Riku-Do - La rage aux poings Vol.17 - Actualité manga

Riku-Do - La rage aux poings Vol.17

Critique du volume manga

Publiée le Jeudi, 28 November 2019

Chronique 2

Avec Cabella, Riku profite d'un entraînement contre Yanagi, ancien poulain du coach Baba qui a pris ses distances, pour devenir le champion qu'il est actuellement. Toujours tiraillé par son lien avec son ancien mentor, il s’apprête à livrer un match décisif contre Hyôdô, avec en jeu le titre national... De son côté, Hyôdô espère décrocher le titre pour s'émanciper du poids de son père.

Nous voici avec un volume charnière, non pas pour Riku qui n'est que spectateur tout comme le lecteur, mais pour deux personnages importants du récit : le champion Yanagi, et le redoutable Hyôdô. L'ensemble de cet opus se consacre alors au match dantesque entre les deux boxeurs, avec évidemment quelques parallèles pour étayer la symbolique de cette rencontre pour chacun des deux challengers.

Car comme à chaque fois dans Rikudo, Toshimitsu Matsubara ne dépeint pas un match avec pour seule volonté de montrer du sport spectaculaire, mais cherche à explorer différentes facettes de ses personnages. Et avec des figures aussi importantes que Yanagi et Hyôdô, le mangaka ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers.
Ainsi, très globalement, il nous offre l'un des affrontements les plus denses de son manga. Ce dix-septième volume porte sur l’Émancipation avec ces deux concurrents qui, chacun à leur manière, vont chercher à prouver leurs talents propres, et le fait qu'ils ne dépendent plus de leurs figures autoritaires/paternelles. Le parallèle est particulièrement malin et passionnant à suivre, notamment parce que les deux concernés se ressemblent dans leurs ambitions, en plus de permettre à la série de franchir un certain cap. Car l'issue du match aura un impact pour la suite, laissant Riku sur la touche. Alors, les prochains tomes devront mettre à l'honneur le héros, de nouveau marqué par un certain retard.

Évidemment, sur une rencontre d'une telle ampleur, l'auteur devait rendre plus que jamais le côté hargneux de son manga. Sa mise en scène reste folle, et se révèle plus sauvage que d'habitude. Soyons clairs : Rikudo ayant été une série publiée à rythme hebdomadaire lorsqu'elle était en cours, il est incroyable que l'artiste ait pu honorer un tel rendu tant ces planches fourmillent de détails et de jeux de mise en page. Se servant de ses touches obscures pour donner du relief à l'ensemble, Toshimitsu Matsubara n'aura jamais représenté aussi bien la violence d'une rencontre, réservant même quelques rebondissements grâce à un découpage de l'action bien pensé.

C'est donc un volume de Rikudo figurant dans le haut du panier qui nous est proposé. A partir d'une simple rencontre, l'auteur aborde intelligemment plusieurs personnages, permet à la série de prendre un autre tournant, et franchit un nouveau cap dans la démonstration de son style. Voilà clairement un Rikudo qu'on aimerait retrouver à chaque volume, et on espère que les derniers tomes poursuivront sur cette lancée. A ce propos, il paraît difficile d'entrevoir une issue classique avec si peu de volumes restants. On attend donc de voir ce que l'artiste nous proposera par la suite.


Chronique 1

Yanagi se prépare pour la défense de son titre, pour cela il propose à Riku et à "Bulldog" d'être ses "sparings partners" pour un entraînement à deux contre un! Mais malgré ce handicap il démontre sa supériorité et sa précision face à ses jeunes adversaires.
De son coté, Hyodo, habituellement terriblement arrogant, semble se poser des questions sur ses chances de victoire.
Et enfin le combat débute...

On l'attendait ce combat pour le titre, un affrontement épique où Riku, notre héros, n'est que spectateur, ou pire encore il constate le fossé qui le sépare des deux adversaires qui donnent tout sur le ring!
Et si les doutes de notre héros n'auraient pu être que "théoriques", la séance d’entraînement qui précède le match pour la ceinture vient confirmer à Riku qu'il lui reste encore du chemin à parcourir, qu'il n'est pas encore prêts!

Donc après cette première partie intéressante dont le seul véritable but est de démontrer la dangerosité de Yanagi, le match peut enfin débuter.
Auparavant on aura croisé à quelques reprises Hyodo qui se pose des questions et qui confronte Tsubaki pour la suite...
La match est intense et comme à son habitude l'auteur maintient totalement le suspens, impossible avant la fin du match de savoir qui sortira vainqueur, chacun prenant l'avantage tour à tour même si l'un des deux semble dominer l'affrontement. On sait que tout peut basculer sur un coup, l'auteur nous l'ayant déjà prouvé.
Au delà du simple face à face, ce match est aussi pour Yanagi l'occasion de régler ses comptes avec le coach Baba! De vieilles rancœurs tenaces hantent les deux hommes, Yanagi de son coté étant persuadé que le vieil entraîneur l'a freiné dans sa progression!
Ce match c'est donc aussi pour Yanagi le moyen de prouver à Baba qu'il a pu progresser sans lui, devenir meilleur que s'il était resté à ses cotés.

Le rapport humain entre les deux personnages est fort et complexe et vient apporter d'autant plus d’intérêt à ce match.
Dans une moindre mesure, Hyodo, c'est à son père qu'il doit prouver des choses, mais lui à l'inverse veut s'en émanciper et s'en éloigner.

A la fin du tome le couperet tombe, un seul des deux pouvait en ressortir vainqueur...et celui ci est désormais la nouvelle cible de Riku...mais il lui reste encore des marches à gravir!

Un excellent tome, tout aussi prenant et intense que les précédents, toujours aussi efficace et incisif...on en redemande!
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Takato

17 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16.5 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News