Riku-Do - La rage aux poings - Actualité manga

Riku-Do - La rage aux poings

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 03 November 2020

Kaze nous sort l'artillerie lourde avec ce titre coup de poing comprenant 23 tomes qui vont se montrer haletants et particulièrement rythmés.
Les titres s'intéressant à la boxe sont peu nombreux mais il ne s'agit que de séries cultes comptant un nombre incroyable de tomes: Ashita no Joe et Hajime no Ippo...deux titres aux ambiances bien différentes mais possédant une énergie digne de ce sport! Ainsi Riku-do s'attaque à des pointures et son jeune auteur dont c'est ici la première série, Toshimitsu Matsubara, doit savoir qu'il n'échappera pas à la comparaison! Et pourtant à première vue ce titre lorgnerait plus vers d'autres influences...à première vue...



Riku est un jeune garçon vivant avec un père alcoolique et violent qui n'a aucun scrupule à le battre sauvagement. Lorsque ce père indigne se pend à cause d'une dette, Riku boxe le corps pendu sans la moindre émotion!
Des Yakuzas entrent alors en scène, avec en tête le charismatique Tokorozawa et lorsqu'il découvre la scène son premier réflexe est de donner un cours de boxe au jeune Riku!
Ce dernier est alors recueilli par sa mère, une junkie vivant sous la coupe d'un dealer qui lui aussi commence à battre Riku! Apeuré le jeune garçon découvre le cadavre d'un autre enfant dans un recoin de l'appartement...par réflexe, il se remémore le cours de Tokorozawa et inflige un violent coup au dealer...
Une fois à l’hôpital il croise à nouveau le Yakuza qui lui explique que pour se protéger il va devoir devenir fort...le jeune garçon qui se contentait de survivre jusque là va alors avoir un rêve: devenir champion de boxe et remporter le même titre que le yakuza dans sa jeunesse et davantage encore!
Un long chemin parsemé d’embûches commence alors auprès d'un vieux professeur alcoolique et désabusé!



Après un tel pitch force est de constater qu'on met les pieds dans un univers sombre et poisseux, dur et violent! Ainsi si Riku-do se veut être un titre tournant autour de la boxe, il ne sera pas que ça, il traitera aussi de misère et d'ascension social, des thématiques qui apparaissent déjà très fortes dans le premier tome et qu'on retrouvera par la suite!

Si les difficultés sociales et l’ascension sont présents dans Ippo, de ce coté, Rikudo lorgne beaucoup plus vers Ashita no Joe...mais pourtant ce n'est pas forcément à ce titre qu'on va penser en lisant les premiers chapitres!
Vu la dureté et la violence avec laquelle l'auteur nous plonge dans son univers, un univers froid et insensible, on pense avant tout à Coq de Combat en découvrant ce gamin désabusé qui va trouver le salut dans un sport de combat et la violence, avec des entraînements poussés jusqu'à l’extrême, eux aussi très violents, allant jusqu'à mettre en danger la santé de notre jeune héros, cette volonté de détruire ses adversaires...
Qu'on le veuille ou non, la découverte d'un gamin vivant dans la crasse, frappant le cadavre pendu de son père, suivi par une mère toxico qui se souci plus de ses doses que de son enfant, un dealer qui tue un gamin et menace de faire de même avec un second...l'entrée en matière est des plus violentes et pourrait tout à fait en rebuter certains!
Et si tout ceci sert un objectif (celui de l'ascension et de la découverte de la liberté via un sport) l'auteur va avoir tendance à pousser peut être le bouchon un peu loin, en faire un peu trop!


Mais il serait vraiment dommage de ne pas aller plus loin, car si le début du récit est vraiment glauque, l'auteur va peu à peu abandonner cet aspect (malgré quelques rappels à plusieurs reprises au cours de la série), pour se concentrer davantage sur la boxe et sur la personnalité écorchée de Riku!
Car une fois cette première partie passée, nous allons partager le rêve de Riku et le voir peu à peu évoluer en suivant les pas de Tokorozawa qui a été champion à son époque, grâce au même vieil entraîneur aigri!

Et si le coté sportif n’apparaît qu'au second plan dans les tous premiers opus, il sera au centre de la suite, et ce jusqu'à la fin, l'auteur nous proposant des matchs épiques remarquablement mis en scène, des affrontements intenses et violents qui laisseront la part belle à la tactique.
Ainsi au cours de la série de nombreux adversaires se dresseront sur la route de Riku, certains plus importants que d'autres mais tous laisseront leurs empreintes et aideront notre héros à progresser.



Au cours des 23 tomes on ne ressentira aucune longueur et on va se laisser porter par le récit et le rythme des affrontements toujours plus palpitants.
Bien entendu la vraie difficulté dans ce genre de titre c'est de gérer le suspens des combats, ne pas faire systématiquement gagner le héros afin que le lecteur puisse ressentir une véritable crainte et un réel suspens pour chaque match; et à ce niveau l'auteur s'en sort vraiment bien, nous proposant quelques surprises et jouant parfaitement avec nos nerfs.

On a donc une excellente série qui traite de boxe mais pas que, portée par un personnage principale écorché mais attachant, avec une mise en scène diablement efficace et un dessin parfois un peu grossier mais très expressif.

Tout ceci nous donne une excellente série qui va sans mal séduire le lecteur et faire vivre de grands moments!


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.39/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

16.75,16.00,15.50,15.75,15.25,16.25,15.50,16.00,16.50,16.00,13.50,16.25,13.75,17.00,16.00,14.50,16.75,16.00,17.00,17.25,16.00,15.75,16.50

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News