Princesse Kaguya - Actualité manga
Dossier manga - Princesse Kaguya

Note des lecteurs 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 02 Août 2012


Présentation



Résumé
Il existe une île où vivent des enfants de tous âge, du moins jusqu’à leur seize ans. Parmi eux, Akira, Yui et Midori ont cinq ans. Ils croient vivre en harmonie avec leur entourage, pourtant l’île de Kabuchi ne leur laissera aucun répit. Tous les enfants qui y vivent sont condamnés à être sacrifiés dès leur seizième anniversaire, en offrande à la princesse Kaguya. Cette révélation glauque, que les enfants font bien trop tôt, les poussent à déserter et à s’enfuir pour commencer une nouvelle vie. Oui mais voilà, que penser quand d’anciens camarades meurent à leur seize ans, même loin de l’île ? Seraient-ils tous maudits ? Et la solution serait-elle de retourner sur l’île pour affronter leur destin et le combattre ? Yui et Midori en semblent convaincus, alors qu’Akira ne se souvient pas vraiment de ce qui s’est passé à cette époque. Tous à leur manière ils ont été marqués différemment par leur enfance, et tous ont un rapport particulier à l’île. Mais tous décident d’y retourner, dans le cadre d’une mission organisée par l’armée, qui va laisser quelques débris derrière elle. Et une fois entrés, plus question de repartir ...
  
 
 
  
 
Fiche signalétique
Princesse Kaguya (輝夜姫 - Kaguya Hime) est un shojo fantastique de 27 tomes commençant sa prépublication en 1993 dans le magazine LaLa de l’éditeur Hakusensha. La publication de la première édition reliée s'étendit d'avril 1994 à mars 2005, suivie d'une édtion bunko de mai 2007 à mai 2008, en 14 tomes. Reiko Shimizu a remporté beaucoup de succès au Japon grâce à cette œuvre, qui a obtenu le 47ème prix Shogakukan Manga Award (catégorie shojo). Notons également la sortie d'un artbook en octobre 2002 et d'un Drama CD en 2003. 
  
En France, c’est Panini Manga qui s’occupe de la publication à partir de mars 2004. Lancée à un rythme bimestriel, la série se voit très rapidement ralenti, le tome 5 étant sorti un an après le précédent ! La publication passe ensuite à un tempo de deux tomes par an jusqu'au volume 10, puis ralentit à nouveau en devenant beaucoup plus chaotique, atteignant jusqu'à 17 mois d'écart entre le 11ème et le 12ème opus. Aujourd'hui, nous sommes revenus à un rythme de deux tomes par an, le 17ème étant annoncé pour décembre 2013.  
   
   
   
 
 
Auteur et œuvres
Pour plus de renseignements sur la mangaka Reiko Shimizu (清水玲子) et ses autres séries, consultez le dossier The Top Secret en cliquant ICI !
 
  
  
  
 
Personnages

Akira Okada


 
C’est l’héroïne de cette histoire. Elle a été adoptée à sa naissance, et devient ainsi la sœur de Mayu. Pourtant, ni sa mère ni sa sœur ne la considèrent réellement comme quelqu’un de sa famille. Ainsi, la mère d’Akira jette rapidement son dévolu sur elle, et tombe amoureuse. Que ce soit artistique ou réellement de l’amour, on n’en sait pas grand-chose au final puisque la peintre semble surtout fascinée par le corps de son modèle. Ce qui l’amène indubitablement par coucher avec elle. Akira se fait donc abuser par celle qui se dit sa mère, durant des années, tandis qu’elle lui sert également de modèle. Son corps un peu androgyne, long et fin et pourtant féminin, fascine. Ses cheveux courts, son visage dur ... Elle a tout d’un homme, et pourtant c’est une femme, ce qui justifie cette fascination qu’elle suscite. Cette enfance lui a valu un caractère assez renfermé, solitaire et très protecteur. Elle cherche à se mettre à l’abri, sans réellement penser aux autres et vivre à côté d’eux plutôt qu’avec eux. Sa venue sur l’île lui ouvrira les yeux sur les relations aux autres, qu’elle devra perfectionner. Elle y apprendra aussi de tendres sentiments, qui n’ont rien à voir avec ceux qu’on a pu lui imposer pendant son enfance. C’est le personnage le plus complexe et le plus difficile de l’histoire, et sans doute celui qui évolue le plus. Bref, Akira est le centre du manga, même si au début on se tourne vers d’autres horizons.
 
 
Yui Lindros
 

 
C’est le personnage le plus compliqué et le plus obscur de la série. On ne sait pas vraiment d’où il vient, et il semble avoir un lien plus particulier avec l’île que les autres enfants. Il était déjà là quand Midori et Akira ont débarqués, et au final personne ne connait mieux que lui les dangers de l’île. Yui est quelqu’un de fort, notamment par le physique malgré son poids plume. Il sait s’adapter, est très intuitif et comprend comment résoudre les problèmes. Mais en parallèle, il est étonnamment fragile face aux autres. Peu doué en relations humaines, les autres le soupçonnent souvent de tous les mystères et autres crimes survenus sur l’île. Il ne fait, de plus, aucun effort pour contrer les affirmations et les rumeurs dont il se moque. Son monde se résume à Midori, et les autres ne sont que quantité négligeable, sauf Akira qui a malgré tout une place privilégiée dans son cœur. Mais sans Midori, Yui ne serait rien et s’il venait à mourir, sans doute que le jeune homme se suiciderait instantanément. Son côté sensible nous séduit, mais il reste malgré tout énigmatique, voire dangereux, incontrôlable.
 
 
Midori Matsuzawa
 


C’est le personnage « bonne poire », au début du manga. Fidèle meilleur ami de Yui, on a l’impression qu’il ne peut se passer de lui et qu’il vit dans son ombre. Mais en fait, c’est Yui qui a éternellement besoin de Midori pour vivre, perdu qu’il est sans son ami pour le soutenir. Il a beau briller moins fort, son aura est des plus primordiales au récit. Malgré sa maladie, il décide de partir sur l’île, persuadé que cela ne changera rien à sa destinée. C’est toutefois un garçon fragile, ce qui remet un peu en question son existence, une fois que l’on apprend les raisons d’être de ces adolescents. Il s’entend bien avec Akira, et il ne faudra pas bien longtemps pour qu’il tombe amoureux d’elle et tente de se l’approprier, sans aucun succès face à son rival bien plus chanceux et habitué que lui. D’ailleurs, la discorde va finir par naître entre eux, alors qu’on les pensait inséparables. Midori et un protagoniste quelque peu effacé au début du manga, et il prend peu à peu une ampleur insoupçonnée, notamment dans la seconde partie de la lecture.


Mayu Okada



C’est la fille de Shoko, et donc la sœur adoptive d’Akira. Enfant unique au départ, elle en a le caractère d’autant plus que, sans figure parentale, Mayu a un peu mal tournée. Elle est orgueilleuse, susceptible, capricieuse, dirigiste ... Bref, une vraie peste qui ajoute un peu d’inattendu à l’histoire et au panel de personnages. Mayu est une très jolie fille, et elle le sait. Pourtant elle ne s’en sert pas vraiment pour séduire, puisqu’elle déteste les hommes qui ressemblent à des hommes. C’est pour cela qu’elle est véritablement accro à Akira : sa sœur ressemble à un homme sans avoir ce qu’elle déteste chez eux. Elle ne peut pas se passer d’Akira, et la vénère en essayant sans cesse d’accaparer son attention, et de la séparer de celles et ceux qui s’intéressent de trop près à elle. Jalouse et possessive, approcher Akira revient pour elle à lui déclarer la guerre. C’est un personnage important voire primordial pour l’histoire, et notamment vis-à-vis des émotions d’Akira qui se sent obligée de veiller sur elle et d’accéder à tous ses caprices.
 
 

KAGUYA HIME ©1994 by Reiko Shimizu/HAKUSENSHA, INC., TOKYO

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News