Sa Majesté le Chat - Actualité manga
Dossier manga - Sa Majesté le Chat
Sommaire

Publié le Vendredi, 12 May 2017


Maîtres et esclaves


Dans ce quotidien entre félins et humains, Kimura nous fait bien ressentir que les deux espèces ne sont pas forcément sur un pied d'égalité, et que les maîtres ne sont pas forcément ceux que l'on croit ! Si l'oeuvre s'appelle Sa Majesté le Chat, ce n'est pas pour rien, et on découvre avec plaisir les cinq félins tous bien différents, ainsi que leur deux serviteurs (enfin, maîtres... quoique...) se pliant en quatre pour eux. Présentation.





Cinq monarques...


L'une des qualités principales du titre est de parvenir à nous présenter cinq félins bien différents, qui ont tous leur propre caractère, et qui montre que les chats eux aussi peuvent avoir des personnalités bien marquées.

Ainsi découvre-t-on Sasuke, le premier venu, qui pense qu'il a tous les droits et se comporte comme un seigneur.

Puis les frères et soeur Kohaku et Arashi, l'une étant une gourmande rondouillarde invétérée, l'autre un grand timide préférant se cacher en cas de conflit alors qu'il est pourtant assez costaud.

Ensuite, Sango, chat de race aux origines persanes pas totalement classe pour autant.

Enfin, Kurumi, la petite dernière, terreur caractérielle recueillie dans la rue et ayant des problèmes de développement.



Chacun de ces différents caractères a été bien cerné par Akihiro Kimura. Le mangaka les décortique alors avec attachement, que ce soit individuellement ou dans leurs liens parfois très mouvementés.


... et deux serviteurs


On dit parfois que si l'on veut dominer on adopte un chien, et que si l'on veut être dominé on prend un chat. Dans le cas de Sa Majesté le Chat, cela tend à se confirmer avec humour, tant on découvre en Akihiro Kimura et en son épouse un couple complètement aux petits soins avec leurs cinq minous. A tel point que ces maîtres hyper attentifs peuvent facilement passer pour des serviteurs de ces félins. Cet aspect, Akihiro Kimura l'utilise pleinement  et en en étant bien conscient !

On s'amuse alors souvent à observer les différentes réactions que le couple peut avoir envers leurs cinq colocataires sur pattes. Des réactions témoignent surtout de l'amour inconditionnel que tous deux portent à ces boules de poils, même si la cohabitation n'est pas toujours évidente.



La patte visuelle


Pour porter son récit, Akihiro Kimura a adopté un style graphique assez simple et convaincant, ou son épouse et lui possèdent des physiques très légèrement caricaturés et expressifs, et où les cinq chats régalent avec leur dégaine tantôt mimi tantôt un peu plus brutale. Il suffit de voir les yeux tout ronds de Sasuke sur la couverture pour deviner ce qui nous attend.

La colorisation, à la fois vive, chaleureuse et assez douce quand il le faut, apporte un vrai plus à cette friandise d'un seul tome.

Et pour rendre les choses encore plus sincères, on appréciera beaucoup les nombreuses photos de ses chats que le mangaka propose entre chaque chapitre, avec des petites légendes à chaque fois.



  
  
  


© 2015 KIMURA Akihiro / KADOKAWA CORPORATION ENTERBRAIN

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News