Dossier manga - Otogi Matsuri

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Lundi, 04 August 2008


Un titre aux multiples facettes


Toute la richesse d'Otogi matsuri se retrouve dans la multitude de thématiques abordées par l'auteur. Jusqu'à présent, nous nous sommes avant tout intéressés à l'action. Je vous propose un petit tour des autres facettes qui constituent l'œuvre de Jun'ya Inoue.
En premier lieu, l'auteur accorde une place primordiale à la jeunesse. En effet, la plupart des personnages principaux sont des lycéens, et nous les voyons, entre deux combats, évoluer dans le milieu scolaire. Nous découvrons alors nos personnages sous un jour plus réaliste: romances adolescentes, sorties... Sans approfondir la question (normal car Otogi matsuri est avant toute chose un récit d'action), l'auteur nous dresse ainsi un portrait sympathique de la jeunesse japonaise.
L'auteur s'attache également à distiller de-ci de-là des petites séquences humoristiques qui se matérialisent par les gaffes ou les hésitations du héros, ou encore des quiproquos ou autres gags basés sur du comique de situation. Il y a également divers petites créatures mignonnes et sympathiques qui donnent parfois un peu de fraîcheur au récit et en deviennent les mascottes, comme le Tanuki ou les renardeaux. Ces bestioles ont souvent des réactions hilarantes et hors-propos, ce qui fera probablement sourire le lecteur...



Dans un second temps, Jun'ya Inoue semble vouer une véritable admiration aux films d'horreur. De multiples plans s'inspirent en effet de certaines séquences cinématographiques cultissimes. Ainsi l'auteur adore réaliser une scène où le monstre surgit derrière sa victime, sans faire de bruit... Cette dernière se retourne et assiste à sa propre fin en se regardant mourir dans les yeux du monstre... C'est saisissant, d'autant plus que le style graphique de l'auteur est particulièrement soigné (mais nous y reviendrons). Bref, Otogi matsuri s'illustre également par toute une pléthore de scènes horrifiques très efficaces!
Enfin l'auteur s'attache à nous faire découvrir la culture et les traditions japonaises, en adoptant parfois un ton moralisateur pour marquer encore plus le déclin des traditions ancestrales et du respect de la nature par rapport à une avancée inéluctable et écrasante du modernisme. C'est par ailleurs le non respect des hommes pour leur environnement qui entraîne l'apparition d'un Kenzoku... Le personnage de Yomogi est également l'occasion pour le lecteur de découvrir certaines fêtes ou autres évènements culturels qui sont encore célébrés de nos jours au Japon.


 
 

© INOUE Jun’ya / Wani Books / DOKI-DOKI

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News