L'Affaire Sugaya - Actualité manga
Dossier manga - L'Affaire Sugaya
Sommaire

Publié le Jeudi, 22 March 2012


La partie technique

 
 
Le ton de l'oeuvre
Raconté avec clarté et passion, L'affaire Sugaya est un superbe exemple de journalisme. Du vrai journalisme. Jusque dans son ton adopté : pas de sensationnalisme facile comme on en voit tant (malgré quelques poses de Shimizu qui font un peu too much), mais d'abord les faits, l'avancée de l'enquête, décrite de manière méticuleuse. On se retrouve avec un titre qui passionne de par son aspect "enquête", qui captive de par le professionnalisme et l'humanité de l'équipe de Shimizu.

Chaque étape est amenée avec précision, les auteurs ne cachent rien, montrent eux aussi une passion certaine, une volonté de bien faire qu'ils communiquent facilement. L'oeuvre est engagée, mais sait se modérer.


Les dessins de Kenichi Tachibana
On découvre chez ce jeune dessinateur un trait expressif, à vocation réaliste, ce qui se ressent jusque dans la relative fidélité apportée aux personnages de Shimizu et Sugaya par rapport à ceux de la réalité. Les autres protagonistes dont on connaît le vrai visage, à commencer par Junko Sugimoto qui s'est vue un peu embellie, paraissent un peu moins conformes à leurs illustres modèles. Surtout basée sur les personnages, l'oeuvre met donc fortement en avant ceux-ci, dessinés avec un certain souci du détail, mais de manière un peu irrégulière, et avec un utilisation de trames parfois un peu trop envahissante.


L'édition française
Pour poursuivre l'oeuvre, les éditions Akata nous servent sur un plateau pas moins de quatorze pages bonus (dont certaines se sont révélées fort utiles pour la conception de ce petit dossier) afin de découvrir le fin mot de certains points : interview percutante de Sugaya faite par Shimizu, où la victime revient sur les interrogatoires musclés d ela police ou sur sa vie en prison, entre autres. Décryptage des 5 affaires et chronologie des faits, photos du reportage et commentaires fournis de Mr Shimizu sur son métier et sa passion.

En ce qui concerne l'édition en elle-même, si l'on notera toutefois quelques fautes d'orthographe et de frappe, l'impression est correcte, et la traduction est d'une grande fluidité. Cette dernière a été confiée à Takuya Matsumoto, qui officie ou a officié sur Dossier A., Tokyo fin d'un monde, Mes voisins les Yamada, Journaliste, ou encore  Mon Vieux.
 
 
 
 
 

Mot de la fin

 
A l'heure où pleuvent plus que jamais les critiques sur le journalisme facile (on en voit tous les jours, surtout avec la campagne présidentielle de 2012) et sur le manque de liberté des médias (rappelons-nous du très intéressant documentaire "Les nouveaux chiens de garde", sorti au cinéma en début 2012), l'équipe de Shimizu nous réveille à grands coups de pied en nous rappelant ce qu'est le vrai journalisme d'investigation. Unique en son genre, clair, intelligent, engagé, abordable et passionnant, L'affaire Sugaya, bien qu'imparfait sur certains points, est clairement une réussite, que chacun appréciera ou pas selon ses affinités, mais qui constitue une expérience de lecture assez unique et indispensable.
 
 

 
 
Dossier mis en ligne le 23/03/2012.
Mise à jour le 36/09/2013.


Fiche de la série: L'affaire Sugaya
Fiche de la série VO: VS. - Kitakantô Renzoku Youjo Yûkai - Satsujin Jiken no Shinjitsu vo
Les auteurs: Kenichi Tachibana / Hiroshi Takano
 
 

Dossier réalisé par Koiwai


VS. - KITAKANTO RENZOKU YOJO YUKAI SATSUJIN JIKEN NO SHINJITSU © 2010 by Hiroshi Takano, Kenichi Tachibana / SHUEISHA Inc., NTV

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News