Dossier manga - UQ Holder ! - Partie 1
Sommaire

Publié le Vendredi, 13 April 2018


Personnages


Tôta Konoe



Tôté est présenté comme le petit-fils de Negi Springfield, le mage disparu qui sauva la Terre autrefois. Orphelin, ses parents étant morts dans un accident, il sera recueilli par Yukihime dont il ignorera la vraie identité pendant longtemps.
Le rêve de Tôta est de rejoindre la capitale, un objectif qu'il atteindra après avoir rejoint UQ Holder, la guilde des immortels. Doué au combat, son lien avec Negi lui permettra de développer de puissantes capacités semblables à celle de son grand-père.

Tôta est profondément amoureux de sa tutrice, Yukihime, des sentiments qui ne changeront pas après qu'il ait appris la réelle identité de celle-ci.

Yukihime



Yukihime est en réalité la vampire Evangeline A.K Mac Dowell, mais a pris un autre nom pour vivre dans l'anonymat. Elle a pris Tôta sous son aile après la mort des parents du jeune homme, en lui cachant toute la vérité à son sujet.

Suite à la transformation de son protégé en immortel, Yukihime rejoindra la guilde qu'elle a créé : UQ Holder. Bien qu'elle noue désormais de sincères attaches, Yukihime garde un tempérament solide. Elle cache aussi de nombreuses informations à Tôta concernant Negi Springfield, le grand-père du jeune homme. Negi sera même un motif de rivalité avec Fate Averruncus...

Kurômaru Tokisaka



Kurômaru appartient aux Corbeaux de Yata, un clan de chasseurs d'immortels, et maîtrise les arcanes de l'école Shinmei. Conformément aux attributs de son clan, il n'est d'aucun sexe et choisira son orientation à ses seize ans.
Il cherchera d'abord à s'en prendre à Yukihime mais, étant aussi immortel, rejoindra UQ Holder après s'être lié d'amitié à Tôta. Il développera même de forts sentiments à son encontre, sans se les avouer honnêtement.

Karin Yuuki



Immortelle appartenant à UQ Holder, Karin est une combattante redoutable. Son air distant lui a même valu le surnom de la Saint d'acier.
Très attachée à Yukihime, elle ne verra pas d'un bon œil l'arrivée de Tôta au sein de la guilde et ira même jusqu'à le considérer comme un incapable. Toutefois, les missions la forceront à mettre de côté son mépris du jeune homme.

Kirie Sakurame



Kirie est issue d'une famille riche qui constitue la principale source de revenus de UQ Holder. Aussi immortelle, elle a le pouvoir de créer un véritable checkpoint et ramener le monde à cet état de sauvegarde lorsqu'elle meurt.
A l'instar de Karin, elle sous-estimera Tôta qu'elle qualifiera sans cesse de bon à rien. Pourtant, son affection pour le jeune homme la trahira petit à petit.

Fate Averruncus



Autrefois un ennemi de Negi Springfield, Fate a rejoint les rang de son rival et a œuvré pour la sauvegarde de la Terre et de la face cachée de Mars.
Désormais adulte, il semble être redevenu un ennemi de Yukihime, à cause d'un enjeu qui concerne Negi en personne. En effet, ce dernier n'est visiblement pas mort et Fate à un plan pour le sauver, un plan qui n'est pas du goût de Yukihime. Mais pour le réaliser, il semble avoir besoin de Tôta...

Negi Springfield



Fils de Thousand Master et héros qui a sauvé le monde magique sur la face cachée de Mars, Negi a disparu dans des circonstances étranges. Cru mort par beaucoup de monde, il semble être en vie et en grand danger, raison pour laquelle Fate veut le sauver.
En effet, Negi est vivant et est possédé par Yolda Baoth, le Mage du Commencement qui a projeté la destruction du monde magique lorsque Negi était enfant.


Suite de Negima ! ou spin-off ?


Negima a connu un ultime arc long et exaltant. Aussi, sa fin très précipitée et qui laissée énormément de questions en suspens n'a pas satisfait tout le monde, loin de là. La frustration était d'autant plus palpable que plusieurs rumeurs entourant les causes de la fin de la série ont jailli : la femme de l'auteur insistant pour que celui-ci prenne une pause, Ken Akamatsu qui a arrêté Negima de lui-même pour s'opposer à de nouvelles lois entourant le manga... Le mystère reste entier.

Ainsi, quand l'annonce d'une nouvelle série se déroulant dans le même univers est faite, difficile de ne pas être sceptique, tout en croisant les doigts pour que des réponses sur la fin de la série précédente soient données. Et c'est justement ce que va constituer UQ Holder : Une nouvelle aventure avec des personnages inédits, dans une époque futuriste, qui rejoindra pourtant petit à petit la série précédente.



Les trois premiers tomes ne laissent pas forcément entrevoir cette possibilité de développement du scénario. UQ Holder semble conter les péripéties de Tôta Konoe au sein de la guilde des immortels et même si certains personnages de Negima réapparaissent, comme Evangeline sous le nom de Yukihime, Ken Akamatsu ne semble pas être plus intéressé que ça par son œuvre précédente. L'aventure se suit alors avec plaisir et les quelques clins d’œil à l'histoire de Negi viennent faire sourire le lecteur, qui en attend pourtant plus.

C'est autour du sixième tome la tournure de UQ Holder va nettement changer. La série va ainsi entrer dans un cycle où le lien avec Negima va s'intensifier au fil des chapitres, jusqu'à ce que les enjeux de l’œuvre deviennent ceux supposés par la fin de la série précédente. Il faut dire que UQ Holder n'avait pas planté ses propres objectifs si ce n'est le désir de Tôta de rejoindre la capitale, et d'éventuellement conclure sa romance avec Yukihime. Ainsi, la grande intention du scénario devient Negi Springfield, qui n'est plus le « p'tit Negi » que surnommait Asuna avec tendresse mais un puissant mage qui a sauvé Mars et a désormais une renommée mondiale. C'est précisément là-dessus que se terminait Negima : Negi proposait son projet pour sauver le monde magique sur Mars,un projet aura mis du temps à se réaliser. Nous en sommes là avec UQ Holder, sauf que Negi est porté disparu et doit être sauvé... De quoi et comment ? C'est le sujet qui va bâtir la quinzaine de premiers tomes de la série dans sa globalité, ce avec une certaine montée du suspense qui accompagnera le retour progressif de personnages que les fans de l’œuvre connaissent bien. Fate Averruncus sera l'une de ces clefs, avant que commencent les prémices de l'arc du tournoi de Mahora qui, malgré un schéma décousu, finira de planter toutes les intentions que Ken Akamatsu avait en tête.



Au final, tout porte à croire que UQ Holder a permis a l'auteur de reprendre sa série précédente en apportant un grand coup de fraîcheur. Un casting nouveau, beaucoup moins de demoiselles à dessiner (un aspect très éprouvant de Negima d'après l'auteur), et l'occasion de faire vivre l'univers futuriste qui commençait à germer à la fin de l’œuvre précédente. Une manière originale d'amener une suite... qui n'en n'est pas totalement une. Le paragraphe suivant risque de contenir de nombreux spoils, aussi mieux vaut avoir lu les quinze premiers tomes avant de s'attaquer à la fin de cette partie de dossier.

Le volume quinze de UQ Holder sera charnière pour situer la série dans l'univers de Negima. En effet, la fin de la série en 38 tomes fixait un happy-end qui ne trouve aucun écho dans UQ Holder. En réalité, cette nouvelle série joue avec le concept de bonne fin et de mauvaise fin, souvent présente dans le jeu-vidéo. L'épilogue de Negima est la bonne fin, une conclusion que développera le tome 15 de UQ Holder, tandis que l'épopée de Tôta conte la suite d'une conclusion pessimiste où Negi aurait perdu et serait devenu le pantin de Yolda Baoth, le mage du commencement. L'objectif du nouveau héros est clair à partir de là : Tôta va devoir rectifier le tir afin que la fin de UQ Holder soit aussi une bonne fin, mais qui aura mis plus de temps à s'installer.
  
  
  

UQ HOLDER! © KEN AKAMATSU / Kodansha Ltd.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News