Riku-Do - La rage aux poings Vol.9

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 16 August 2018

Critique 2


Riku affronte cette fois Kazuki Fukuro, un jeune policier dont la vie a toujours été dictée... exception faite de la boxe qui lui permet de s'épanouir pleinement. Particulièrement tactique, Fukuro représente un adversaire puissant pour Riku qui, misant sur sa passion et son déchainement, ne parvient pas à l'atteindre...


On l'a remarqué petit à petit, Rikudo est une série qui monte en puissance depuis quelques volumes. L'auteur laisse quelques grossièretés de son récit derrière lui pour se concentrer sur d'impressionnants développements, et sur la représentation de matchs qui ne sont pas que de simples rencontres sportives, mais bien des compétitions pleines de symbolique, où le dépassement de soi est au cœur du propos.


Ce 9e opus n'échappe pas à la règle puisque le duel opposant notre héros au sympathique Fukuro sublime la barrière entre les deux adversaires. D'un côté, un Riku toujours aussi vif et teigneux, tandis que son adversaire s'avère aussi doué que tactique dans son jeu. Toshimitsu Matsubara parvient ainsi à entretenir une belle intensité dans cette rencontre, tout en proposant une dualité qui permet aux deux opposants de se nourrir du jeu de l'autre. La boxe est traitée ici comme une passion à laquelle les deux adversaires se dédient, une symbolique particulièrement forte quand on connait le développement récent de Riku. A ce titre, ce match semble apporter un point définitif à l'un des troubles du héros, preuve en est sa tirade de fin de rencontre qui atteste toute la confiance en lui que le protagoniste a gagnée. Évidemment, on en attend encore plus du personnage de Tokorozawa, furtivement apparu, néanmoins très important dans ce tome, l'ex-champion ayant sans doute un autre rôle à jouer.


En deuxième partie de volume, changement de cap puisqu'il est question de la finale disputée par Mihara, pour le titre de Champion Poids Léger. Il est assez remarquable de constater le changement d'ambiance par rapport au match précédent : si le premier duel était imprégné de noblesse, de second match est beaucoup plus brutal, pour ne pas dire bestial. Et c'est justement la démarche du mangaka qui, par la richesse de son dessin et l'originalité de sa narration, rend parfaitement la violence de l'affrontement. La torture est aussi du côté du lecteur qui, s'étant maintenant attaché à Mihara, subit les coups que prend le personnage, une succession de choc que Toshimitsu Matsubara cristallise par les hématomes du boxeur, une violence psychologique que la série avait rarement atteinte lors des matchs dépeints.


Pourtant, la rencontre n'est pas tout à fait terminée à la fin du tome. L'auteur jouera-t-il avec cette maigre lueur d'espoir qui survient en fin de volume pour mieux créer la désillusion ? Dans tous les cas, mieux vaut avoir le dixième tome sous la main avant d'attaquer la lecture de ce 9e volet !


Critique 1


Le combat bat son plein entre Riku et son nouvel adversaire, Kazuki Fukuro, le jeune policier passionné de boxe! Jamais jusqu'à maintenant Riku n’avait affronté un adversaire tel que lui, à ce point technique, esquivant sans cesse les coups de notre héros. De ce fait, Fukuro mène largement le combat aux points et s'il va jusqu'à la limite, Riku perdra sans le moindre doute, il lui faut donc porter le coup décisif dans les dernières minutes voire les dernières secondes... 


Encore un tome entièrement consacré aux matchs, l'auteur nous donnant notre dose de combat jusqu'à plus soif, mais il n'y aura pas qu'un seul match, et c'est justement ce qui rend ce tome aussi intéressant! 


Bien entendu on va intéresser un long moment au match entamé dans le volume précédent, opposant notre héros à un adversaire certes pas aussi performant que ceux qu'il a déjà rencontrés, mais possédant une technique qui le met grandement en difficulté... L'auteur évoque le symbole (par le biais de "Bulldog", le précédent adversaire de Riku) de l'affrontement entre un policier et un tueur, mais il ne joue pas spécialement là-dessus et on ne le ressent pas outre mesure durant le combat, cela aurait pu être davantage appuyé en opposant la rage de Riku au calme de Fukuru, mais ce n'est pas ce qui ressort le plus...ce qui nous est présenté est réellement une opposition de style entre deux boxeurs à l’approche bien différente... 


Mais justement la façon de faire de Riku va finir par séduire son adversaire qui va entrer dans son jeu...à ses dépens! 


L'affrontement est intéressant, mais nous n'avons pas réellement de doute quant à son issue même si l'auteur fait durer le suspens jusqu'au bout! Malgré cela il introduit des personnages vraiment intéressants qu'on espère revoir! 


Là où le suspens est total, c'est dans le deuxième affrontement, opposant Mihara et Yanagi! Ce match est teasé depuis un moment puisque l'ombre de Yanagi flottait déjà dans le match précédent! Il nous est présenté comme un redoutable boxeur qui ne devrait laisser aucune chance à Mihara...et à plusieurs reprises on a le sentiment que cela va mal tourner pour le sympathique Mihara...et pourtant impossible de prédire l'issue du match...à chaque fois qu'on a le sentiment que celui-ci va se terminer, un nouveau rebondissement survient, à chaque fois qu'on a le sentiment qu'un boxeur domine son adversaire, le second revient avec un coup d'éclat qui renverse la tendance... 


La narration au cours de cet affrontement est tout simplement incroyable et procure aux lecteurs de véritables frissons! 


A nouveau un excellent tome pour ce titre qui se hisse vers les sommets du genre et est en train de devenir une nouvelle référence, rien de moins!


Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

17 20
Note de la rédaction
Note des lecteurs






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News