Lastman - Partie 1: la série animée - Actualité manga
Dossier manga - Lastman - Partie 1: la série animée
Sommaire

Publié le Vendredi, 21 September 2018


Une préquelle  à « Lastman »


Une des premières choses qui peut étonner quand on commence la série animée Lastman, c'est le choix de faire de cette série une préquelle. La production aurait pu se contenter de faire une simple adaptation de la bande dessinée. Au contraire, ils ont décidé de nous montrer le passé d'un personnage aussi emblématique que mystérieux : Richard Aldana. En raison des affinités des créateurs, ils ont préféré se concentrer sur l'univers entourant notre héros et la ville de Paxtown, partant plus sur un postulat de thriller horrifique teinté d'humour potache. Un choix intéressant qui reste autant fidèle à la série d'origine qu'elle ne la complète et étant son univers.
  
  
  
  
Tout le long de l'animé, on retrouvera des personnages de la série, qui ont chacun eu des débuts assez étonnants. Le chef fou de la secte du premier cycle de Lastman n'était qu'un banal infirmier de prison (prison qui lui servait pour ses expériences avec le sector). Milo Zotis, le magnat de la presse n'était qu'un banal sous fifre de la mafia italienne, en grande difficulté financière. Les clins d’œils à la série papier sont nombreux, mais les réponses à de nombreuses interrogations aussi.

Mais la plus grosse réussite de cette préquelle est sans conteste l'ambiance et le ton. On retrouve tout le sel qui a fait la série d'origine. Paxtown dans la série animée est une ville gangrenée par la petite délinquance, mais on est loin de l'ambiance poisseuse et sordide de la série papier. Les ravages du sector ne sont pas encore là, et si la drogue est bien présente, elle n'a pas atteint un tel degré de décadence que dans le premier cycle de Lastman. Au contraire, la série animée va nous permettre d'assister à plusieurs étapes dans la propagation de cette drogue et de ces effets ravageurs. Tout commence quand Richard arrive en prison et qu'il se retrouve embarquer dans des expériences sur détenus. Mais la vraie passerelle entre les deux Paxtown se trouve dans l'épisode 19, « Restez avec nous sur Paxnews ». L'épisode 18 nous montrait Richard essayant de remonter le moral de Siri. Il fait appel à Tomie pour l'aider, et tous les trois se retrouvent pris en otage dans une salle d'arcade par deux toxicos adepte du Sector, la nouvelle drogue de Paxtown. L'épisode 19 nous montre une réunion de la mafia italienne portant sur ce trafic de Sector, non approuvé par le Saint Père. Celui-ci a donc décidé de réunir ses lieutenants et de faire du traître un exemple. En attendant les informations de la police, il décide d'allumer la télé, et l'on tombe sur l'émission qui couvrait la prise d'otage de Richard, Tomie et Siri. On regarde la couverture médiatique de l’événement avec beaucoup d'ironie, étant donné qu'ils seront responsables de bon nombre de fiasco dans les interventions de la police, tout en étant pas conscient. L'absurdité des médias dans leur course au scoop et au sensationnel dans toute sa splendeur. Un aspect qu'on retrouvera dans l'épisode suivant, de façon beaucoup plus légère avec un Richard au milieu de nombreux scandales...
  
Mais ce qui est aussi intéressant dans cet épisode 19, ce sont les jeux de pouvoirs qui ont lieu. Après avoir découvert un Milo Zotis assez peu puissant au début de la série, on était en droit de se demander ce qui lui avait valu de devenir un véritable magnant de la presse dans la série papier. Le premier facteur a été le succès fulgurant de Tomie, et le deuxième c'est le sector. Grâce à cette drogue, on comprend qu'il a gagné beaucoup d'argent et de pouvoir. Ce qui l'amènera à assassiner son chef pour prendre la tête de la mafia italienne de Paxtown. C'est assez ironique de se dire qu'il connaîtra plus ou moins le même sort que son prédécesseur dans la série papier... Le retour du Karma ?
  
  
  
   
  
En tout cas, c'est dans ce genre de détails que l'on voit que les créateurs de la série ont pris très au sérieux le fait de faire de cette série une préquelle à Lastman. Rien n'est laissé au hasard et sert à connecter la version animée à la version papier. Cela ne les a pas empêché de prendre certaines libertés, mais celles-ci étaient maîtrisées pour ne pas entrer en conflit avec la version papier. Un travail conséquent mais qui fut payant car cela nous a donné une préquelle utile et pertinente qui s'ancre totalement dans la continuité de la série. Il est maintenant évident pour tout bon fan de la série qu'il se doit de regarder la série animée pour tout ce qu'elle apporte à la série d'origine. Et son côté « préquelle » permet à n'importe quel néophyte de rentrer dans l'univers de Lastman par cette porte,. Une réussite à tout point de vue...
  
  

© by Everybody On Deck / Wild Side Video

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News