Dossier manga - Reborn - Partie 2

Reader Rating 17 /20

Sommaire

Publié le Vendredi, 27 November 2015


Que s’est-il passé depuis ?


Lorsque nous avons parlé de Reborn dans notre dossier de 2009, le manga n’avait pas atteint son quatorzième tome sur notre territoire tandis que l’anime, au Japon, traitait l’arc de la Base Melone dans le cycle du futur. Depuis, le point sur la série d’Akira Amano est nettement différent puisque le projet semble définitivement achevé, sans réelle possibilité de le voir poursuivre un jour. Au Japon comme dans l’hexagone, le manga original a tiré sa révérence après 42 tomes tandis que l’anime a lui aussi trouvé une conclusion. Quelques publications parallèles ont aussi eu lieu, fort du succès de l’œuvre il y a quelques années.

Nous avions limité notre précédent écrit au peu qui avait été publié en France, et autant dire que la série a traité de nombreuses éléments, suffisamment de quoi nous permettre d’établir un bilan définitif de Mon prof le tueur, Reborn !. Aussi, il semble nécessaire de prévenir que ce second dossier sur le titre phare d’Akira Amano contiendra un nombre conséquent de spoilers, des informations essentielles pour traiter efficacement de ce que l’aventure de Tsunayoshi a pu nous proposer. Ces spoils débuteront dès le prochain paragraphe, vous voilà prévenus…


Rappel des événements


Reborn !, c’est l’histoire de Tsunayoshi Sawada, collégien sous-doué dans toutes les disciplines et dans tous les domaines, que ce soit en cours, en sport ou avec les filles. Mais l’arrivée dans sa vie de Reborn, un bébé en costard en guise de précepteur, a changé bien des choses. Reborn est en réalité un Arcobaleno, l’un des bébés les plus redoutables du monde, envoyé par la famille mafieuse Vongola afin de faire de Tsuna le futur dixième parrain. Si le jeune homme se montre toujours peu enclin à diriger le monde de la Pègre, ses aventures et les combats qu’il a mené lui ont permis d’évoluer, d’aller de l’avant, et surtout de se forger un entourage fiable qui ont reconnu ses qualités de leader bienveillant.

L’évolution de Tsuna a commencé par l’agression de ses camarades par des collégiens de l’établissement Kokuyô. En réalité, les malfaiteurs étaient des évadés de la Mafia dont le chef, Mukuro Rokudô, souhaitait utiliser son pouvoir pour prendre possession de Tsuna et détruire la main noire de l’intérieur à partir des Vongola. Au terme de l’affrontement, Mukuro et ses sbires ont été envoyés au Vindice, la prison mafieuse.

Peu après, la question de l’héritage légitime de Tsuna et de ses « lieutenants » est venue. Afin de gagner le droit de devenir la dixième génération officielle des Vongola, le groupe de Tsuna a affronté la Varia menée par Xanxus, fils du neuvième Parrain et utilisateur de la flamme de la colère. En réalité, il n’est que le fils adoptif du Neuvième et ne possède pas le sang des Vongola, le tournoi des anneaux n’était alors qu’une mise en scène pour faire payer à son père et être accepté légitimement dans le clan en faisant porter le chapeau à Tsuna. Mais le tournoi s’est achevé par la victoire de notre héros, devenu le prochain parrain officiel de la Famille.

Suite à la tumultueuse bataille, c’est une aventure bien plus sombre qui attendent Tsuna et les siens. Reborn a disparu, frappé par le bazooka des dix ans de Lambo, notre héros finissant par le rejoindre, suivi de quelques un de ses gardiens. Mais le monde qui se présente à lui est bien plus sombre : les Vongola sont presque anéanti et le monde de la Mafia est entre les mains de Byakuran et son clan, la famille Millefiore. Quant à Tsuna dans dix ans, il a été assassiné par l’ennemi…

KATEKYO HITMAN REBORN! © 2003 by Akira Amano / SHUEISHA Inc.


Manga et anime : Un périple achevé


Le manga d’Akira Amano a débuté en 2004 dans les pages du Weekly Shônen Jump, pour s’achever à l’automne 2012 dans le magazine, le 42ème et ultime volume étant paru en mars 2013. En France, l’aventure de Tsuna s’est conclue en aout 2014. 409 chapitres répartis en six arcs scénaristiques constituent donc la série.

En octobre 2006, c’est au tour de l’adaptation animée de débuter. Celle-ci a trouvé fin le 25 septembre 2010 après 203 épisodes et un OAV. Il semble intéressant de noter que l’anime s’arrête à la fin de l’arc du futur et que deux arcs dits « semi-fillers » sont inclus dans la série, ces derniers évoquant des idées qu’Akira Amano a développé plus tard dans son manga. En France, la série fut diffusée sur la chaîne KZTV puis sur la plateforme VOD ADN mais l’expérience fut peu concluante puisque seuls 73 épisodes ont été diffusés en Vostfr et que le projet semble avoir été mis de côté.

Très peu connus, quatre épisodes VOMICS (contraction de voice et de comics) font partie intégrante de l’adaptation animée et sont sortis en décembre 2010 à raison d’un épisode par semaine. Ces motion comics, des séquences du manga doublées par les seiyuu d’origine de l’anime ainsi que de nouveaux venus, adaptent les débuts de l’arc de la cérémonie de succession, suite directe de l’anime. Pour les fans, il s’agissait d’un maigre espoir de voir l’adaptation animée revenir mais qui n’aura jamais abouti…


Quelques publications parallèles


Toute série à succès a droit à son lot de publications dérivées, Reborn ! n’a pas échappé à la règle, des ouvrages parallèles qui n’ont jamais atteint les frontières françaises. Sorti en octobre 2007, l’ouvrage Vongola 77 est l’unique guide-book de la série, un ouvrage assez riche mais qui ne couvre l’histoire que jusqu’à la fin de l’arc Varia, une interrogation lorsque l’on sait qu’un tas de personnages et de situations auraient mérité approfondissements dans un volume supplémentaire. Dans les œuvres du Jump, il n’est pas rare que des light-novel s’ajoutent au récit principal. C’est aussi le cas du manga d’Akira Amano qui a eu droit à cinq tomes romancés, écrits par Hideaki Koyasu et illustrés par la mangaka d’origine : les Reborn ! Secret Bullets. Parus de 2007 à 2011 à raison d’un opus par an, chaque volet est composé d’histoires différentes qui se concentrent sur l’une des périodes de la série.

Pour les amateurs du dessin de l’auteure, deux visual book ont vu le jour, respectivement en 2010 et 2014, des ouvrages au format d’un tankôbon mais intégralement imprimés en couleur, regroupant toutes les illustrations liées à la série. Le premier, Reborn Colore !, compile tous les travaux graphiques liés à la série et quelques illustrations inédites jusqu’à la fin de l’arc du futur. Paru quatre ans plus tard, Rebo to Dlive agit comme un recueil des travaux d’Akira Amano sur l’ensemble de ses projets. Si on y retrouve ses illustrations colorisées pour eIDLIVE et Psycho-Pass, la grande priorité est donnée aux dernières planches de Reborn !.

Moins canonique, Vongola GP Kuru ! fut publié de 2010 à 2012 dans le Saikyô Jump, tirant sa révérence après 16 chapitres divisés en trois tomes. Titre kodomo adressé aux plus jeunes, la courte série de Toshinori Takayama reprend les personnages et le contexte de Reborn ! à travers une série de courses de kart dans laquelle Reborn doit faire de Tsuna le meilleur pilote de racing et redorer le blason de la team Vongola.



De nouveaux venus dans la série


  
Giotto, le Vongola Primo :

Fondateur de la famille Vongola, Giotto était un individu calme et aimé des siens. Sa volonté d’établir les Vongola bient de son désir de protéger son peuple des injustices sociales qu’il subissait, 400 ans auparavant. Mais les idéaux de la famille changèrent petit à petit, et Giotto s’éloigna de ce qu’il avait créé pour partir s’installer au Japon. Bien que décédé, son esprit et sa volonté subsistent à travers l’anneau des cieux détenu par Tsuna. Selon les actions du futur dixième parrain, il pourrait bien lui transmettre la vraie raison d’être et le réel pouvoir des Vongola…


Byakuran :

Parrain de la famille Millefiore, Byakuran était à l’origine le leader de la famille Gesso et complota pour la fusionner avec le clan Giglio Nero. Hiérarchiquement à la tête de la mafia globale, son pouvoir reste très mystérieux et connu par une minorité de personnes. Sa puissance est telle qu’il est en mesure de soumettre Mukuro dans sa version future, même munie d’anneaux des enfers. Les objectifs de Byakuran sont néanmoins clairs. Ce dernier souhaite s’emparer du Tri-ni-sette, le trésor maintenant l’équilibre du monde, dans le but de le dominer. Néanmoins, bien d’autres énigmes entourent l’individu, notamment l’origine de ses pouvoirs.


Shôichi Irie :

Autrefois voisin de Tsuna qui a subi les loufoqueries de la meute résidant chez les Sawada, Shôichi est devenu un tout autre homme dix ans plus tard. Fidèle bras droit de Byakuran gérant la branche japonaise des Millefiore au sein de la base Melone, il est devenu un homme plus mûr et affirmé, prêt à se débarrasser des Vongola. Néanmoins, ses maux de ventres répétés traduisent quelques mystères autour du jeune homme… Quels sont ses objectifs ? Sa situation future serait-elle liée aux déboires passés qu’il a connu avec Lambo ?


Uni :

Chef de la famille Giglio Nero et, par conséquent, de la branche Black Spell des Millefiore, Uni n’est plus celle qu’elle était depuis sa rencontre avec Byakuran. Autrefois, elle était une fille souriante qui a accompli avec fierté sa tâche de Parrain après la mort de sa mère et qui restait attachée à Gamma qui agissait comme un père pour elle. Désormais, elle a l’allure d’une marionnette et se soumet aux décisions de Byakuran. Uni est la petite-fille de Luce, l’Arcobaleno des cieux, et la fille d’Aria qui a hérité de cette situation, et ce malgré leur apparence adulte. Pour ces raisons, une mystérieuse malédiction frappe la lignée : toutes auraient une espérance de vie extrêmement réduite…


Kikyo et les six vraies Couronnes Funéraires :

La garde rapprochée de Byakuran est constituée des membres les plus discrets de la famille Millefiore puisque peu connaissent leur existence. Dirigées par Kikyo, Bluebell, Deisy, Torikabuto et Zakuro détiennent les véritables anneaux Mare et vouent une fidélité sans faille à Byakuran, pour des raisons qui restent mystérieuses. Quant au dernier de ces six soldats, il semble bien mystérieux et est emprisonné dans le pénitencier Vindice…


Enma Kozato et la famille Simon :

La famille Simon est un ancien allié de la famille Vongola. Elle est cependant mineure et se voit composée uniquement d’Enma Kozato, Adelheid Suzuki, Julie Katô, Rarge Ôyama, Shitt P, Kôyô Aoba et Kaoru Mizuno. Elle est envoyée à Namimori dans le but d’assurer la protection de Tsuna jusqu’à la cérémonie de succession des Vongola durant laquelle le héros devrait devenir le dixième Parrain officiel. Mais en réalité, les Simon sont ceux qui complotent contre les Vongola. Leur objectif est de prendre leur revanche contre ceux qui auraient trahi leurs ancêtres et briller de nouveau au sein de la mafia. Plus doux et maladroit, Enma n’assume pas entièrement les idéaux des siens, bien qu’il soit le parrain actuel du clan. Très ami avec Tsuna qui lui ressemble, il espèrera même abandonner son projet en mettant son camarade à l’épreuve. Mais suite à un concours de circonstances, Tsuna n’honorera pas son amitié, convainquant Enma de devoir prendre sa revanche sur les Vongola, au point de donner son âme à son anneau de la Terre…


D. Spade :

Gardien du brouillard de la première génération des Vongola, il fut le seul à rester sur la seconde génération. Il est dit que D. Spade a trahi le Vongola Primo à cause de sa volonté beaucoup trop douce, Spade étant persuadé que la famille pouvait devenir une arme redoutable de pouvoir et de puissance. Quelle est la trahison de D. Spade ? Il se pourrait bien que le gardien du brouillard d’antan n’ait pas encore disparu et refasse surface pour s’opposer à celui qui détient la volonté du Primo…


Bermuda Von Weckenstein et le Vindice :

Le Vindice est l’ensemble des gardiens de la prison de la mafia, un pénitencier solidement gardé duquel on ne peut que rarement s’échapper. Tous les gardiens sont vêtus de longs manteaux, d’un chapeau, et masquent leur visage avec des bandages. Ils régissent la mafia à partir de la loi de la fierté : quiconque aurait gravement transgressé les règles mafieuses ou abandonné sa fierté au sein de sa famille serait emprisonné. A la tête du Vindice se tient Bermuda Von Weckenstein, un Arcobaleno à l’apparence d’un geôlier et pourvu d’une tétine transparente. Sa présence remonte à 400 ans, mais qui est-il réellement, et quel est son lien avec les sept plus puissants bébés ?


Checker Face :

S’il y a bien un homme qui hante les pensées des Arcobaleno, c’est Cheker-Face. Jamais évoqué par Reborn jusqu’au moment fatidique, cette homme au masque de fer est pourtant l’instigateur de la cérémonie des Arcobaleno. C’est en proposant à l’un des bébés de se voir ôter la malédiction que Cheker-Face entrera en scène en proposera une compétition entre les sept bambins. Voilà un autre personnage entouré de mystères…
  
  
  


© 2003 by Akira Amano / SHUEISHA Inc.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News