Dossier manga - Chocola & Vanilla
Sommaire

Publié le Vendredi, 01 May 2015


Chocola et Vanilla, deux saveurs entre amertume et douceur


Nous ne pouvons parler de l’œuvre sans passer par ses deux héroïnes phares que sont Chocola et Vanilla. Bien que parties dans le monde des humains en vue de passer l’épreuve pour choisir la nouvelle reine du monde magique, les deux petites filles ne sont rien de moins que la meilleure amie de l’une et de l’autre. Vanilla Mieux est la fille de la reine Candy tandis que Chocola Meilleure est la petite fille de Corne Meilleure. Deux prétendantes et rivales simplement liées par les liens de l’amitié. Elles se font même la promesse que quoiqu’il arrive elles resteront toujours amies. Ainsi, elles commenceront leur nouveau quotidien sous un autre nom de famille (Vanilla Aisu et Chocola Kato) sous la tutelle de Rock’n Lovin, sorcier et popstar branché très connu dans le monde des humains. Tout semble donc nous faire croire que tout démarre sous les meilleurs auspices et que les deux fillettes resteront amies jusqu’au bout.
  
  
  
  
  
Dès les premiers jours de leur arrivée dans le monde des humains, Chocola et Vanilla rencontreront Pierre, président de l’association des élèves du collège et des clubs de tennis et d’escrime, surnommé « Prince Pierre ». Un beau gosse froid qui ne laissera pas indifférent notre intrépide Chocola. Le cas classique de l’héroïne qui tombe amoureux du bad boy mystérieux et distant, mais il ne faut pas oublier que la série se destine à un public au départ jeune et que cela n’est pas pour autant pour nous déplaire. Et comme si les bouleversements ne s’arrêtaient plus, Chocola aura vite du mal à se faire au monde des humains, qui se trouve être totalement différent du monde d’où elle vient, surtout lorsque les choses doivent se faire par la personne elle-même. Paradoxalement, Vanilla, de son côté, prendra rapidement l’avantage dans le nombre de cœurs récoltés. Un état de fait qui ne sera pas sans surprendre Chocola, habituée au succès et à la popularité dans le monde magique. Pour une fois, la fille au fort caractère ne supplantera pas la fille plus fragile et timide qu’est Vanilla. A croire que les goûts du monde magique soient inversés dans le cas du monde des humains. Alors que les garçons du monde magique préfèrent la taquinerie et la force de caractère des filles, les garçons humains préfèrent les filles plus délicates et féminines.

 « L’amitié n’est pas comme l’amour, elle ne disparaît jamais. »

Avec tous ces bouleversements et ces rôles échangés, comment nos deux amies d’enfance vont-elles réagir ? L’amitié est une chose, mais les différences en sont d’autres. Chocola, la rebelle à l’âme de feu et aux yeux verts, est téméraire et n’a pas sa langue dans sa poche. Depuis qu’elles sont petites, Chocola n’a pas cessé de défendre Vanilla contre la méchanceté d’autrui, et plus particulièrement des garçons. Vanilla, pour sa part, est tout le contraire de sa meilleure amie. La première n’a plus sa maman, apparemment morte à sa naissance. La seconde a toujours sa mère. Autant de différences de départ qui n’ont pas empêché pour autant les deux filles de devenir amies. Leur amitié semble donc inaltérable. Pas si sûr que ça. Car la distance entre les deux amies va se creuser. Leur rivalité va s’accroître avec l’arrivée de leurs animaux serviteurs et par l’intervention de plus en plus grandissante de Pierre, un garçon aussi énigmatique que dangereux. Il tentera une première fois de voler le cœur de Chocola avant de manipuler par la suite Vanilla, lui révélant une terrible information. Elle serait une ogresse, tout comme Pierre. Ceux-là mêmes qui sont les ennemis jurés du monde magique. Et tandis que Pierre continue de gangréner l’amitié précieuse entre les deux prétendantes au trône, Chocola ne peut cesser de voir ses sentiments à l’encontre du prince des ogres s’accroître. Bouleversée, Vanilla finit par douter de tout le monde, même de son amitié avec Chocola.
  
  
  
  
  
« Les poupées, les boîtes à bijoux, les fleurs, les cookies, les robes et les tiares. J’avais tout, mais je n’avais rien. Tout le monde aimait Chocola. Les coups pendables, les farces, les fous rires, je n’étais pas douée pour ça. Je restais seule à les regarder. Je n’étais nulle part à ma place. Alors je ne laisserai pas le trône, c’est la seule place qu’il me reste. »

Vanilla croit à présent être une ogresse et s’est renfermée. Rien n’est acquis, un élément à lui seul peut tout chambouler et détruire le peu qui a été construit jusqu’ici. Nous assistons dès lors à un raz-de-marée, chambardant l’aspect jusqu’ici gentillet de la série. Un premier élément montrant toute l’intelligence et l’originalité de Chocola et Vanilla, ainsi que le talent de Moyoco Anno a exploité son récit. Et alors que Chocola tombe dans la solitude la plus terrible, la reine Candy lui envoie deux chevaliers servants, Houx et Saule. Une maigre consolation pour notre héroïne qui voit sa meilleure amie se retourner contre elle et devenir la princesse des ogres, arborant dès à présent un cœur noir. Vanilla et son histoire d’ogre, l’histoire de leurs mamans, son amour problématique à l’encontre de Pierre, Chocola sera confrontée à une dure réalité et elle devra redoubler d’efforts afin de jongler avec toutes ses difficultés. Elle persévérera, convaincue que « l’amitié n’est pas comme l’amour, elle ne disparaît jamais ».

Ce bref exposé donne déjà le ton. Après la richesse de son univers et de son folklore, Chocola et Vanilla se pare d’un cœur plus sombre, plus rebelle, mis sous hautes tensions entre des sentiments aux extrêmes différents. Un cœur qui se pare d’une teinte violette, faisant rougir le lecteur d’un désir inavouable d’en connaître davantage.
  
  
  

© Moyoco Anno / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News