Dossier manga - Mohiro Kitoh

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 16 January 2009


L'auteur

                
       
                             
Mohiro Kitoh (鬼頭莫宏) est né le 18 Août 1966 dans la préfecture d’Aichi tout près de Nagoya où il passe son diplôme technique.
Il commence à dessiner en 5ème primaire, impressionné par la lecture des mangas de Kaizuka Hiroshi et ses combats aériens. Ici les couvertures de 2 titres de l’auteur, le second est Zero senkoushin kyoku.
                                                 

                                                                 
Il envisage depuis toujours de devenir mangaka mais sans y croire et travaille comme salaryman durant 3 ans.
Sa chance lui est donnée en devenant l’assistant de Shota Kikuchi (きくち正太), auteur de Onsen, une comédie moderne dont le personnage principal est une hôtelière pleine de caractère.
                                  

                                                         
Sa première œuvre est publiée dans Shonen Sunday. C’est une bataille aérienne influencée par Leiji Matsumoto, et très certainement la série The cockpit.
                                                     

                                                       
L’origine de La main droite de Vendémiaire est un concours de circonstances. L’histoire lui est venue d’emblée pour un dôjin qu’un de ses camarades étudiants publiait, avec comme thème les androïdes. C’est pratiquement la seule histoire qu’il ait écrite et dessinée sans une longue réflexion et davantage que sa propre interprétation du mot androïde. En se plongeant plus profondément dans le sujet il produira ensuite  Vendemiaire no Tsubasa (Les ailes de Vendémaire) l’année suivante. Avec l’accord d’un rédacteur d’Afternoon, il développe sa première série à succès, Naru taru, la plus longue à ce jour. Kitoh se sentant pousser des ailes, il quitte ainsi la tutelle de Kikuchi-san.
Bâtir le récit de Naru taru ne fut pas une mince à affaire. D’abord construit autour de personnages qui dictent l’action, sur les conseils de son rédacteur, l’histoire ne satisfait pas Kitoh et il remonte l’histoire en y subordonnant ses personnages, ce qui reste sa méthode de travail favorite jusqu’à présent.
Continuant à développer un super-complexe d’infériorité dans son dessin, il cherche une ligne claire et un style à mi-chemin entre shonen et seinen, bien loin de son idéal graphique constitué par des auteurs comme Jirô Matsumoto (Freesia) ou Takako Shimura (Hôrô musuko, Fleurs Bleues) dont il admire les compositions.
                

                      
Pas découragé par l’avis mitigé à la conclusion de Naru taru, il propose un projet d’histoire de méchas à un rédacteur de Ikki avec comme simple idée que le pilote y laisse systématiquement la vie.
Le projet qui n’aurait pas trouvé sa place dans Afternoon en concurrence avec Exaxxion de Kenichi Sonoda trouve sa place chez Ikki avec une grande liberté de manœuvre pour Kitoh.
Il essaye quelque peu de se départir de l’étrangeté de ses histoires précédentes avec Bokurano pour resserrer l’intrigue sur les personnages et leur psychologie. L’histoire sur le point de se conclure devrait faire une dizaine de volumes.
La série animée se démarque du manga dans sa seconde partie pour amener une conclusion différente envisagée par Kitoh depuis la conception initiale du projet animé. Kitoh a communiqué au réalisateur des éléments ignorés du manga pour faire partir l’intrigue dans une direction spécifique selon la libre volonté de l’équipe d’animation. Ce qui a contribué aussi à renouveler l’inspiration de Mohiro Kitoh.

Kitoh a pratiqué très longtemps la pêche (il possède une collection impressionnante de leurres) et le gyotaku, une  technique de prise d’empreintes de poissons à l’encre de chine sur papier ou soie. Il trouve d’ailleurs le tapis de pêche de Doraemon très ingénieux.
                                  

                                                        
Il a la passion du vélo (bien qu’il ne trouve plus beaucoup le temps de pratiquer), élément que l’on retrouve avec Shiina dans Naru Taru et Miles dans Owari to Hajimari no Miles. Il pratique également le badminton.
Il est fasciné par les avions, ce qui pouvait se voir dès  Vendemiaire no Tsubasa, mais se retrouve également dans Naru Taru et  Owari to Hajimari no Miles. Un de ses rêves serait d'ailleurs de bâtir Motoki Aviation (la compagnie aérienne du papa de Shiina dans Naru taru).
Il rêve aussi de faire du combat aérien, de préférence avec des avions de la seconde guerre mondiale.
NacuN, qu'il cite comme un manga récent qu'il aime bien, a une particularité: son dessinateur, Daitsaku Tsuru, est un anthropologue sans réelle formation artistique (mais pour l’avoir parcouru, je vous assure que son auteur s’en sort très bien). Ce manga s’intéresse aux mystères de la vie marine avec comme toile de fond l’île d’Okinawa. Daisuké Tsuru voit dans cette série un prolongement de ses recherches scientifiques dans un média offrant plus de libertés que ses comptes-rendus universitaires.
                                                        

                             
Mohiro Kitoh a une attitude ambivalente vis à vis du métier de mangaka, qu'il a toujours voulu faire, mais qui est en même temps source de peines parfois inattendues. Son envie de raconter est un feu qu’il doit régulièrement alimenter de nouveaux éléments pour continuer à se motiver. Il est constamment à l’écoute de l’actualité.  
D’après ses propres dires, il ne fait pas très attention à sa condition physique avec un penchant pour les sucreries et à la bière.
                                             
                                                
             
                                                                       

© All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News