Nura - Le seigneur des yokai - Actualité manga

Nura - Le seigneur des yokai

Critique de la série manga

Publiée le Mardi, 09 Febuary 2016

Ayant rencontré un franc succès au Japon, Nura a été accueilli comme il se doit en France, avec une certaine attente.
Première longue série de son jeune auteur, Hiroshi Shiibashi, Nura est un titre qui possède des défauts à n'en pas douter, mais qui se noient dans un océan de qualité. Et pour information l'auteur ne sort pas de nulle part puisqu'il a été l’assistant de Hirohiko Araki, l’auteur de Jojo’s bizarre adventure…en voilà une sacrée référence !
C’est donc Kana qui nous offre la possibilité de découvrir ce titre et qui pour l’occasion fait un excellent travail d'adaptation !

Comme le titre le laisse deviner nous aurons affaire à une série centrée sur les Yokais, et donc par extension, toutes sortes de démons, les exorcistes et pas mal de référence au Japon féodal !

Nuraryhon, le seigneur des Yokais est vieux maintenant, âgé de plusieurs siècles, il aspire à une retraite bien méritée, mais son petit fils, Rikuo, qui est accessoirement le seul prétendant légitime, ne possède que 25 % de sang Yokai (sa mère et sa grand-mère étant humaines). Rikuo ne semble pas posséder de prédispositions et surtout ne souhaite pas accéder à la succession. Mais ce dernier s’éveille subitement au sang Yokai de son grand-père et démontre sa puissance. Mais il ne contrôle pas son pouvoir, du coup jalousie et complots au sein du monde des Yokais apparaissent pour la succession.
Au fil de ses exploits et de ses nombreux combats, il va rallier à lui de puissants Yokais, dirigeant des clans entiers, mais devra sans cesse lutter contre d'autres clans voulant lui disputer la suprématie au sein des Yokais ! Rikuo et son cortège de cent démons devront alors relever de bien nombreux défis !

Sur le fond, le titre s'avère être un shonen des plus classiques : notre jeune héros va faire l'apprentissage de ses pouvoirs, il va s'appuyer sur l'aide de nombreux compagnons, il va rallier à lui d'anciens adversaires, et au fil des affrontements et des entraînements (parce qu'il y en a), il deviendra sans cesse plus fort jusqu'à affronter des légendes parmi le monde des démons...du classique !
Il y a pourtant de bonnes idées dans ce titre, à commencer par la horde de Yokais qui accompagne Rikuo et qui ne cesse de s’accroître. Ainsi on découvre jusqu'au dernier moment de nouvelles têtes, les personnages charismatiques seront nombreux autant parmi les alliés que parmi les ennemis.
Mais cet aspect est malheureusement autant un défaut qu'une qualité : les personnages sont tellement nombreux que très peu sont développés comme on l'aurait souhaité, très peu auront droit à un flash-back revenant sur leur passé et sur comment ils ont rejoint le cortège, et même parmi ceux présents depuis le tout premier tome, certains resteront jusqu'à la fin de fidèles compagnons dont on ne sait rien… Cela va s'avérer véritablement frustrant et il faut mettre ça sur le dos d'un manque d'expérience de l'auteur qui aura tendance à parfois un peu trop se disperser !

Mais malgré ce manque d'originalité et ce manque de profondeur de certains personnages, on prend énormément de plaisir à suivre les aventures de Rikuo et de son cortège ! L'auteur utilise les ficelles du genre avec un certain brio, il réussit à créer des ambiances et des montées de tension vraiment efficaces, et surtout il arrive à nous séduire avec un univers relativement éloigné de ce qu'on connaît.
Par contre sur la forme, c'est tout autre chose : malgré son manque d'expérience Shiibashi possède indéniablement une véritable patte bien à lui ! Son trait est vraiment très séduisant, se rapprochant parfois d'esquisses, jouant à merveille sur les nuances et les ombres, avec un fond assez sombre malgré tout ! A noter qu'on ne retrouve pas la patte d'Araki, Shiibashi parvenant à s'émanciper de son mentor dès son premier titre !
Le titre peut se montrer assez violent également, un peu plus que la moyenne des shonens, il pourrait même se montrer quelque peu effrayant pour les plus jeunes lecteurs, l'auteur parvenant à donner vie à des créatures malsaines et dérangeantes, notamment dans les derniers tomes.
Les récits sont passionnants et si le titre possède plusieurs arcs, aucun ne se montre inférieur à un autre, la qualité du titre est très homogène, cela commence très bien et cela finit très bien, voir même bien davantage !

Nura s'avère être un excellent titre qu'on lit avec énormément de plaisir, sans aucun doute un des meilleurs shonens de ces dernières années, et il va laisser un vide !


Chroniqueur: Erkael


Note de la rédaction
Note des lecteurs
16.58/20







Evolution des notes des volumes selon les chroniques:

15.00,16.00,16.00,15.00,16.00,16.00,16.00,18.00,17.00,16.00,17.00,15.00,17.00,17.00,17.00,14.00,17.00,17.00,17.00,14.00,15.00,16.00,16.00,17.00,17.00

Reviews of the volumes

MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News