Dossier manga - Mohiro Kitoh

Reader Rating 19.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 16 January 2009


Mohiro Kitoh et sa méthode de travail

                                      
Les photos suivantes vous laissent entrevoir le bureau et les méthodes de travail de Mohiro Kitoh. N'hésitez pas à cliquer dessus pour les agrandir.
                           
                                                                     
                                                            
Le scénario est la phase la plus importante pour lui. C'est très clair par exemple dans Naru Taru, où l'on trouve dès le tome 1 des allusions à des choses qui ne se passeront que dans le tome 12. Alors que d'autres inventent leur histoire au fur et à mesure, Kitoh la construit solidement dès le départ, et sait où il veut arriver. Les idées lui viennent à n’importe quel moment durant la création de son manuscrit de travail et c’est pourquoi il note sans cesse des tas de choses dans des cahiers ou des blocs notes qui ne le quittent pas, d’autant que son inspiration se libère dans des lieux publiques comme des restaurants ou des salons de thé. Il élabore en détail chaque personnage, son rôle et ses interactions avec les autres personnages. Ces derniers ne sont que le véhicule de son histoire et qui connaît Mohiro Kitoh sait qu’il vaut mieux ne pas s’attacher à eux.
                                                                                  
                                                                                
                                             
Il laisse souvent découler une idée de la précédente de façon très ordonnée, mais sa façon de créer se fait de façon plus empirique depuis Owari to hajimari no Miles. Le dessin n’est qu’une fatalité et plutôt une phase laborieuse dans sa création. Il est conscient de n’être qu’un dessinateur correct et a du mal à forcer sa nature. Tout lui est difficile à dessiner. Il conçoit et habille ses personnages un peu au hasard sans plus de soucis esthétiques. Les robots sont crées à main levée sur papier quadrillé car il est souvent incapable de modeler en 3 dimensions sans erreur à moins d’avoir un support à sa disposition.
                                                                                          
                                                                   
                                                                                      
Là où les histoires longues sont sécurisantes dans leurs progressions elles sont aussi, pour Kitoh, source de baisse de motivation dans l’exécution contrairement aux histoires courtes qui lui offrent une satisfaction rapide et immédiate.

Pas totalement près à assumer l’étiquette de « dessinateur cruel », il voit la cruauté de ses histoires comme un déroulement naturellement propice à son intrigue.
Owari to Hajimari no Mairusu adopte d’ailleurs un ton plus léger et drôle (pour le moment). L’histoire fantastique se passe dans un monde composé d’ilots flottantes dans le vide en une planète sphérique où les objets sont possédés par les sentiments qu’on leur communique, comme une sorte d’animisme, en retour, l’objet acquiert un caractère bon ou mauvais selon ce qu’il a vécu jusqu’à se personnifier en dieu, démon, elfe,... Le personnage principal, Miles, est une kitôshi, une personne qui arrive à influer sur le caractère des objets et peut déterminer leur « alignement » et leur meilleur usage. Voici une présentation des principaux personnages.

                                                                                   
                                                                            

© All rights reserved

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News