Sa Majesté le Chat - Actualité manga
Dossier manga - Sa Majesté le Chat
Sommaire

Publié le Vendredi, 12 May 2017


Une place à prendre parmi les félins


Les mangas de chat étant en vogue depuis quelques années et le succès de Chi - Une vie de chat, il était sans doute temps pour les éditions Doki-Doki d'avoir leur représentant du genre !

Depuis la déferlante Chi dont le succès ne se dément pas, depuis fin 2010, et qui avait eu droit sur notre site à son dossier écrit par mon ancien et estimé collègue Jojo81, les mangas félins sont bien au rendez-vous : on peut citer Yanaka - Histoires de chats, Oh My Cats !, Plum - Un amour de chat, Choubi-Choubi, mon chat tout petit et sa suite Choubi-Choubi, mon chat pour la vie, MIAOU! Le quotidien de Moustic et son spin-off MIAOU! Big-Boss le Magnifique (sur lesquels j'ai écrit un dossier il y a quelques mois), Carnet de Chats...

Dans ce registre, pas mal des séries publiées en France jouent un peu dans le même registre. Entre autres, Chi, Yanaka ou encore MIAOU! Adoptent un style assez naïf et amusant en se plaçant du point de vue des chats et en les faisant parler. Des titres comme Chi, Plum et Carnets de chats jouent également beaucoup sur le mignon (voire sur la guimauve dans certains cas) des petites boules de poils. L'humour est également une part importante dans Chi, Choubi-Choubi et surtout MIAOU!, mais aussi dans Oh! My Cats qui propose toutefois un rendu un peu plus adulte en se plaçant auprès de la maîtresse humaine.





Ainsi, la plupart de ces titres tendent à jouer sur les mêmes créneaux, sans forcément se ressembler. Dans ce contexte, Sa Majesté le Chat apporte un peu de sang neuf, car derrière son style graphique en couleurs et assez simple se cache un manga qui se veut plus réaliste, en abordant la vie avec les chats sous de nombreux aspects et au quotidien, et en se plaçant exclusivement du point de vue du couple humain puisque les chats ne parlent pas (mais cela n'empêchera pas les enfants de pouvoir le lire facilement, grâce à un ton simple et bien trouvé).

Pour sa première incursion dans le manga félin, Doki-Doki a donc effectué un choix astucieux, car il trouve facilement sa place en ne répétant pas vraiment ce qui est déjà sorti, mais en s'axant plutôt sur de la tranche de vie faite d'anecdotes et ayant de forts accents autobiographiques, puisque le mangaka met en scène pas moins des 18 années de la vie qu'il a passée jusqu'à présent avec ses matous, le tout étant nourri de nombreux éléments véridiques.


Les chats au quotidien


Au programme de ce one-shot d'environ 140 pages entièrement en couleurs et proposé en sens de lecture occidental, on a donc 13 petits chapitres de 8 pages (+ un bonus) au fil desquels Akihiro Kimura revient sur de nombreux aspects de sa longue cohabitation avec ses matous, depuis l'adoption de leur premier félin Sasuke, jusqu'à une fin douce-amère.

Entre les deux, l'auteur nous offre autant de petits moments de vie et d'anecdotes croustillantes sur son quotidien en tant que serviteur des chats. Un quotidien qui les a fait passer, son épouse et lui, par toutes les émotions possibles.

Il y a l'amour, en voyant leurs protégés ronronner et manger avec plaisir. Le bonheur, en les voyant jouer ou faire n'importe quoi. La colère, quand ils font des bêtises (et ils en font un paquet !). L'inquiétude, quand ils voient leurs matous se blesser ou être malades, quand ils retrouvent une dent ou quand ils constatent que l'un des félins maigrit à vue d'oeil. La patience, quand les matous viennent les embêter en pleine nuit. La tristesse, quand le pire arrive. Mine de rien, c'est un portrait très riche et réaliste que l'auteur offre de la vie au jour le jour avec des chats, et cela en seulement 140 pages.





Par la même occasion, c'est le lecteur amoureux (ou pas, comme c'est le cas pour votre serviteur loin d'être gaga des chats) de ces félins que Kimura emporte sans difficulté dans son sillage, car il offre un bon nombre d'anecdotes parfois excellentes (comme celle sur les gencives) qui parleront pour beaucoup aux possesseurs de matous, et également parce qu'il sait très joliment véhiculer son amour pour ses minous en présentant bien leur caractère respectif.
  
  
  


© 2015 KIMURA Akihiro / KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News