui est tombé dans les ténèbres. Elle choisit une âme qui n’a qu’un an et demi encore à vivre. Un certain Soichiro Kasuga.
  
« 500 jours sur terre à protéger un vivant… Pas le choix… Puisqu’il paraît que ça fait partie de mon apprentissage… »
  
Non, pas le choix du tout. Motivée à moitié, Riyon finit par retourner au Japon et se rend compte que la vie sur terre semble toujours aussi dure et épuisante. Elle poursuit sa route pour rencontrer la personne qu’elle a choisie. Là, surprise, elle prend conscience qu’elle ne veillera pas sur n’importe qui… Soichiro Kasuga n’est rien d’autre que le premier ministre du Japon.
  
  

Le ministre médium

  
« Je rêve… Cette espèce de poivrot est le chef d’état ? Et je dois le protéger ? C’est une blague ? »
  
Oui, ce vieil homme avachi et ivre se trouve bien être le premier ministre et tu devras veiller sur lui… Une fois l’étonnement passé, Riyon entame sa mission. Elle le suit pour mieux comprendre la situation et pour savoir à qui elle a à faire. A force de le suivre, elle se rendra compte que la situation n’est pas des plus joyeuses. Effectivement, Kasuga est sur le point d’être démis de ses fonctions, tout en étant envahi par ses étranges globes noirs dans sa boîte mentale. Notre ange gardien sent que l’homme ne va pas tarder à craquer. Elle doit donc retrousser ses manches et se mettre au boulot, en se débarrassant de ses globes noirs dont elle ignore la provenance. Tout ce qu’elle sait c’est qu’ils sont néfastes au premier ministre. Malgré son travail et son acharnement, il n’est pas facile de s’en défaire. Pire, plus Kasuga est pressé par ses opposants, plus le mal attaque de tous les côtés. Face à la pression, ce dernier finit par s’évanouir, victime d’un accident vasculaire cérébral.
  
Alors que l’âme de Kasuga est sur le point de trouver le chemin de l’au-delà, Riyon le cherche et le trouve. Grâce à son intervention, le premier ministre ne mourra pas. Durant son coma, elle en profite pour le débarrasser de tous ses globes noirs.
  
« Le niveau d’agression dont est soumis le vieux n’a rien de normal ! C’est parce qu’il est le premier ministre. Entre les huées du peuple et les traîtres de son camp qui lui mettent des bâtons dans les roues, tu m’étonnes qu’il n’ait plus confiance en personne ! »
  
En frôlant la mort, Kasuga s’est souvenu pourquoi il voulait faire de la politique : améliorer la situation de son pays. Face à cette combativité et à la menace des globes noirs, Riyon décide de coopérer avec lui. Il va également se rendre compte que frôler la mort ne lui a pas seulement permis de voir Riyon mais également de pouvoir lire les pensées des autres. Il a acquis des pouvoirs de médium. Il est devenu un, voire ‘le’ ministre médium. Accompagnée de Riyon, le premier ministre du Japon reprend confiance et voit en cette fille, gardienne de son âme, un cadeau du ciel. Un cadeau du ciel qui n’hésite pas à le surnommer « le vieux ». Et cette faculté qu’il a acquise aux portes de la mort, quelles qu’en soient les conséquences, il va le mettre au service du pays !
  
  
  
    
  
Tsutomu Takahashi nous propose avec Soul Keeper une intrigue originale et étonnante. Ce mélange surnaturel et réel a de quoi dépoter et a de quoi attirer avidement la curiosité du lecteur. Cette introduction est diablement efficace et prodigieusement addictive. L’auteur sait captiver instantanément son lectorat en étant simple dans l’idée et original dans son exploitation. Si on ajoute à ça des personnages hauts-en-couleur, la séduction est complète !
  
  

HITO HITORI FUTARI © 2011 by Tsutomu Takahashi / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News