Dossier manga - Pandora Hearts

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 05 December 2014


Les chuchotements de l’abyme


L’abyme dénommé l’abysse est sur le point de se réveiller. « Quand un homme commet un crime grave, les messagers de l’abysse viennent le chercher et l’emmènent dans un endroit terrifiant ». « Lorsque l’élu descendra sur le lieu du serment, la cloche brisera le silence. Répandre le sang de par la lame d’un être cher et que les gouttes rougeoyantes ouvrent le passage vers la terre lointaine ».

Le jeune et futur duc des Vessalius, Oz, est sur le point d’accomplir la cérémonie de passage vers le monde des adultes. Tout va pour le mieux pour ce jeune homme en devenir, accompagné de son fidèle serviteur, Gilbert, avec qui il s’entend comme de véritables amis, autant dans l’affection que dans le châtiment taquin, et du soutien de son cher oncle Oscar. Tout devrait donc se passer dans les meilleures conditions et dans les meilleures fanfares. Mais, tapi dans l’ombre, un mauvais pressentiment plane, quelque chose de malsain sommeille. La découverte d’une tombe débarquée d’on ne sait où, la résonance d’une mélodie d’une ancienne montre trouvée seront les prémisses qui sonneront le glas du dérapage et de la décadence pour notre jeune héros. Les prémisses se réalisent, la cérémonie dérape. Revêtus de leurs capes pourpres, des hommes encapuchonnés font irruption dans la salle. Leurs intentions sont claires, précipiter Oz dans l’abysse. Les messagers de l’abysse sont venus punir le pécheur. « Ton crime est ta propre existence ».

Oz est alors précipité dans ce fameux abysse. Heureusement pour nous, l’histoire ne se termine pas là. Au contraire, tout ne fait que commencer. Notre héros sera projeté dans un tout autre monde. Un monde aux multiples mystères, explications ou autres légendes. Un monde où règne la loi des chains. Chain, un nom que l’on donne aux créatures de l’abysse. Des créatures étranges et dont la provenance demeure inconnue. Mais une chose est certaine, les chains sont des monstres extrêmement dangereux. C’est dans ce monde impitoyable qu’Oz fait la connaissance d’Alice, une chain surnommée B-Rabbit, le lapin noir. Cette même chain qui l’a sauvé d’une mort certaine lors de la cérémonie avortée. Alice l’a sauvé, mais pas de manière gratuite. Elle a sauvé notre jeune héros dans le seul but de se trouver un contractant idéal, seule solution pour cette chain de s’échapper de l’abysse pour celui du monde des hommes.
  
  
  
  
  
Mais cet univers que constitue l’abysse, qu’est-ce exactement ?  La seule chose évidente que l’on peut savoir au départ est que l’abysse se situe dans une dimension parallèle au monde terrestre. Parfois, une distorsion se crée entre les deux dimensions et engendre une faille, qu’on appelle un passage. Ainsi lorsqu’Oz sera amené à faire un pacte avec Alice, une faille se formera. Cette même faille qui permettra à notre duo de s’échapper de l’abysse. A peine échappé, le duo sera récupéré par Pandora, une organisation dont la mission est de faire des recherches sur l’abysse et de résoudre les affaires qui y sont liées, notamment en ce qui concerne les chains qui s’en échappent. Alice et Oz intégreront cette organisation afin de faire des recherches sur les Baskerville, ceux-là mêmes qui ont plongé Oz dans l’abysse.

On pourrait se dire que le plus dur est passé pour nos héros du fait de leur évasion de leur prison. Mais c’est là que les choses vont se corser. Ils seront dès à présent confrontés à des mystères qui les dépassent, mais où ils risquent à tout instant leur tête. Bon nombre d’éléments vont se succéder et complexifier les choses. A peine de retour, Oz apprend qu’en contractant avec la chain qu’est Alice, il est devenu lui-même un contractant illégal. Or, un contractant illégal est généralement une personne qui cherche à changer le passé. Une personne qui sera amenée à tuer sans relâche pour sa chain jusqu’à ce que l’aiguille du sceau sur leur poitrine ait fait un tour complet, les propulsant dès lors vers la mort, ou pire encore. Le temps est dès à présent compté pour notre héros, toujours en danger et soumis à cette éternelle interrogation, quel est exactement le crime dont on l’accuse. De l’autre côté, Alice a voulu s’échapper de l’abysse dans l’objectif de retrouver ses souvenirs disparus, des souvenirs reflétant un passé tout sauf joli et innocent. Alice et Oz seront également amenés à retrouver certaines connaissances, que ce soit Sharon Rainsworth et même Xerxès Break, son serviteur. Ceux-là mêmes qui n’ont pas changé après dix ans (état de fait qui est dû parce qu’ils ont contracté légalement avec des chains). Dix ans se sont en effet écoulés. Dix ans qui se sont écoulés dans le monde des hommes tandis qu’Oz se trouvait au sein même de l’abysse. Rien d’étonnant lorsque l’abysse est une dimension se trouvant hors du temps. Mais cela est des plus bouleversants pour le jeune Oz. Dix ans se sont écoulés. Mais alors, quid de l’oncle Oscar, d’Ada, sa jeune sœur ou encore de Gilbert, son jeune serviteur laissé pour mort lors de la catastrophique cérémonie ? Heureusement pour notre héros, les conséquences du temps, bien qu’avérées, se modéreront en ce qui concerne ses proches. Ces derniers sont en effet toujours en vie. Cependant, tels un refrain et une marque de fabrique de Pandora Hearts, rien n’est jamais simple...
  
  
  
  
  
Après ce bref exposé introduisant les bases de l’intrigue, intéressons-nous d’un peu plus près à ces fameux chains. Nous apprendrons que l’abysse est la matrice même qui donne naissance aux chains. Des chains moult et variés dans leur pouvoir ou même dans leur individualité. Le lecteur sera amené à rencontrer bon nombre de chains au sein de la série. Zwei, l’un des messagers de l’abysse ayant propulsé Oz au fond de l’abysse, a pour chain, Dledum, capable d’entortiller les gens dans ses fils pour les manipuler. Sharon a pour chain, Eques, la licorne, capable de passer d’une ombre à une autre. Mas Hatter, le chapelier fou, le chain de Break qui n’est autre que le tueur de chains. Voilà une liste non exhaustive de chain existant pouvant pulluler dans l’abysse. Ceci étant dit, il ne faut pas non plus en ressortir des stéréotypes. L’abysse produit des chains mais ces chains peuvent sortir de l’ordinaire. Si nous prenons le cas de B-Rabbit, le lapin noir, ce dernier n’a en règle générale pas besoin d’un contractant et ne se repaît pas d’humains. Il en ira tout autrement à partir du moment où Alice constituera un pacte avec Oz. Par la suite et au fur et à mesure du temps qui passera, Oz sera capable de manière mystérieuse, dans des moments de grande émotion, de contrôler par lui-même les pouvoirs de B-Rabbit. Mais contrôler est vite un bien grand mot... Dans ces moments-là, Oz aura plutôt tendance à devenir complètement fou, soumis à des instincts meurtriers et suicidaires effrayants. On en arrive donc à cette fâcheuse question, pourquoi Oz arrive-t-il à contrôler les pouvoirs de B-Rabbit sans le consentement d’Alice ?

Une question parmi d’autres que le lecteur devra apprendre à patienter tout le long de la lecture de l’œuvre avant d’y avoir une réponse. L’abysse en lui-même est une thématique aux contours obscurs, mais une chose est évidente, à aucun moment il ne faudra confondre l’abysse en tant que dimension et la volonté de l’abysse constituant une entité à part entière. Au début de Pandora Hearts, ces deux notions ont tendance à se confondre, mais celles-ci ont tendance à se distinguer par la suite, même si la confusion est toujours de rigueur. Comme susmentionné, l’abysse vise l’univers en tant que tel. La volonté de l’abysse, de son côté, n’est rien d’autre qu’une personne à part entière. Et c’est cette même volonté que Pandora et les Baskerville recherchent à acquérir. Aussi puissante qu’insondable, la volonté de l’abysse n’est rien d’autre qu’une version d’Alice en immaculée. Cette ressemblance n’est pas le fruit du hasard. Un lien très fort unit ces deux filles. Un lien de sang. Mais le sang ne fait pas tout. La volonté de l’abysse restera et continuera à être une énigme dangereuse à sonder. Une volonté dont l’influence va jusqu’à altérer les différents protagonistes jonchant l’univers de Pandora Hearts. La volonté de l’abysse est un des pions de cet échiquier géant qui représente les mystères du cœur de l’œuvre.
  
  
  
  
  
Le titre maintient toujours le mystère même au fur et à mesure des révélations partielles ou complètes qui se poursuivent. Cette façon de fonctionner possède autant de qualités que d’inconvénients. Parfois, cela a tendance à rendre les choses floues aux yeux du lecteur qui se retrouve à empiler les informations un peu trop vite à son goût. Mais au-delà de tout cela, Pandora Hearts n’a pas son pareil pour insuffler une ambiance malsaine et légère à la fois, y apposant une marque personnelle et bien à elle, ainsi qu’un suspens des plus haletants et prenant. Après tout, les voix et les chuchotements de l’abysse sont impénétrables.
  
  
  

© Jun Mochizuki / SQUARE ENIX CO. LTD.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News