Chi - une vie de chat - Actualité manga
Dossier manga - Chi - une vie de chat

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 15 March 2012


Une vie de chat

 
En ouvrant Chi: une vie de chat, le lecteur sera initialement marqué par un fait assez simple. Le personnage principal n'est pas un homme, comme dans tant d'autres mangas, mais un chat. Le fait que l'on suive les tribulations d'un chaton constitue l'intérêt fondamental du manga. C'est également en cela que le seinen de Konami Kanata se démarque de la production courante du manga. Dans un premier temps nous allons donc analyser la manière dont la mangaka aborde le sujet de la vie de chat dans son œuvre.

Le premier point à noter dans Chi: une vie de chat est que la petite héroïne est dotée de la parole. Si les personnages humains du manga ne peuvent pas comprendre Chi, le lecteur sait ce qu'elle pense et ce que signifient ses miaulements. De ce fait, le lecteur est mis au même niveau que Chi et les actes de cette dernière trouvent ainsi une justification. Par exemple, on comprend que si Chi refuse tout d'abord d'uriner dans sa litière, c'est parce qu'elle croit qu'il s'agit d'un terrain de jeu. Toutes les péripéties du manga nous sont donc expliquées de cette manière.
En marge de cela, Konami Kanata aime les chats. Le fait qu'elle n'ait dessiné uniquement que des histoires sur les petits félins depuis ses débuts en tant que mangaka le prouve. Elle déclare également qu'être en présence d'un chat suffit à la rendre heureuse. C'est donc avec passion qu'elle écrit Chi: une vie de chat. Mais pas seulement. En effet, son amour pour les chats ne suffit pas à faire le charme du manga. Il y a quelque chose de plus. Et ce quelque chose, c'est la compréhension. A force d'aimer, d'élever et de dessiner des chats, Konami Kanata a appris à décrypter la manière dont ils fonctionnent. Elle connaît les habitudes des chats, ce qu'ils aiment faire, ce qu'ils n'aiment pas faire et parvient à les dessiner dans son manga. Elle s'inspire de ses propres expériences pour que Chi: une vie de chat parle à un grand nombre de lecteurs. La petite Chi va effectivement reproduire toutes les bêtises qu'un chat peut faire dans la vie réelle. A cet égard, il sera aisé de se reconnaître dans le manga pour quiconque a déjà possédé un chat.
Partant des faits que la narration se place du point de vue de Chi et que la petite chatte reproduit les bêtises qu'un chat ferait dans la vie de tous les jours, la conclusion coule de source. L'auteure justifie par la pensée innocente de Chi le comportement réaliste de cette dernière. De cette manière, le lecteur peut faire le parallèle avec son chat, et tenter d'expliquer le comportement de ce dernier en observant les similitudes avec Chi.

Il y a un fait essentiel à noter dans Chi: une vie de chat. Comme en atteste les illustrations des couvertures, le manga possède un aspect mignon. Cette face du manga est bien évidemment la conséquence que le protagoniste soit un chaton. De ce fait, le comportement à la fois innocent et joueur de Chi et la diversité des expressions de son de visage, toutes plus adorables les unes que les autres, forcent le lecteur à sourire. Ainsi le fait que le héros soit un chat joue un rôle fondamental sur l'ambiance du manga. Que le lecteur soit petit ou grand, l'aspect mignon de Chi: une vie de chat le mettra de bonne humeur pour peu qu'il soit réceptif aux charmes félins.

Afin de conclure cette partie sur l'aspect animalier du manga de Konami Kanata, un dernier point va être évoqué. Il va porter sur l'identification à Chi du jeune lecteur. Le personnage de Chi est un chat, et cela ne fait aucun doute. On a bien souligné précédemment que le protagoniste du manga se comporte comme tel. Cependant il n'est pas exclu de s'identifier à la petite boule de poils. En effet, le fait de justifier les agissements de Chi, et par conséquence de lui attribuer une conscience, la rend «humaine». Tel un enfant, Chi cherche à s'amuser, elle se laisse facilement distraire et fait des bêtises. Elle a également besoin d'affection. Le jeune lecteur a donc de quoi se reconnaître dans le personnage de Chi. D'autant plus que Konami Kanata pousse la ressemblance entre le chaton et un enfant encore plus loin. En effet, Chi n'est pas seulement un compagnon de jeu pour Yohei, elle lui ressemble beaucoup. La similitude est telle que les parents de Yohei disent que Chi pourrait être sa petite sœur. Konami Kanata joue donc sur ce rapprochement entre chat et humain en dédiant quelques chapitres où l'on observe les deux jeunes compères effectuer des actions sensiblement identiques. Ces mises en parallèle entre Chi et Yohei tendent donc à renforcer l'idée de l'identification du jeune lecteur au chaton.
  
 
 
 
 

Chi ou l'Optimisme

 
Chi: une vie de chat est un parcours initiatique. La petite chatte créée par Konami Kanata découvre le monde qui l'entoure et l'explore. Joueuse, curieuse et distraite, Chi va tenter de s'amuser de n'importe quelle situation. De ce fait lorsqu'elle s'égare dans le quartier, cela en devient une aventure. Lorsqu'elle découvre un nouvel objet dans la maison de ses maîtres, elle s'en fait un jouet. Et ainsi de suite. Au fond, Chi est un enfant. Elle ne connaît pas grand chose au monde qui l'entoure. C'est donc avec innocence qu'elle part à sa découverte.

Pour autant tout n'est pas rose dans Chi: une vie de chat. La petite chatte va l'apprendre à ses dépends. Le premier fait marquant pour Chi est l'absence de sa mère. La petite boule de poils a effectivement été séparée du reste de sa famille étant enfant. Orpheline, la présence d'une mère lui manque. Elle va donc chercher du réconfort et de la chaleur où elle peut en trouver; c'est à dire auprès des personnes qui l'aiment: la famille Yamada et ses amis. Dans les premiers tomes du manga, la petite héroïne devra faire attention à la présence de la gardienne. Bien que Chi n'en prenne pas conscience, les animaux sont interdits dans l'immeuble où vivent les Yamada. Et si Chi est découverte, ils risquent donc de se faire expulser. La présence de cette gardienne pose donc des limites au côté exploration au manga de Konami Kanata. La petite chatte n'est pas libre de se promener à son bon désir, il y a des contraintes.

En l'espace de quelques tomes, Chi va découvrir que la vie n'est pas faite uniquement de jeux et de bonnes expériences. Des difficultés, elle va en connaître. Elle sont quelques fois légères comme le fait de prendre un bain, de se rendre chez le vétérinaire ou encore de se faire couper les griffes. Ce genre d'exemples ne manque pas dans le manga, la vie de Chi ne se passe pas toujours comme elle le désire. Mais parfois, les problèmes que rencontre Chi sont plus graves. C'est le cas de sa séparation avec Noiraud, le chat qu'elle considère comme le père qu'elle ne connaît pas. La situation de son ami Minou est également attristante. Il s'agit d'un petit chat, tout comme Chi, qui a été abandonné dans la rue. S'il se forge une réputation de petit dur, la vie n'est pas tous les jours facile pour lui.

Chi explore le monde, et malgré son lot d'amusements en tout genre, elle découvre qu'il ne tourne pas qu'autour de la joie. Pourtant le petit chaton ne se laisse pas abattre. Plutôt que de baisser les bras, Chi va toujours aller de l'avant. Elle persévère et trouve toujours un moyen de s'amuser et de retrouver le sourire. Observer cet enfant qu'est Chi découvrir naïvement le monde avec ses bons et mauvais côtés donne le sourire. Quelque soit la situation Chi s'en sortira, parce qu'elle peut se faire une aventure amusante avec tout et n'importe quoi. Et si elle n'est pas au mieux de sa forme, elle pourra compter sur son entourage pour la soutenir. Une belle leçon de vie en somme.

En guise de conclusion de cette partie nous noterons que Chi: une vie de chat est un parcours initiatique avec des leçons de morale simples et qui sonnent justes. Ainsi, même le lecteur allergique aux chats pourra trouver son compte dans le manga de Konami Kanata.
 
 

CHI’S SWEET HOME © 2004 Konami Kanata / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News