Dossier manga - Kekkaishi

Reader Rating 19 /20

Sommaire

Publié le Jeudi, 05 May 2011


Kai !


Bien, il est temps de vous libérer. J’espère que la lecture a été plaisante.

Pour être franc, j’ai encore beaucoup à dire sur la série, sur certains passages en particulier, sur certains événements, sur certains personnages mais il est bon aussi que chacun se fasse sa propre expérience au préalable, pour éventuellement ensuite confronter son ressenti. Il n’est pas très difficile de déduire, je pense, que je suis un fervent amateur de la série. Je ne m’attends donc pas à ce que tout le monde ressente absolument le même enthousiasme que moi à la première lecture, d’entrée de jeu, et je peux comprendre que certains émettront des réserves après s’y être essayé. Cependant, je suis convaincu qu’il vous laissera une bonne impression, car le fond du titre demeure profondément divertissant et bien mené. Selon votre sensibilité et votre attente, cela ne vous laissera peut-être pas un souvenir impérissable, à cause de l’impression de banalité faussée et d’un quotidien trop fort, mais je pense que vous ne regretterez pas d’avoir tenté l’aventure Kekkaishi. Et qu’au final, il s’imposera comme un titre excellent que vous recommanderez. Et si vous ressentez la même chose que moi directement, tant mieux, que demander de plus ?

Mon but n’a jamais été de séduire, ce qui est un peu malhonnête comme procédé, mais de convaincre de la qualité de la série, qualité qui peut être noyée par la masse et la différence de sa narration. Et Kekkaishi est sans aucun doute, objectivement, une série à laquelle on a apporté un soin tout particulier, d’une grande qualité, et qui mérite qu’on lui laisse sa chance, pour toutes les raisons évoquées au fil des pages de ce dossier, et pour toute la sympathie et la sincérité qu’il dégage. Parce que, je le crois, Kekkaishi a une âme, tout simplement.

Voilà, j’en vois enfin le bout, mais je ne trouve pas vraiment les mots justes pour terminer ce dossier d’une manière convenable. C’est pourquoi je me permets de détourner un passage du tome 4 de la série, qui exprimera sans doute de la meilleure façon mes sentiments pour le titre:

Vous savez, Maître Tanabe, Kekkaishi, c’est vraiment le meilleur ! Il a le pouvoir de me rendre heureux, rien qu’en y repensant. J’attends avec grande impatience votre prochaine œuvre.

Et là, tout est dit.

(Kiyoko : « Pour me faire pardonner d’avoir perturbé la lecture, un petit coup de pouce : Lisez Kekkaishi, c’est le bien et ça va faire un malheur ! Et tous en cœur maintenant, tip-top ! »)
(Sorrow : « Merci chère Kiyoko, c’est gentil de donner un tip-top coup de main, mais,… EH, Que ?… NOON ! Tu ne perds rien pour attendre, Kiyoko ! Tip-top… »)
 
 

  
Dossier réalisé par Sorrow
Mise en ligne le 06/05/2011. 
Mise à jour le 15/11/2012.
 
 
Fiche de la série: Kekkaishi
Fiche de la série VO: Kekkaishi Ayakashi Hojinden vo
Fiche de l'auteur: Yellow Tanabe

Dossier réalisé par Sorrow


KEKKAISHI © YELLOW TANABE / SHOGAKUKAN INC.

Suivre les commentaires du dossier

Ajouter un commentaire

*


Le code HTML est interprété comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Si vous voulez créer un compte, c'est ICI et c'est gratuit!

> Conditions d'utilisation
MN Actus
Dernières news News populaires News les plus commentées Fermer

Dernières News