Kano Miyamoto - Actualité manga
Dossier manga - Kano Miyamoto

Reader Rating 20 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 27 September 2012


Du cross-over intelligent

 
 
L’auteur est connue en France pour une multitude de one-shot, et on a sans doute pas fini d’en voir fleurir sur les rayons de boy’s love des librairies. C’est une qualité qu’elle a de jongler avec différents personnages pour créer une multitude d’histoires. Auteur très prolifique dans le genre qu’elle maîtrise parfaitement, ce n’est pas pour autant qu’elle abandonne ses petits protégés, comme si elle ne pouvait pas vraiment s’en séparer. Ce qui fait que Kano Miyamoto jongle avec ses protagonistes et les lie d’histoire en histoire. Prenons le temps de s’y attarder quelques temps … Dans Lovers and Souls, on apprend à connaitre Tôru qu’on retrouve dans Rules à partir du tome deux. C’est un personnage fragile, que l’on voit pour la première fois dans un état de désespoir profond. Il lui arrive quelque chose de terrible, qui va profondément fragiliser son identité. Il ne sait plus trop qui il est ni quoi faire. Tôru a été terriblement blessé et son caractère calme s’en ressent. Dans Rules, on le retrouve marqué par la vie et on comprend que les choses ne se sont pas améliorées pour lui. Perdu dans son chagrin, il ne respecte plus son corps et, tout en clamant qu’il n’est pas homosexuel, il vend son corps aux hommes qui le veulent bien. Entre gigolo et prostitué, il accepte un peu tous les contrats. Et ce n’est même pas vraiment pour le besoin d’argent, mais davantage pour se punir de quelque chose dont il n’est pas responsable, ou pour oublier ce qui lui est arrivé et le bonheur qu’il a pu ressentir à utiliser son corps pour aimer et être aimé en retour. Pour se reconstruire, c’est un hétérosexuel indécis qu’il essaye de rassurer qu’il va utiliser. Atori, personnage primordial dans la série Rules, ne sait pas vraiment s’il est amoureux de son ami, et c’est avec Tôru qu’il va coucher pour vérifier ça. Une relation totalement saine, en somme … Et ce lien est des plus important, des plus efficaces. Parce que ce protagoniste, qui parait secondaire dans Rules, prend bien plus d’ampleur quand on connait son histoire. Il est alors plus sensible, plus écorché et surtout beaucoup plus nécessiteux d’une histoire qui réussisse. Un très beau parcours d’un personnage qui traverse les œuvres de l’auteur avec pertinence et efficacité. Nous voilà conquis …
 
 


On repart ensuite sur d’autres séries qui se rapprochent les unes des autres. Un des liens est évident, celui entre Touch of pain et Touch of charm. Les personnages principaux sont réutilisés de l’un à l’autre pour approfondir leur histoire, comme une petite série bien plus complète qu’un seul tome. Et ce, même si de nombreuses histoires de fin de volume viennent s’y glisser. Et, même si l’auteur dévie un peu entre les deux tomes de cette petite saga de deux tomes, l’univers reste sensiblement le même et le ton également. Dans Touch of charm, on découvre Haruya et Maki qui se cherchent, du fait de leur différence d’âge et des problèmes familiaux et psychologiques de Maki. Mais il y a une ombre au tableau, et cette ombre s’appelle Yagisawa. C’est celui qui, mis de côté au profit de Maki, reste sur le bord du chemin de l’émotion et comprend que Haruya n’était pas amoureux. Qu’il était le seul à être sérieux. En somme, c’est un petit drame dans sa vie puisqu’après avoir trouvé quelqu’un à qui il tient, il doit y renoncer et accepter de s’effacer devant un gamin. Ce qui ne lui convient pas vraiment. C’est pourquoi l’auteur prend le temps de nous permettre de lui donner une fin heureuse dans Touch of pain. Le récit, un peu plus sombre quoique tous les œuvres de Kano le soient, laissent la possibilité à Yagisawa de trouver l’amour et le bonheur. Il doit se reconstruire, oublier son dernier amant, et passer à autre chose … ou au contraire revenir encore plus en arrière pour retrouver son premier amour. C’est une possibilité très agréable de pouvoir se rassurer sur son destin, et qui pour une fois nous fait croire que l’auteur aime les conclusions heureuses. Surtout, on remercie la parution de Taifu qui se fait dans le bon ordre pour nous permettre de ne pas découvrir les personnages à l’envers. Gageons que ce soit la suite également dans les futures parutions de l’éditeur, qui on l’espère ne s’arrêtera pas à ces quelques séries.


 
 
Il n’y a que Vanilla Star et Tandem qui restent dans leurs univers particuliers et singuliers. Ce qui d’ailleurs enferme un peu les personnages dans un carcan très fermé, éphémère. Les protagonistes n’existent pas au-delà de ces quelques pages, alors qu’en les croisant on a plutôt l’impression qu’ils continuent à vivre au-delà de la dernière page. En somme, Vanilla Star et Tandem n’ont pas encore trouvés d’autres histoires qui utilisent leurs personnages, principaux ou secondaires. Mais vu le nombre d’écrits de Kano Miyamoto, on ne parierait pas que cela ne soit pas le cas un jour ou l’autre. Car cela permet à ses mangas de dépasser le stade du one-shot et de prendre une ampleur bien plus importante. Cela permet de faire exister certaines figures au-delà d’une histoire, et de nous convaincre que les personnages que l’on apprend à connaitre existent avant et après le manga. Et cela est particulièrement heureux puisqu’on peut alors se convaincre qu’ils finiront par trouver un bonheur entier et total, qu’ils seront un jour paisibles en oubliant les fantômes de leur passé. Ce concept à la CLAMP qu’on apprécie bien, témoigne de l’amour que l’auteur porte à l’univers qu’elle a créé et aux personnages qui y évoluent. Ce qui nous incite fortement à les aimer à notre tour. C’est donc une technique pour l’instant pas totalement répandue dans toutes ses œuvres, mais cela semble être une habitude de l’auteur. Autant dire que Kano Miyamoto est une mangaka qui maitrise parfaitement ses histoires, le destin de ses héros, et qui nous donne envie de les partager avec nous.
 
 

© Miyamoto Kano

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News