La politique, un sujet trop sensible ? - Actualité manga
Dossier manga - La politique, un sujet trop sensible ?
Sommaire

Publié le Vendredi, 20 March 2020


Introduction


Et oui, on va encore parler d'un sujet qui fâche, mais je pense que vous commencez par être habitué avec moi. Je vous rassure, on va aborder des séries qui ne parlent pas trop de sujets sensibles aujourd'hui, mais qui se servent de la politique pour augmenter la tension dramatique, plus dans une optique de vulgarisateur qu'autre chose. Je pense que vous connaissez la phrase « tout est politique », et c'est plus ou moins vrai. Chaque œuvre, même les shôjos les plus niais, sont politiques, dans la mesure où ils vont diffuser certaines visions de la société. Bien évidemment, on ne peut pas mettre sur le même un « Inspecteur Kurokôchi » chez Komikku et un « Blue Spring Ride » chez Kana. Ce ne sont pas des jugements de valeurs, les deux séries sont très bien dans leurs genres. En revanche, la première va être beaucoup plus engagée politiquement, la deuxième se contentera de transmettre une vision politique de la société, souvent inconsciente, de la mangaka. On retrouve ça dans n'importe quelle œuvre, cinématographique, littéraire, vidéoludique...  Je ne vais donc pas parler de ces œuvres politiques « inconscientes », mais plutôt de la deuxième catégorie, celles qui veulent en parler, que ce soit à titre pédagogique ou dans l'optique de dénoncer des dérives.


 
  
  



Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News