Riku-Do - La rage aux poings Vol.18 - Actualité manga

Riku-Do - La rage aux poings Vol.18

Critique du volume manga

Publiée le Vendredi, 06 December 2019

Chronique 2

La ceinture désignant le champion du Japon a changé de mains, c'est désormais Hyodo qui la détient! Et Riku est bien placé pour aller l'affronter et s'en emparer! Mais avant cela il va devoir livrer un dernier combat contre un Philippin, véritable héros national!
Son adversaire, Alan Cedenio, numéro 2 OPBF, de son coté, ne compte pas voir un jeune Japonais se mettre en travers de sa route!
Le combat s'annonce épique!

Mine de rien on se rapproche petit à petit de la conclusion de la série (qui pour rappel compte 23 tomes), ce qui ne laisse plus trop de temps pour les parenthèses et les flâneries, il faut aller droit au but, et pour cela il faut écarter de son chemin tous les obstacles qui se dressent entre Riku et le titre!

Suite à l'incroyable match qu'on a pu suivre dans le tome précédent, il était temps de remettre véritablement Riku sur le devant de la scène, il a passé suffisamment de temps à regarder les autres boxer; mais avant d'aller chercher le titre immédiatement il lui reste une dernière marche à franchir!
Cela sort un peu de nulle part, on n'avait jamais entendu parler de son adversaire qui est présenté comme un héros national dans son pays, mais qui ne sera effectivement qu'une étape de plus pour notre jeune héros.
L'auteur ne vas pas trop s'attarder sur cette partie qui au final ne va s'apparenter qu'à une phase de transition, on ne va pas trop non plus s'attarder sur son adversaire du moment dont on sera peu de chose au final, son principal intérêt est de mettre en opposition les motivations des deux adversaires. Si Cedeno, héros local, se bat pour son peuple et pour les enfants des rues, pour leur donner des rêves, Riku lui se battait pour lui même, pour laisser son quotidien bien peu reluisant de coté...mais désormais, suite à tous les événements qu'il a vécu, y compris la mort de Kamishiro, son point de vue a changé!
Désormais il a Naé à ses cotés, il a des amis qui veillent sur lui, qui le soutiennent...il n'est plus le même Riku qu'auparavant!
Et ceci il va le réaliser durant son combat contre Cedenio!

Si ce n'est pas non plus une incroyable surprise, l'auteur parvient à nous prendre à contre pied dans sa mise en scène lors de l'affrontement contre Cedenio qui va s'avérer bien plus court que ce qu'on aurait pu penser! Maintenant il prépare véritablement le terrain pour l'affrontement qu'on attend depuis si longtemps, la revanche contre Hyodo!

On sent bien qu'on entame la dernière ligne droite qui va nous conduire directement à la conclusion de ce manga percutant, et jusqu'au bout on risque d'en prendre plein les dents!


Chronique 1

Après la victoire de Hyôdô sur Yanagi, le titre OPBF est désormais en jeu. Riku a une chance de l'obtenir, mais il devra pour ça gagner son droit d'affronter Hyôdô en se mesurant à Alan Cedenio, un boxeur philippins considéré comme un véritable héros dans son pays. Mais depuis le drame qui a coûté la vie à Kamishiro, Riku n'est pas remonté sur un ring... pourra-t-il ainsi surmonter son trauma et l'emporter ? De son côté, la sœur de Mihara ne comprend toujours pas pourquoi son frère suit Riku d'aussi prêt, raison pour laquelle elle décide de prendre part au voyage...

Après l'épatante victoire de Hyôdô dans le dantesque dix-septième volume, Riku était quelque peu sur la touche, et on attendait de voir de quelle manière le récit lui permettrait de rebondir. Toshimitsu Matsubara nous donne la réponse : une mini compétition pour décrocher le titre OPBF, désormais vacant, et l'occasion de faire d'une pierre deux coups en permettant potentiellement une revanche entre Hyôdô et notre héros. Un cheminement astucieux... bien que nous ne sommes pas encore à cette rencontre pour le titre.

Ainsi, ce volume dix-huit est bel et bien celui de Riku. En effet, le match contre Alan Cedenio est surtout une occasion pour l'auteur de traiter l'après Kamishiro. Le drame avait de quoi laisser des séquelles chez le protagoniste, des tourments que Toshimitsu Matsubara explore particulièrement habilement afin de donner un nouveau souffle à la carrière de Riku. Il va même plus loin en opérant une évolution du personnage à tous les niveaux, par exemple ses rapports à autrui, et ses liens familiaux. Jamais le jeune boxeur n'aura paru si humain, et donc si attachant.

Finalement, le match proposé dans ce tome est présenté comme une simple formalité. Cedenio est pourtant un adversaire qui a un certain charisme, et ce dernier permet surtout de présenter un environnement différent afin d'apporter une opposition supplémentaire à Riku. Il y aura même de quoi s'étonner en appréciant le déroulement du match, celui-ci étant loin de traîner en longueur...

C'est donc bien un volume de transition, musclé certes, que Toshimitsu Matsubara nous propose pour mettre en place des événements d'ampleur au sein de la série. Ça peut paraître un peu simple en terme de cheminement, mais toute cette installation se révèle particulièrement efficace tant elle est complète. Riku en ressort grandi, tandis que l'auteur s'intéresse aussi à bien d'autres aspects et personnages de son œuvre comme la sœur de Mihara, le quotidien nouveau de Tokorozawa dont on attend des retrouvailles plus vives avec Riku, ou encore ce lien néfaste entre Hyôdô et son père...

Tant d'éléments qui promettent ainsi un dix-neuvième tome d'ampleur. Alors que la fin de Rikudo approche à grands pas, le mangaka apporte une transition bien menée, fait énormément progresser son héros, et prépare le terrain pour un match qu'on attendait depuis un moment. La série est donc sur une excellente lancée, et on aimerait que ça dure jusqu'au bout.
   

Critique 2 : L'avis du chroniqueur
Erkael

16 20
Critique 1 : L'avis du chroniqueur
Takato

16 20
Note de la rédaction






MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News