Yuu Watase - Première partie - Actualité manga
Dossier manga - Yuu Watase - Première partie

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 15 April 2010


Bibliographie:

  
1989 est la date clé, qui marque le début de la carrière de Yuu Watase. Elle publie alors Pajama de Ojama, une nouvelle parue dans Sho-Comi, bien que ça ne soit que la troisième œuvre de l’auteur, c’est la première à avoir été acceptée par Shogakukan. Mais la carrière de la mangaka est non seulement très riche en séries, que l’on connait pour la plupart en France, mais également de one shot ou nouvelles florissantes. Un vrai casse tête !

Les séries:


Fushigi Yugi (ふしぎ遊戯)



C'est la première véritable série de l’auteur. Prépubliée par Sho-Comi puis éditée par Shogakukan, les 18 tomes de cette série complète s’étalent au Japon de 1992 à 1996. En France, Tonkam lance la parution mai 2003 pour la terminer en juillet 2004. Il existe une réédition du tome 1 lors des quinze ans de la série, en juin 2008, et un coffret des trois premiers tomes, offre découverte datant de novembre 2005. L’histoire de Miaka passionne rapidement, et c’est elle qui lance Watase en France. La jeune fille se présente comme une adolescente comme les autres, attendant le grand amour, travaillant dur pour satisfaire sa mère et rattraper sa meilleur amie Yui. Mais un jour, les deux compagnes se retrouvent aspirées par un livre trouvé à la bibliothèque. Un livre qui les emmène dans un autre monde, où Miaka est une prêtresse et doit chercher sept étoiles pour sauver une contrée appauvrie et sans défenses. Les voilà donc propulsées au rand d’héroïnes, pour une fabuleuse aventure qui ne fait que commencer …
  
  
Contes d’adolescence (思春期未満お断り - Shishunki Miman Okotowari
   

   
Cette série se compose de six tomes, également répartis en deux « cycles ». Le premier voit le jour en 1991, le deuxième de 1993 à 1994. Comme tous les autres titres de l’auteur, Contes d’adolescence est édité par Shogakukan, mais est ici disponible dans le magazine Betsucomi. C’est également un petit changement en France, étant donné que c’est Glénat qui se charge de la parution du titre, de septembre 2006 à aout 2007, bien après le succès de la mangaka dans nos contrées, via Tonkam. L’histoire est celle d’Asuka Higuchi qui, après avoir perdu sa mère, quitte sa contrée pour aller à Tokyo chercher son père … mais elle tombe sur Manato et Kazusa Sudi, qui sont apparemment du même sang qu’elle, sans que l’on sache où se cache ce père volage … Une histoire de famille qui s’épice quand la principale décision d’Azusa n’est plus de rencontrer son père mais de ne pas tomber amoureuse de son charmant demi-frère …
    
   
Epotoransu! Mai (エポトランス!舞)
  

  
Le titre n’est pas disponible en France, mais la série en est bien une puisqu’elle compte deux tomes, qui sont réunis en un pour la parution japonaise. Prépublié entre juin 1994 et aout 1995, la série sort réellement en 1995. Son écriture se fait en parallèle de Fushigi Yugi, aussi l’histoire est-elle radicalement différente, beaucoup plus légère. Mai est une jeune fille un peu cruche, amoureuse de Nimura en secret, et avec beaucoup de discrétion puisque le principal intéressé ne semble pas le remarquer. Lors de son anniversaire, Mai reçoit un agenda électronique et s’en sert pour toutes sortes de choses … Y compris faire sortir de l’écran un jeune homme nommé Takuma ! Takuma offre un vœu à la jeune fille, qui décide de pouvoir se transformer en la personne de son choix … Ce qu’elle utilise pour se rapprocher de Nimura, en souhaitant à tout prix pouvoir un jour le faire sous sa véritable apparence.
  
   
Ayashi no Ceres (妖しのセレス)
  

  
Ayashi no Ceres est une autre grande série de Watase, puisque ShoComi fait découvrir aux lecteurs nippons 14 tomes entre 1996 et 2000. De notre côté, la série est terminée chez Tonkam depuis mai 2002, un peu moins de deux ans après le début de la parution. L’auteur plonge dans le Japon traditionnel et le monde actuel en faisant d’Aya et Aki Mikagé des héros d’un conte de nymphe céleste et de mari jaloux, alors que les deux jeunes gens sont jumeaux … Aya va alors se voir détestée de sa famille, descendants de l’homme qui a fait souffrir la nymphe, avant que celle-ci ne se venge … L’adolescente va alors devoir chercher réconfort ailleurs pour chercher la robe de plume d’une nymphe qui aimerait rentrer chez elle. Mais tout se complique lorsqu’elle rencontre et tombe sous le charme d’un mystérieux amnésique nommé Toya, qui se révèle être au service des Mikagé …
   
   
Appare Jipangu! (天晴じぱんぐ!)
     

     
C'est une petite parenthèse dans les grandes épopées de l’auteur, puisque ces trois tomes édités de 1998 à 2003 n’est pas la priorité de l’auteur, et ne fait que réaliser son envie de féodalisme japonais. Yusura est une pourfendeuse de regrets, c'est-à-dire qu’elle est capable de ressentir la tristesse des gens grâce à son bâton magique, afin de la retourner contre celui ou celle qui est la cause de cette même tristesse. En somme, elle guérit les cœurs meurtris qu’elle rencontre, et très accessoirement le sien. C’est encore Tonkam qui propose la série dans nos contrées, d’aout 2003 à avril 2004.
  
   
Imadoki (イマドキ!)
     

  
Imadoki, dont les cinq volumes sortent entre 2000 et 2001, retrace l’épopée quotidienne de Tampopo, une jeune fille très enjouée, avec ses petits bonheurs, déceptions et autres sentiments plus intenses. Cette campagnarde apprendra aux gens de la ville qu’une vie doit être partagée, que les amis sont le bien le plus précieux qui soit, et que l’optimisme n’est pas une faiblesse mais une force. La naïveté d’un cœur convaincu contre les préjugés et la rigidité du monde. Cette petite œuvre qui a l’air de rien rafraichit un peu à côté d’Ayashi no Cérès, d’aout 2002 à avril 2003 pour les lecteurs franaçais, encore une fois grâce à Tonkam.
  
   
Alice 19th (ありす 19th)
  

      
C'est la deuxième série de Watase à voir le jour chez Glénat, de mai 2003 à janvier 2005, alors qu’au Japon c’est toujours le même éditeur et le même magazine qui s’en occupe, entre 2001 et 2003. L’histoire est celle d’Alice Séno, une adolescente particulièrement réservée et timide, refoulant ses sentiments et ses pensées, contrairement à sa sœur Mayura, qui se rapproche du gaçon qu’Alice aime dans le plus grand secret. Néanmoins, l’amour n’est pas un sentiment à négliger et la relation entre Kyo Wakamiya et Mayura fera exploser Alice, qui découvrira le pouvoir de ses mots. Elle est ce qu’on appelle une lotis master, et doit apprivoiser les lotis, ou mots dotés de pouvoir, pour retrouver les lost words qui sauveront le monde d’une grande menace, toujours plus grandissante.
 
 
Lui ou rien! (絶対彼氏 - Zettai Kareshi)
     

     
Souvent connu sous le titre japonais Zettai kareshi, Lui ou rien! voi tle jour chez un troisième éditeur francophone : Kana, qui publie les six titres de décembre 2005 à juillet 2006 tandis que les japonais ont pu profiter des mésaventures de Riiko entre 2003 et 2005. L’héroïne est une adolescente tout ce qu’il y a de plus normale : complexée sans raison, à la recherche d’un copain et collectionnant pourtant les échecs amoureux. Par un heureux hasard, Riiko vient à commander un petit ami robotisé qui lui est dévoué. Seulement, la période d’essai étant dépassée, Riiko doit faire un pacte avec la société Kronos Heaven pour garder Night auprès d’elle. Après tout, qui ne rêverait pas d’un petit ami parfait en tous points ? Et ne vaut-il pas encore mieux l’imperfection, le naturel et surtout l’atteignable ?
 
 
Fushigi Yugi - La Légende de Gembu (ふしぎ遊戯 玄武開伝 - Fushigi Yugi Gembu Kaiden)
  

  
Ce titre n’est pas la suite de Fushigi Yugi, mais plutôt son prélude. L’histoire se passe bien avant la naissance de Miaka, et Takiko se rend la première au pays des étoiles célestes, pour devenir la prêtresse non pas de Suzaku mais de Gembu. Là encore, il s’agit de sauver la contrée dans laquelle la jeune fille atterrit, en réunissant les sept étoiles qui l’épauleront dans sa quête. Mais comme son prédécesseur, Takiko a des problèmes à accepter la cruauté du monde réel, et cette histoire n’est au début qu’une fuite, avant de devenir plus importante encore que tout le reste.  Depuis sa prépublication en avril 2003 et sa première sortie en octobre de la même année, la série a du mal à avancer, avec un rythme d'un tome par an sur la fin. Ainsi, le douzième et dernier volume de la série est annoncé au Japon pour juin 2013. Tonkam est fidèle à l’auteur et propose, depuis septembre 2004, ce complément à la série phare de l’auteur, mais subit indirectement ce ralentissement de parution...
      
       
Sakura Gari (櫻狩り)
   
 
    
Sakura Gari est le premier yaoi de l’auteur. Titre atypique et complètement différent de tout ce qu’elle a fait auparavant, Sakura gari présente la relation entre Tagami et le jeune maître de la famille Soma, le premier étant entré au service du deuxième pour financer ses études, sans se douter que son maître était fasciné par la beauté des corps, mais pas ceux des femmes. Et que la pureté de son corps et de son âme le hantent au point de le rendre désireux de souiller l’un et l’autre de sa main. Le premier aperçu de la série se fait par le magazine Rinka de Shôgakukan en juin 2007, jusqu’en janvier 2010 où le troisième opus sort, tandis que la série voit le jour en relié d’avril 2008 à mars 2010. En France, le premier tome s’est dévoilé en septembre 2009 tandis que le troisième et dernier volume sortit un an plus tard.
  
    
Arata (ラタカンガタリ - Arata Kangatari)



Dernière série de l'auteur en cours au Japon, Arata Kanagtari est un shonen et non un shojo, puisqu’elle est prépubliée dans le Weekly Shonen Sunday. Le désir de l’auteur d’un jour se lancer dans ce genre a donc enfin été concrétisé, à partir d’octobre 2008 en magazine et de janvier 2009 en relié. La série a franchi la barre des quinze tomes au Japon, présentant l’histoire d’Arata, qui est le seul enfant de la famille Hime. Or, cette lignée a pour habitude de choisir, tous les trente ans, une nouvelle princesse pour servir les Hayagami. Arata étant un jeune homme, il va remplacer la candidate idéale en se déguisant, sans penser que cette situation va vite dégénérer… En France, c'est encore un nouvel éditeur, à savoir Kurokawa, qui décroche le titre. Publiée sous le nom simplifié d'Arata, la série débute en septembre 2010 et parait à un rythme bimestriel.
   
  
The Best Selection (渡瀬悠宇 The Best Selection)
     
  
     
C'est un recueil de nouvelles déjà publiées, réunissant ainsi toutes les petites publications de l’auteur, dans plusieurs tomes. Le premier opus est sorti au Japon en mars 2008 et a suivi en France, chez Tonkam, en juillet 2009. Il contient les nouvelles suivantes : Sunde ni touch (2000), Couple (2000), Hatsuki Triangle (1993), Houkago Genso (1995) et 700 Nichi no blue (1993). Sunde ni touch est cependant déjà disponible sous le titre de « Toucher c’est voler » dans le 5ème tome d’Imadoki, disponible depuis 2001 et 2003 respectivement au Japon et en France. Il s’agit de l’amusante histoire d’une maniaque de la propreté, incapable de même toucher un garçon, quand bien même elle en serait amoureuse … Le deuxième tome, paru en juin 2009 au Japon et en décembre 2010 chez nous, contient les nouvelles Perfect Lovers (1997), Otome no Jijo (1991), Genseika (1993), Mint de kiss me (1994), Pajama de Ojama (1989) et Pajama de Labyrinth (1989).
  
 
 

One-shot et nouvelles:


Gomen Asobase (ごめん遊ばせ!)
  

   
C'est un recueil édité en janvier 1990 de quatre nouvelles, toutes écrites en 1989 : Gomen Asobase, Pajama de Ojama, Pajama de Labyrinth et Kôri Musume wa Otoshigoro.
    
   
Magical Nan (マジカル・ナン)
    

     
Magical Nan est un autre recueil, paru en juin 1990, comportant quatre histoires : Magical Nan, Yamato Nadeshiko Romanesque, Half Boy ni Goyoujin et Indo da yo Henjin Shuugou! La dernière histoire n’en est pas vraiment une, et s’attarde seulement sur le voyage de Yuu Watase en Inde.
   
    
Otenami Haiken! (おてなみ拝見!)
  

    
Cette histoire courte est associé à Heart ni Jewel pour former un volume éponyme paru en janvier 1991.
 
  
Affaires de Jeune FilleOtome no Jijo
   

   
C'est le titre japonais pour Affaires de jeune fille. On peut trouver cette histoire dans le troisième volume de Contes d’adolescences cycle 1 paru en novembre 1991 au Japon. Pour les connaisseurs, Hinata est la fille adoptive d’un couple très riche qui souhaite lui trouver un petit ami en organisant un concours et une récompense à la clé. Mais Hinata n’en veut qu’un, qui n’est pas spécialement intéressé par cette demoiselle de bonne famille.
   
   
Suna no Tiara (砂の王冠)
   

     
Suna no Tiara sort en septembre 1993 et contient trois nouvelles: Suna no Tiara, Hatsuki Triangle et 700 Nichi no Blue (les deux dernières sont disponibles dans The best Selection). Hatsuki Triangle est l’histoire d’Hatsuki Hodaka, tout juste transférée dans une nouvelle école. Lorsqu’elle y entre, un garçon se promène près d’elle avec un sabre de kendo, et Hatsuki se met tout à coup à devenir dingue, pour se calmer tout aussi rapidement, laissant une certaine angoisse chez ses nouveaux camarades. Il semblerait que la jeune fille soit hantée par un très bon kendoka, proche de la jeune fille, récemment décédé. Il la protège alors des autres garçons en se manifestant par le kendo … 700 Nichi no blue est la poétique nouvelle de Masumi, amoureuse de son senpai au club de peinture, créateur d’un bleu unique dans une de ses œuvres. Masumi cherche à reproduire ce bleu, à le sentir, à comprendre sa création.
 
  
Mint de Kiss me (ミントで Kiss me)
  

   
Il s'agit d'un autre recueil de la mangaka, paru en décembre 1994 et réunissant cinq histoires: Mint de Kiss me, Genseika, Genseika Bangaihen Hana no Shirube, Furimuke Romance! et Nakago Shikkari Shinasai! part 1
   
     
Musubiya Nanako (結び屋 NANAKO)
   

  
Ce titre parait en juillet 1997 et rassemble les quatre nouvelles suivantes: Musibiya Nanako, Perfect Lovers, Memoir Girl et Nakago Shikkari Shinasai! part 2.
 
 
Oishii Study (おいしい STUDY)
  

  
Oishii Study est prépublié dans ShoComi en 1996 et sort en relié en janvier de l’année suivante.
  
  
Illusions mortellesHoukagô Gensô
  

      
Cette nouvelle voit le jour en 1995, dans le magazine Cheese avant d’être intégré dans le tome 1 d’Appare Jipangu! paru en janvier 1998 au Japon et en septembre 2003 en France, pour ensuite être intégré au recueil the best selection. Le titre français est Illusions mortelles, et l’histoire est celle de Rei, très belle et attirante jeune femme, qui a un caractère insupportable et, de plus, passe son temps avec une cigarette entre les lèvres. Recevant des messages d’admiration dont elle n’a que faire, Rei est plus préoccupée par les pensées qu’elle capte, les visions qu’elle a de l’homme sale et dégradant. Surtout que depuis peu, elle en vient à se demander si ses propres pensées ne commandent pas le comportement de son entourage.
 
 
Couple


  
Couple est une nouvelle prépubliée dans ShoComi en 1999, Couple est l’histoire d’Inaho qui, jalouse de tous les couples, décide d’en former un avec Takumi, un camarade plutôt connu dans le milieu de la musique en amateur. C’est alors chose faite, mais l’existence du mythe de Benten, la déesse jalouse du lac où les deux jeunes gens se sont retrouvés pour une promenade, qui ferait se séparer les couples. Pour conjurer le sort, Inaho doit retrouver le luth de la déesse avant son 17ème anniversaire qui arrive à grands pas …
   
Pajama de Ojama (パジャマでおじゃま)
  
   
Reprenant le titre de la toute première nouvelle de l'auteur, ce recueil parait en février 2001 et fut réédité en 2012. Il contient six nouvelles, apparues dans d'autres recueils : Pajama de Ojama, Pajama de Labyrinth, Gomen Asobase!, Magical Nan, Otenami Haiken! et Furimuke Romance!.
    
    
Devenir une FemmeOtome no Hajime
    

     
Otome no Hajime alias Devenir une femme est l’histoire bonus d'Alice 19th publiée dans le 3ème volume d'Appare Jipangu! après sa prépublication dans ChuChu en aout 2001. Avant que les deux sœurs ne se déchirent, Mayura et Alise s’allient pour qu’Alice connaisse le plaisir de grandir et d’aimer pour la première fois. L’union de deux sœurs contre les complexes et la délicate insertion dans la vie de femme...
 
 
Dessinez le manga avec Yuu Watase - Manga Yuki
   

  
Ce one shot est édité au Japon en novembre 2005 et arrive chez Tonkam en décembre 2006. Il s'agit d'une petite histoire qui cache un tutoriel de manga. Le scénatio d’Eiri, jeune fille rêvant de devenir une mangaka célèbre, n’est que le prétexte ludique à ce petit guide pour les curieux.
  
    
Ohoshisama Ni Sasemasen


(visuel américain)
   
Ohoshisama Ni Sasemasen est traduit en Tu ne deviendras pas une étoile!, et cette nouvelle est publiée dans le 6ème volume de Lui ou rien ! (2005). On y rencontre Chima, jeune fille pouvant voir les fantômes et venant ainsi en aide à trois fantômes d’une école, morts dans un accident mais refusant de se rendre dans l’au-delà. Quelle n’est pas sa surprise quand elle découvre que le garçon qu’elle admire dans le train tous les matins fait partie de ces fantômes … qu’elle doit de plus aider à satisfaire leurs envies avant de reposer en paix !
   
     
Shonen Aromatic
  

(visuel américain)
  
Cette nouvelle est également disponible dans le 6ème tome de Lui ou rien, sous le titre Un garçon qui a du nez. Kabuki a un don particulier, celui d’avoir un si bon odorat que sentir les gens lui suffit pour savoir avec qui ils peuvent s’accorder. Il utilise ce pouvoir pour un peu d’argent, mais celui-ci va lui permettre de trouver lui aussi le bonheur, en sauvant une jeune femme qui n’a pas d’odeur … Et qui pourtant lui demande de trouver quelqu’un pour elle.
 
 
Fukugaeru
  

  
C'est une histoire courte prépubliée dans Big Comics, en octobre 2006, sans publication en volume relié.
  
    
Pandora Cube
  

  
Pandora Cube est un shonen, d’abord publié dans Weekly Shonen Sunday en janvier 2008. Ce one shot est le tout premier shonen de l’auteur, avant même Arata Kantagari.
    
    

© by Yuu WATASE / Shogakukan Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News