L'Affaire Sugaya - Actualité manga
Dossier manga - L'Affaire Sugaya
Sommaire

Publié le Jeudi, 22 March 2012


Mise en avant d'un système à la dérive


L'Affaire Sugaya se dresse avant toute chose comme une jolie mise en avant de certaines tares de notre société moderne.

Au fil des pages, on découvre toutes les aberrations d'une enquête bâclée, qui en dit long sur un système judiciaire soucieux avant tout de trouver un coupable, quitte à l'inventer et à mettre un innocent en prison, histoire de ne pas paraître incapable.

Le début du récit est l'occasion d'entrevoir certaines pressions qui peuvent peser sur les journalistes, ceux-ci pouvant manquer de libertés face à des collègues ou supérieurs qui pourraient très bien leur dicter leur conduite. Shimizu, lui, a la chance d'avoir un supérieur désireux de remettre en avant le vrai journalisme.

De même, la dernière ligne droite du livre laisse voir un véritable bras de fer entre le journaliste et la police, soutenue par la justice, voire par des personnes plus haut placées. Cette opposition sera l'ultime preuve que le journalisme, quand il en veut et se bouge réellement, peut encore changer les choses dans le bon sens.

Ces éléments, Hiroshi Takano et Kenichi Tachibana nous les font comprendre sans nous les rabâcher, tout simplement en les intégrant quand il le faut  à l'enquête.
 
 
  
 
 

Quelques manques ou longueurs ?


Face à la brièveté du récit, qui préfère aller à l'essentiel, on pourrait trouver certains éléments peu abordés.

Ainsi, si certains membres de l'équipe de Shimizu, comme Junko Sugimoto, Masatoshi Hamaguchi et Shimizu lui-même, sont assez bien mis en avant, on pourrait regretter un peu le manque de présence des deux autres membres, Masato Tezuka et Yasushi Nakabayashi.

De même, certaines étapes peuvent sembler assez vite expédiées, ou leur difficulté peu mise en avant. A contrario, certains passages semblent explicités un peu trop longuement, tant il y est aisé de deviner où Shimizu veut en venir. Fort heureusement, cela ne gêne en rien la lecture, qui reste passionnante, grâce à la clarté des explications, méticuleuses.

La principale déception, pour celles et ceux qui se laisseraient trop aller sur l'aspect "enquête", pourrait venir de la non-identification de l'assassin, même si de nouveaux indices clairs sont mis à jour. Mais le récit est basé sur des faits réels, et comme dans la réalité, le meurtrier est malheureusement toujours inconnu. Attention, donc, à ne pas espérer connaître l'identité de l'assassin, que les auteurs n'inventeront pas, dans leur souci de respecter la réalité. Prendre L'Affaire Sugaya comme un manga policier, où l'identification de l'assassin prime, serait une erreur : il s'agit bel et bien d'un manga sur les bienfaits du vrai journalisme d'investigation, capable de remuer la société en en faisant ressortir les aberrations.
 
 

VS. - KITAKANTO RENZOKU YOJO YUKAI SATSUJIN JIKEN NO SHINJITSU © 2010 by Hiroshi Takano, Kenichi Tachibana / SHUEISHA Inc., NTV

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News