Dossier manga - Chocola & Vanilla
Sommaire

Publié le Vendredi, 01 May 2015


Pluie de chocolats et de cœurs


Avant de pouvoir s’intéresser en profondeur à Chocola et Vanilla, il nous faut d’abord aborder les bases incontournables à savoir, et ce, afin que la suite de l’exposé soit des plus fluides et simples à comprendre. Ces bases concernent plus spécifiquement le concept et la terminologie magique de la série mis en place par Moyoco Anno. Ainsi, nous sommes partis dans une pluie de chocolats fondants et de cœurs à croquer ou à ravir.
  
  
  
  
  
Bien que l’auteure emprunte des idées caractéristiques au genre magical girl, elle arrive sans peine à s’en démarquer et à créer ses propres racines et imaginations. Première règle magique à savoir d’entrée de jeu : « un cœur, ça se prend, mais ça ne se donne pas ». Le ton est dès lors donné. Nos deux sorcières en herbe et prétendantes au trône magique, Chocola et Vanilla, débarquent dans le monde des humains afin de récolter des cœurs humains. De manière plus précise, nos héroïnes vont changer les cœurs en cristaux et les collectionner par l’entremise d’un objet magique. Chocola possède à cette fin une boîte en forme de cœur et Vanilla possède de son côté un pendentif en diamant, pour mieux faciliter le sort de convocation des cœurs. Mais ces cœurs ne sont pas n’importe quoi. Ce ne sont ni des objets ni de la camelote. Au contraire, les humains portent dans leur cœur une énergie liée aux émotions. En soi, c’est un peu l’essence même de la vie. Selon ses émotions, les cœurs des Hommes peuvent se teindre en diverses couleurs et teintes. Et chaque couleur renvoie à une émotion puissante particulière. Les cœurs rouge foncé sont ceux d’un amour passionné. Les cœurs roses sont ceux d’un frisson d’amour naissant. Les violets, ceux d’un désir inavouable. Les jaunes, communément appelés pipi, sont ceux de la surprise. L’orange renvoie à la couleur du coup de foudre. Plus l’émotion est puissante, plus le cœur a de la valeur. Un cœur qui aura alors beaucoup de valeur en terme de cordis (le cordis est plus ou moins l’équivalent d’une monnaie magique, et plus particulièrement c’est l’énergie qui naît de ce que ressent un cœur).

Mais plus l’émotion spécifique est forte et a de la valeur moins il est simple pour le sorcier de l’attraper. Car, après tout, il faut encore provoquer cette émotion forte chez l’humain. Et nos deux héroïnes vont l’apprendre à leurs dépens. D’autant plus que si un sorcier fait une collecte trop intensive du cœur d’un humain, celui-ci peut devenir malade. Or, sans cordis, les deux prétendantes ne peuvent avoir accès au catalogue magique, indispensable pour elles pour acquérir les outils nécessaires dans leur quête du trône. Chocola et Vanilla devront d’abord se procurer un bâton magique. Un bâton qu’elles devront acquérir par leurs propres moyens, en gagnant bien évidemment des cœurs et dès lors faire augmenter leur nombre de cordis. Plus elles ont de cordis, plus elles ont de chance de gagner le trône. Une fois qu’elles acquerront leurs bâtons magiques, les deux petites filles obtiendront leurs créatures magiques, qui seront là pour aider leur maîtresse respective. Chocola aura une grenouille dénommée Duke, tandis que Vanilla aura une petite souris appelée Blanca.
  
  
  
  
  
Néanmoins, au-delà de tout cela, tous les cœurs ne sont pas bons à prendre. Il existe, en effet, des cœurs noirs de haine, formés de jalousie et de ténèbres. On dit que quand quelqu’un a un cœur noir, il en est dévoré jusqu’à son âme. Et seuls les ogres (ennemis des sorciers qu’on explicitera ultérieurement) sont capables de capturer de tels cœurs. Mais ce type de cœur obscur ne doit pas éluder la beauté des autres cœurs, démontrant que l’homme est peut-être imparfait, mais apte à ressentir de grisants et magnifiques sentiments au sein même de son cœur de petit humain. Paradoxalement, le cœur d’un sorcier est plus résistant à se colorer d’un sentiment et plus puissant si on le capture, mais si on retire le cœur unique à son sorcier, celui-ci meurt irrémédiablement, alors que le cœur humain est capable d’être pris sans pour autant mourir.
 
Cette petite introduction à titre informatif nous démontre sans peine toute la richesse et la vie qui jonchent l’univers de Chocola et Vanilla. Mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises, ce petit avant-goût ne vous montre pas encore le meilleur de l’œuvre aussi onctueux qu’un fondant au chocolat prêt à être dégusté. La série est un cœur à lui seul, prêt à être capturé. Dans cette première partie, le cœur du titre se pigmente d’un rose timide, le frisson d’un amour naissant. Mais si votre cœur devient ‘pipi’, alors passez dès maintenant votre chemin. Mais pour avoir fait l’effort de commencer à lire le dossier, nous présumons que vous entrapercevez ce magnifique cœur rose que vous êtes prêts à capturer par tous les moyens. Si c’est le cas, c’est par ici la suite.
  
  
  

© Moyoco Anno / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News