Dossier manga - Yakitate Ja-Pan !!

Reader Rating 18.50 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 15 January 2010


Aspect esthétique: de quoi mettre l’eau à la bouche!


Dans la culture alimentaire Japonaise, il est important de noter que la présentation des plats a autant d’importance que leur gout lui-même. De ce fait, intéressons-nous à présent à l’aspect visuel de Yakitate Ja-pan. Takashi Hashiguchi offre un style graphique plutôt passe-partout, sans grandes fioritures. Les personnages ont un aspect réaliste, bien proportionnés, et ont tous un style qui permet de les reconnaître au premier coup d’œil. Le trait peut parfois paraître assez figé et consensuel, mais il permet avant tout de marquer le contraste lorsque les protagonistes affichent une mine grimaçante, où yeux exorbités, sourires crispés et aura menaçantes sont légion, en fonction de la pulsion de l’instant. Le graphisme agit ainsi en véritable caméléon et s’adapte facilement aux situations les plus diverses et farfelues, tout en restant dans une codification manga très classique. Les décors quant à eux sont également réalistes et efficaces, sans aller dans un souci du détail trop marqué. Néanmoins, leur réalisme (dans les situations calmes) entrainera malgré tout un manque de diversité, nos héros se retrouvant généralement derrière les fourneaux. On notera également quelques coups de fainéantise de la part de l’auteur qui n’hésitera pas à laisser des fonds vides, voire à recopier des cases entières, sous le prétexte passe-partout de l’humour. Au final, son style peut s’adapter à tout, mais peine à se démarquer véritablement. Sans être moche, le graphisme de Yakitate Ja-Pan est un de ses aspects les moins marquants. Son efficacité ne se remarque pas implicitement, mais au final l’auteur s’en sort avec les honneurs pour mettre en scènes tous les délires sortis de son pauvre crâne !
  
Pour un thème si proche de notre culture, le lectorat francophone était en droit d’attendre une adaptation à la hauteur. Akata/Delcourt relève assez habilement le défi, en proposant notamment de nombreux bonus en fin de tome sur le pain, sur ses origines, et les différentes compétitions culinaires pour rester dans l’esprit de la série. Certains boulangers de renom sont même appelés à signer des postfaces soignées et très enrichissantes. L’humour est fort heureusement parfaitement retranscrit, malgré la difficulté de l’exercice. Le travail de Tamako Kageyama  à la traduction et d’Olivier Vachey à l’adaptation sont purement remarquables. Les jeux de mots sont dans leur quasi-totalité traduits dans une version française, parfois capillotractée, mais toujours hilarante. Certaines idées ont de quoi devenir culte, comme le célèbre pain « equuscellent » du manager. Et lorsque cela s’avère irréalisable, ils ont la décence de mettre une note pour expliquer littéralement le calembour d’origine. Au vu des délires de l’auteur, qui sur la fin ne base plus ses réactions sur des jeux de mots improbables, ce travail fait figure de véritable exploit et devrait faire école dans l’adaptation des mangas humoristiques, à l’heure ou la tendance est à laisser les répliques telles qu’elles sont et en les expliquant a posteriori, gâchant ainsi tout effet comique. Ici, les mots traduction et adaptation prennent vraiment tout leur sens. Ajoutons toutefois un léger bémol au niveau du support, avec un papier de qualité discutable et des sur-couvertures assez fragiles. L’ouvrage est assez mou une fois prise en main, et l’encrage est relativement moyen. Néanmoins, les qualités graphiques n’étant pas le fort de l’œuvre, et au vu de la légèreté du récit, on comprend qu’un support de haute qualité ne soit pas foncièrement indispensable. Au final, une forme très passe-partout.
        
  
        
           
    

Bon appétit !!!

  
Voilà, après la lecture de ce dossier, il ne vous reste plus qu’à passer à table ! Le cuisinier que je suis espère vous avoir mis suffisamment en appétit ! Yakitate Ja-pan est la série à goûter pour ceux qui en ont marre de leur pain shonen quotidien et qui désireraient la déguster de manière différente. Elle pourra être conseillée à ceux qui veulent ouvrir leurs horizons vers la thématique du manga culinaire, avant d’aborder des titres plus sérieux et calmes mais gardant ce même esprit d’exaltation pour la nourriture. Enfin, c’est un plat à consommer sans modération pour ceux qui sont friand d’un humour sans bornes, parfaitement retranscrit, mais attention tout de même au risque d’étouffements. Porté par une ribambelle de personnages tout aussi attachants les uns que les autres, assumant leurs excès, la série séduit par sa fraicheur dans les premiers tomes et se présente comme un indispensable, malgré une descente aux enfers que l’on voit se dessiner peu à peu.  Si on peut en tenir rigueur à l’auteur au point d’en vomir la série sur sa fin, n’oublions pas la sensation de la première bouchée de ce plat merveilleux, drôle, qui sait être didactique et beaucoup plus intelligent qu’il en a l’air.  Si la série s’emporte parfois dans des préoccupations grandiloquentes au nom de l’humour, n’en oublions pas qu’il ne s’agit là que de boulangerie. Un pain, c’est tout!
  
 
Sources:
Wikipédia
Yakitate.jump.fr
Mangaupdates.com
  
 
Mise en ligne le 15/01/2010.
Mise à jour le 28/06/2012.
   
     
  
Fiche de la série: Yakitate Japan!!
Fiche de la série VO: Yakitate Japan!! vo
Fiche de l'auteur: Takashi Hashiguchi

Dossier réalisé par Tianjun


YAKITATE !!JA-PAN by Takashi HASHIGUCHI©2002 by Takashi HASHIGUCHI/SHOGAKUKAN Inc. Tokyo

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News