Reborn - Partie 1 - Actualité manga
Dossier manga - Reborn - Partie 1

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 13 Febuary 2009


Une galerie de personnages immense !

                                                
Comme dit précédemment, le premier arc loufoque du manga se démarque par le nombre impressionnant de personnages qu'il introduit. On en dénombre pas moins d'une vingtaine qui sauront tous évoluer.
                            
D'une part, il y a les protagonistes qu'on pourrait appeler le "clan de Tsuna". Ceux-ci ont l'air ridicule de prime abord mais il sauront rapidement acquérir un certain charisme qui leur est propre. Il passeront ainsi de "clowns grotesques" à "combattants déterminés". On peut par exemple prendre le cas de Takeshi Yamamoto qui, au début de la série, représente le "zozo de service": au début il prendra l'histoire de mafia pour un jeu mais deviendra finalement un des meilleurs combattants de la série. Il en est de même avec Lambo, dont le bazooka des 10 ans servait à le rendre plus comique mais qui, au final, sera son principal atout lors des combats.
                              
Il y a aussi une multitude de personnages introduits que l'on pourrait qualifier de secondaires comme Bianchi, grande sœur d'Hayato, ou encore Shôichi ou Moretti, assassin des Vongola. Si le premier personnage cité est présent constamment, d'autres comme les deux derniers sont exclus de certains arcs au point que l'on pourrait penser qu'Amano les a oublié. Pourtant, c'est tout le contraire! Il apparaissent tellement peu qu'on finit par les oublier, puis ils surviennent au moment où on les attend le moins! La surprise est certes au rendez-vous mais cette tactique empêche l'auteur de tous les développer correctement comme Moretti dont nous n'apprendrons rien sur le passé et ses motivations. D'autres personnages très charismatiques comme Lancha reviennent avec une certaine évolution liée à leur dernière apparition. Un personnage ayant été sauvé par le héros puis regrettant ses actions passées peut disparaître et réapparaître 60 chapitres plus tard, prêt à secourir celui qui lui est venu en aide autrefois. Cela accentue l'effet de surprise et permet de créer des retournements de situation.

La troisième catégorie englobe les personnages qui surviennent lors des arcs sérieux. Directement, on a affaire à des personnes à la personnalité bien définie qui ne surprennent pas par des actions ridicules, comme crier à « l'Exrême Limite » en situation critique comme le fait souvent Ryôhei. Cependant, Amano nous offre encore une fois des personnages diversifiés aux idéaux différents, certains résultant des délires de l'auteur. Citons par exemple Lussuria de la Varia, expert en art martiaux et... homosexuel qui montre bien ses attirances, par exemple en se battant en levant le petit doigt et en complimentant la carrure de son adversaire. Notez que pour la plupart des adversaires introduits, une fois la série devenue sérieuse, Amano ne fait pas souffrir son titre du cliché «les adversaires d'hier deviennent les amis d'aujourd'hui» puisque Xanxus restera aussi cruel du début à la fin, renonçant à toute amabilité envers son rival.

Le point commun entre la majeure partie des membres de cette galerie reste la complexité des personnages. S'ils semblent ridicules lors de leur introduction, nous savons que tous ont été travaillés par l'auteur.
Au fur et à mesure, Amano introduit certains flashbacks qui rendent plus crédibles les convictions de chacun et au final, assez rares sont les personnages qui ne sont pas travaillés.
                               

KATEKYO HITMAN REBORN! © 2003 by Akira Amano / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News